Sarkozy, DSK et l’UMP : avec la Tunisie, ils ont tout faux !

Publié le par Milton Dassier

Tout faux pour les dirigeants français, y compris certains socialistes.

 

Ils ont encouragé, soutenu, la dictature tunisienne en sachant parfaitement ce qui s’y passait.

Si les services de renseignement français sont capables aujourd’hui d’affirmer que Mme Leïla Ben Ali est partie en emportant 1,5 tonne d’or de la banque centrale tunisienne, c’est qu’ils avaient alerté les autorités françaises depuis longtemps sur la dimension mafieuse et despotique du régime Ben Ali.

 

On en avait eu un signe tangible avec la fameuse affaire des yachts volés en Corse avec pour commanditaire Imed Trabelsi, neveu de Ben Ali. Imhed, tué dimanche, avait été bizarrement innocenté par la justice française puis par la justice tunisienne alors que les lampistes avaient pris des années de prison.

 

On l’a vu, le gouvernement a eu tout faux en soutenant Ben Ali jusqu’au bout. Mais cela ne date pas d’hier…

 

Sur Mediapart, le blogueur ereclus a placé quelques vidéos de la « mémoire » et nous rappelle les élucubrations de quelques personnes… En voici quelques unes… Vous en trouverez d’autres sur son blog.

 

 

Tout faux Eric Raoult qui eut l’audace de dire que Ben Ali élu avec 90% des voix en 2008, ça montrait à quel point son peuple l’aimait.

 

 

 

Tout faux Rachida Dati qui défendit le rôle de Ben Ali dans sa lutte contre le terrorisme et l’intégrisme. Quand on sait que Ben Ali a trouvé refuge chez les wahabites intégristes d’Arabie Saoudite, il y a de quoi se marrer ! En réalité, Ben Ali luttait contre tous ceux qui s’opposaient à lui mais pour Rachida Dati, pas de problème !

 

 

Tout faux Dominique Strauss-Khan qui voyait dans la Tunisie de Ben Ali un modèle de stabilité et d’essor économique.

 

 

 

Tout faux Sarkozy qui voyait des progrès considérables de la Tunisie sur le plan de « l’espace des libertés » !

 

 

Et dire qu’avec la campagne pour la présidentielle qui s’amène,  ces gens vont nous vanter leur expertise et leur compétence avant de nous asséner leur amour de la démocratie et de la justice…

 

Vous verrez ainsi la belle et populaire Rama Yade, ancienne secrétaire d’état aux droits de l’homme vous faire la leçon sur le courage politique de Nicolas Sarkozy, elle qui préféra apprécier les ors et les lambris des salles de réception de Ben Ali plutôt que de rencontrer une association de femmes tunisiennes critiques envers leur président.

 

 

Ainsi, vous serez un certain nombre à leur dire : Assez de mensonges, assez d’infamies, une fois de plus vous avez tout faux !

 

Publié dans international

Commenter cet article

boubou 18/01/2011 19:28


TOUS UNE BANDE DE COLLABO ET DE MENTEURS .