Tous au bistrot pour boire et penser français !

Publié le par Milton Dassier

Le prochain gouvernement français pourrait s’installer bientôt dans un bistrot. Vous savez, l’un de ces établissements chaleureux et conviviaux où l’on refait le match, la société, le monde entre deux tournées de bière.

D'ailleurs que trouve-t-on dans un troquet authentiquement français? Un baby-foot pour refaire les matchs de l'équipe de France cornaquée par Laurent Blanc! Des joueurs en bois tous identiques, tous bien blancs, les joueurs idéaux non?

 

Etranges français tout de même !

 

Deux sondages à mettre en parallèle. L’un sur la proposition de Laurent Wauquiez de demander une contre-partie sous la forme d’un travail non rémunéré, aux bénéficiaires du RSA ; l’autre sur les avertisseurs de radars.

 

65% des personnes interrogées sont contre l’interdiction des avertisseurs radars, mesure proposée par le gouvernement pour plus de sécurité routière.

 

74% des personnes interrogées sont pour demander que les bénéficiaires du RSA travaillent gratuitement cinq heures par semaine dans un service social.

 

 

La vérité est simple, toujours simple. Il y aura toujours une majorité pour se donner le droit de tricher, frauder ;  au volant, par exemple.

 

Il y aura toujours une majorité de gens qui s’imaginent que ceux qui fraudent, ce sont les autres, ceux qui ne sont pas comme eux ! Après, il suffit d’ajouter un peu d’ethnicité à l’approche du problème et vous avez la société française !

 

Nous sommes vraiment dans une société au bord de l’implosion avec des apprentis sorciers aux commandes.

Savez-vous ce qui vient de sortir peu repris par la presse ?

 

Un rapport d’experts et de parlementaires, précis et détaillé qui démonte certaines certitudes échafaudées dans les bistrots puis les permanences électorales.

L’immigration prise dans sa globalité est un bien pour la France. Mais chutt ! Il ne faut pas le dire trop fort ! D’ailleurs ce rapport tout sérieux qu’il soit, n’a pas reçu d’agrément officiel de la part des institutions de la République.

 

On y apprend que proportionnellement, les immigrés en provenance d’Afrique sub-saharienne ont un niveau d’étude et de qualification supérieur à celui des français. 40% d’entre eux sont diplômés de l’enseignement supérieur. Quand on parle d’immigrés, on oublie les techniciens qui officient dans les ateliers, les médecins et professionnels de santé qui triment aux urgences, les ingénieurs, les informaticiens…etc.

 

Autre révélation, le taux chômage chez les immigrés est équivalent au taux général de l’ensemble des français.

Et pour finir, ce chiffre qui tue : Les immigrés « coûtent » 48 milliards en prestations sociales mais cotisent à hauteur de 60 milliards auprès des organismes sociaux !

 

Cela démontre que les certitudes s’élaborent à partir d’interprétations et de certaines situations qui ne représentent pas l’ensemble. Un peu comme si vous concluiez qu’une caisse de bouteilles de vin est à mettre à la poubelle juste à cause de la bouteille du dessus que vous avez voulu goûter, dont le précieux liquide avait un goût de bouchon. Et si de prétendus spécialistes vous ont bassiné des jours et des jours auparavant en vous disant que ce vin est de mauvaise qualité quelle que soit la caisse, quelle que soit la bouteille, vous hésiterez à peine à vous en débarrasser.

Il y a en France, une atmosphère de règlement de compte. Ne trouvez-vous pas ?

 

Crise financière, crise économique, crise sociale, crise sociologique en France. Et une crise de nerfs généralisée, ce ne serait pas plus juste ?

 

Un p’tit dernier pour la route ?

Publié dans opinions

Commenter cet article