Règlement de compte à OK connards

Publié le par Milton Dassier

adelon.jpgLe piège se referme-t-il encore un peu plus sur l’internet français ?

Regardez l’actu de ces derniers jours.

Mettez ces quatre infos en parallèle et vous aurez compris.

 

1°) Depuis la défaite de l’UMP, les médias insistent lourdement (mais comment pourraient-ils faire autrement ?) sur les sondages calamiteux qui concernent la popularité de Nicolas Sarkozy. Jour après jour, un sondage annonce une baisse de sa popularité, du jamais vu dans toute l’histoire de la 5ème république. Ils remettent même en cause sa candidature à sa réélection. Le voyage présidentiel aux USA n’a pas donné les résultats escomptés en terme de popularité…

 

2°) Au même moment, alors que le MODEM est dans les choux, des prétendants à la candidature à droite et au centre droit s’engouffrent dans la brèche : Villepin mais aussi le Nouveau Centre et même Fillon. Copé reste muet sur le sujet mais agit de façon à torpiller certains projets du président comme l’interdiction de la burqa et la fin de la publicité sur France-Télévisions

 

3°) Le thème de la lutte contre la pédophilie sur internet revient encore une fois sur le devant de la scène avec l’émission « Les infiltrés » et l’annonce qu’ils ont dénoncé leurs contacts dans les milieux pédophiles afin de prévenir tout crime.

 

4°) Les rumeurs sur les infidélités du couple présidentiel prennent une tournure étrange. On parle d’un complot ourdi sur le net, on met en cause Rachida Dati, les anglo-saxons, et de mystérieuses puissances d’argent, qui voudraient saboter les actions présidentielles en matière de régulation du capitalisme.

 

Tout ça ressemble à un story-telling bien préparé, vous ne trouvez pas ?

 

Le message est simple :

 

Un complot de l’étranger contre le président, contre La France même, à cause de l’audace de son président.

 

Une ex-amie devenue intrigante ou instrumentalisée pour de mauvais desseins.

 

L’internet qui a accéléré le processus de rumeurs ce qui accrédite que l’internet est contrôlé par des personnes voire des puissances occultes, hostiles à La France. D’ailleurs, les abus, excès et dérives y seraient nombreux avec la pédophilie.

 

Ainsi, on, peut se débarrasser de certains gêneurs : anciens amis, journalistes ; histoire de mettre la pression sur la presse et décourager certains de retourner leur veste.

 

Ainsi, de coupable de ses échecs, Sarkozy devient une victime des vilains qui restent à démasquer soit à l’étranger, soit au sein même de la droite.

 

Ainsi, une loi visant à contrôler le net pourrait être mieux comprise par le français moyen.

 

Donc ce sera tout bénef pour le président. Le coup du complot est un coup en quatre bandes.. D’ailleurs, qui a levé le lièvre du complot et livré les intentions du président sur ce thème ? La ministre de la justice ? Le ministre de l’intérieur ? Le Premier Ministre ?

 

Non aucun d’eux. Pierre Charron s’en est chargé. Son rôle ? Conseiller en communication et en image de Nicolas Sarkozy. Un spécialiste des story-telling forcément !

Publié dans politique

Commenter cet article