Remaniement en vue chez les guignols de l’Elysée

Publié le par Milton Dassier

http://www.montreuil-parti-socialiste.com/Photos/Elysee-Guignol.jpgUne rumeur insistante annonce que si l’UMP fait moins de 40% au second tour des régionales, François Fillon serait éjecté du gouvernement. Si l’UMP fait mieux, il aura du fion et devrait rester. On voit à quoi tient son avenir !

 

Si la défaite reste mémorable, on devrait avoir un gros remaniement ministériel mais ce qui est très drôle, c’est qu’à peu de choses près, le gouvernement serait composé de ceux qu’on voit le plus à la télé nous dire que tout va très bien dans le meilleur des mondes de Madame la marquise. L’ouverture à gauche serait terminée. Merci et Bon vent dira l’UMP à Kouchner, Miterrand et Amara qui se retrouvera peut-être à la tête de la HALDE.

 

Les éjectés devraient être ceux qui ont soit trop parlé, soit pas assez et ceux qui se sont plantés aux régionales. Une charette bien garnie :

 

-          Bernard Koucher

-          Frédéric Mitterrand remplacé par Etienne Mougeotte ou Alexandre Bompard

-          Fadela Amara

-          Valérie Pécresse

-          Xavier Darcos

-          Hubert Falco

-          Rama Yade

-          Valérie Létard

-          Michelle Alliot-Marie

-          Hervé Morin

-          Roselyne Bachelot

-          Dominique Busserau

-          Marie-Luce Penchard

 

Les nouveaux gnafron pourraient être :

 

-          David Douillet pour remplacer Rama Yade aux sports

-          Frédéric Lefèvre à l’économie numérique (il en rêvait, Sarkozy l’a fait!)

-          Xavier Bertrand au ministère de la défense (eh oui dans la sarkozie, les chouchous restent les chouchous !)

-          Christian Estrosi (Le retour !) pour aider Hortefeux maintenu à l’intérieur

-          Bernard Accoyer qui laisserait la présidence de l’assemblée nationale à Alliot-Marie

 

Les musiciens qui changent de pipeau :

-          Eric Besson irait au budget

-          Christine Lagarde au ministère des affaires étrangères

-          Eric Woerth au ministère des finances

-          Jean-Louis Borloo à l’industrie

-          Nathalie Kosciusko-Morizet à l’éducation nationale

-          Chantal Jouanno à la santé

 

Le gouvernement? Copé aurait refusé de s'y copé-coller et s’apprêterait à mener une fronde contre Sarkozy dés le soir du second tour; ça va saigner!

 

La grande inconnue concerne Rachida Dati qui pourrait revenir..On rassure les agriculteurs, ce ne sera pas à l’agriculture pas assez glamour!

 

Publié dans politique

Commenter cet article