Un faux ministère des affaires étrangères annonce le versement de 17 milliards à Haïti

Publié le par Milton Dassier

Un faux site du ministère français des affaires étrangères annonce le remboursement de 17 milliards d’Euros par la France à Haïti. C'est-à-dire le montant du dédommagement indûment obtenu par la France lors de l’indépendance de la première république noire. Haïti ne s’en est jamais remis financièrement..

 

L’initiative semble venir du Canada. Le site a un nom de domaine proche à un espace près du vrai site du ministère de Kouchner.

 

http://www.diplomatiegov.fr/rubrique.fr-14-07-2010.html

 

Le design est pratiquement le même. Les rubriques aussi puisque photos et boutons pointent vers le vrai site du ministère qui depuis, les a désactivés. Une vidéo annonce la décision de la France de rembourser Haïti en plusieurs fois.

Le nom de domaine est la propriété d'un certain Toussaint Louverture, ressuscité pour la bonne cause!

 

Pendant un temps, on croit rêver..  Eh bien, c’est vrai, on rêve malheureusement. Parce qu’avec Sarkozy au pouvoir, pour que cela ait lieu, il faudrait que le président soit tombé dans un chaudron d’ecstasy !

Publié dans presse et médias

Commenter cet article

roland 18/07/2010 22:52


ce site a déjà été censuré, il n'est plus atteignable !
terminé
"l'ordre règne"


bernard 17/07/2010 23:16


pourquoi la France ne profite pas de l'occasio pour rompre toutes relations avec la république d'Haïti?


Milton Dassier 18/07/2010 20:57



Pour quelles raisons? On pourrait leur déclarer la guerre par la même occasion! Vous êtes soit nul ou alors plein d'humour...


 



Riley 17/07/2010 03:11


On vient juste d'accorder aux anciens combattants Africains le droit d'être décemment payés pour nous avoir aidés à combattre le nazisme...( c'est tout juste si on ne leur réclame pas de payer le
voyage qui les a menés en métropole !!! )
Alors ,de là à admettre le racket des Haïtiens !
La France l'admettra quand il n'y aura plus de Haïtiens en vie , un peu comme on fait avec les tirailleurs.
Pays cynique !