Palestine : les Etats-Unis seuls contre tous

Publié le par Milton Dassier

La nouvelle est presque passée sous silence mais risque de faire du bruit au fur et à mesure qu’on s’approchera du 20 septembre.

Le vote de l’assemblée générale de l’ONU pour la création d’un état palestinien est prévu pour cette date. Il n’y aura pas de surprise puisque, même si l’assemblée générale de l’ONU vote la formation de l’état palestinien, c’est le conseil de sécurité qui l’entérine. Or, les Etats-Unis ont annoncé qu’ils utiliseront leur droit de veto pour l’empêcher.

Le reste de l’occident est divisé…

Pas grave ! Au moins,les pays du monde attachés aux droits des palestiniens et, surtout, à la souveraineté des états, vont pouvoir se compter à une large majorité.

Les Etats-Unis prennent un risque énorme  en utilisant leur droit de veto : celui de s’affaiblir encore plus. Politiquement, militairement et économiquement, ce pays n’a jamais été aussi faible. Le veto ne passerait pas dans l’opinion publique mondiale.

La soi-disant plus grande démocratie du monde capable de venir au secours des peuples opprimés comme elle l’affirme à chaque fois qu’elle envoie des GIs quelque part,  ne serait pas capable de reconnaître un tout petit état de quelques miliers de kilomètres carré parce que cela contrecarre les plans d’annexion lente d’un pays ami.

Le conflit israélopalestinien, c’est comme la guerre de cent  ans entre la France et l’Angleterre. Une guerre pour des territoires au nom de questions dynastiques relevant de Dieu. Sauf que c’était au Moyen-Age…

Car, tout est parti d’un déni de démocratie. L’ONU, pourtant très attachée à l’autodétermination des peuples, a décidé sans les consulter à travers la résolution 181, qu’un état israélien et un état « arabe » verraient le jour en Palestine.

Le 20 septembre 2011, La création d’un état palestinien, même diminué, ne fera  qu’exaucer cette résolution.

Ce qui est drôle, c’est que les israéliens manifestent actuellement dans les rues pour avoir les moyens de vivre dans leur pays, alors que les palestiniens n’en sont qu’à espérer obtenir le droit de vivre dans le leur !

Publié dans international

Commenter cet article