Copé, Longuet: Baroud d'honneur d'une droite bientôt décomposée

Publié le par Milton Dassier

S'offrir un buzz pas cher pour s'assurer la sympathie de ses électeurs et faire un clin d'oeil à l'extrême droite, les hommes politiques de droite ne savent plus quoi inventer. L'UMP est un parti en sursis. A force d'accumuler les échecs depuis 2002, la droite menace d'imploser. Elle se proclame républicaine pour donner le change et multiplie les déclarations tapageuses à la manière d'un abruti qui assène des "viens te battre" tout en reculant

.

Copé en fait des tonnes chaque jour au point qu'on se demande s'il n'est pas plus compétent sur les estrades des foires agricoles qu'à la tête d'une institution politique ou d'un parti. Fillon se la joue responsable et sûr de lui tout en lançant quelques piques.

 

Et là, on a eu droit à Gérard Longuet. L'ancien fasciste du groupuscule "Occident", ministre de la défense de Chirac, condamné puis amnistié pour voies de fait dans sa jeunesse, inquiété plusieurs fois par la justice pour corruption pour abus de biens sociaux, aujourd'hui sénateur, s'est permis, à la fin d'un débat télévisé sur Public-Sénat, de faire un bras d'honneur à une journaliste qui l'interrogeait en off sur les demandes de 'l'état algérien concernant les crimes de la colonisation!

 

 

 

.L'on ne sétonnera pas que nos enfants justifieront leurs bras et doigts d'honneur envers leurs professeurs en invoquant celui de  Longuet! Un geste obsène totalement assumé et revendiqué par le sénateur.

Tout comme le doigts d'honneur d'Eric Besson, d'Henri Emmanuelli et le "salope" de Patrick Devedjan.

 

Plus grave encore, Longuet revendique un geste typiquement populaire (sic). Cela en dit long sur ce qu'il pense du peuple...

 

Et pour ne pas paraître largué, voilà Gilbert Collard, député FN, qui revendique le même geste!

 

De toute évidence, ces hommes politiques considèrent leurs fonctions comme des privilèges de classe. Malgré leurs erreurs, malgré leurs errances judiciaires pour certains d'entre eux, ils obtiennent d'être réélus sur de longues périodes alors, voilà, ils se croient au-dessus de tout le monde! De tels comportements révèlent tout un savoir-faire qui n'a rien de politique. Ils ont appris à singer le peuple, à manipuler le peuple, à jouer avec son désespoir et ses aspirations comme on joue au black jack.

 

Le FN qui n'est pas en reste utilise les mêmes ficelles. L'UMP a donc du souci à se faire. Copé veut faire des manifestations où le droite hurlera son opposition au gouvernement? Marine Le Pen est d'accord même si on ne lui a rien demandé!

 

Imaginez la manif de Copé avec tout ce que la France compte de réacs. On y verrait côte à côte: Fillon et Copé suivis de Boutin et ses cathos traditionnalistes avant le très attendu défilé du FN avec Marine Le Pen. Les casseurs de Génération Identitaire et du GUD fermeraient la marche en causant quelques échaufourrées...

 

Hollande et le PS ne pouvaient pas mieux rêver comme situation.

 

En rêvant d'émeutes contre la gauche, la meute de l'UMP choisit d'aboyer en rangs serrés, les loups de l'extrême-droite observent la scène avec gourmandise avant de les déchiqueter aux prochaines élections.

 

http://www.lilozanimo.com/images/niche.gif

 

Grâce à l'attitude suicidaire de l'UMP, Hollande observe et pense pouvoir s'offrir une brêche politique à terme. Il se dit qu'il pourra compter sur les déçus du centre-droit en mettant Valls au poste de Premier Ministre un peu comme Miterrand qui avait nommé Rocard Premier Ministre en 1988 pour faire une politique rassemblant la gauche et le centre.

 

La droite se résumera alors à une union de fait entre un FN plus modéré et ce qui restera de l'UMP!

Publié dans politique

Commenter cet article

electricien paris 16/02/2015 14:30

J'apprécie votre blog , je me permet donc de poser un lien vers le mien .. n'hésitez pas à le visiter.
Cordialement

Guerre 01/02/2015 14:23

Grâce à l'attitude suicidaire de l'UMP