Session spéciale d'examen pour les juifs: Mediapart apporte la preuve

Publié le par Milton Dassier

Suite à l'article publié par Mediapart qui établissait que l'Elysée avait demandé expressément au ministère de l'enseignement supérieur d'organiser les concours d'entrée aux grandes écoles d'ingénieurs de façon à ce que les étudiants juifs ne soient pas gênés pour participer aux fêtes de la Pessah (Pâques juive), l'Elysée avait démenti et déclaré ne pas être au courant. Je vous en avais fait le pitch hier.

 

Mediapart enfonce le clou aujourd'hui en publiant une lettre du ministère de l'enseignement supérieur adressé à un conseiller de Nicolas Sarkozy où il l'avertit des problèmes que la demande pourrait entraîner. Il égrène ainsi tous les obstacles à ce règime dérogatoire de la laïcité et rappelle avec force références que les examens pourraient se retrouver caducs si une contestation était émise par un des 13.000 candidats.

 

Cela prouve de façon imparable que l'Elysée est capable de deamnder àl'UMP d'organiser un débat sur la laïcité le matin et de s'asseoir sur les principes républicains de neutralité et de laïcité dans son fonctionnement, le soir!

 

Non seulement, la révélation de cette affaire stupide risque de réveiller des antagonismes communautaires mais elle démontre le manque de sincérité des plus hautes instances de la république sarkozienne.

 

La lettre est ci-dessous

 

Publié dans presse et médias

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

H-Yves 14/04/2011 01:44


euh?
Moi, je ne suis pas étonné. Je n'ai même pas la force d'être choqué tellement j'étais sûr que ce genre de choses se produit sûrement dans notre dos.
Les Guignols de Canal+ tapent plus facilement sur les Chrétiens...(quelle honnêteté! comme si il n'y a pas de pédophilie dans l'Education Nationale.) la police traque les femmes voilées et autres
Musulmans , Roms et Noirs. Les philosphoses comme Finkelcrotte tapent sur les footballeurs noirs...les journalistes Juifs de France Télévision ont le droit de prôner le racisme avec notre argent
etc...
Mais, les flics n'ont pas le droit de demander aux porteurs de kippas de se découvrir pour cause d'antisémitisme.

Hitler a écrit : "On est ou Allemands ou Chrétiens.Pas les deux!"
Ce slogan a donné naissance à "l'Eglise confessante",des allemands Protestants qui se sont révoltés contre le semblant d'église chrétienne officiellement autorisé par les nazis.Un peu comme en
Chine,où le pouvoir communiste et athée a créé une église catholique parallèle (soumise au parti communiste) pour détourner les Catholiques historiques du Vatican.
Avec Sarko et sa clique, on pourra bientôt dire : "La kippa, tu la kiffes ou tu nous quittes."
Il faut donc s'attendre à ce que les curés soient eux aussi repris en main par l'Etat, ce qui aboutira à faire des curés et pasteurs,des fonctionnaires payés par l'Etat,et ,au sommet de cette
nouvelle église,des rabbins qui vérifieront que le catéchisme est compatible avec les besoins des communautaristes anti-musulmans proches de Zemmour.Ainsi , on aura toujours le sentiment d'être ce
qu'on a toujours été, mais,sans se rendre compte qu'on agit dans l'intérêt des marionnettistes.
Il faut souligner que les 5 principales religions de France se sont opposées au débat sur la laïcité de J-F Coppé. Comment les responsables de la religion juive vont-ils donc expliquer cette
demande de privilège pour leurs fidèles?
Ca donne l'impression qu'un lobby demande le droit de rouler sur le trottoir pour une communauté.
Le pire dans cette affaire , c'est qu'on va finir par se demander si les diplômes obtenus ,depuis des décennies, par les Juifs ne sont pas déjà entachés d'irrégularité.
Ce qui certain , c'est que Zemmour a eu son passe-droit...
Et, il en profite!