Rebondissement dans l'affaire du jet tunisien de Michèle Alliot-Marie

Publié le par Milton Dassier

Comme la petite balle de Gaston Lagaffe, l'affaire du jet tunisien de MAM n'en finit plus de rebondir.

Le Nouvel Obs affirme avec fracas et ironie que le fameux jet du clan Ben Ali, emprunté par MAM et Patrick Ollier a été utilisé une seconde fois pendant leur séjour.

 
MAM avait envie d'une excursion dans les oasis du sud de la Tunisie. Voir le désert, ses dunes, ses caravanes de dromadaires, ses oasis. On ne peut pas venir en Tunisie s'ans s'offrir un tel spectacle. Un grave problème empêchait MAM se s'y rendre en voiture: les villes jalonnant le trajet vers le sud étaient presque toutes en état d'insurrection, à feu et à sang...
 

 

Qu'à cela ne tienne, en avion, on verrait à peine les fumerolles de gaz lacrymogènes s'élevant au-dessus des maisons!

Mais tout ça, MAM et sa petite famille n'en sauront rien tellement ils sont au-dessus de tout soupçon.

 

En ce 29 décembre, la petite troupe se prépare pour l'excursion dans les oasis du sud tunisien.

 

, Patrick Ollier se lamente:

"Quel dommage si on doit faire plusieurs heures de car pour aller dans le désert, ça fait loin tout de même! Tu as une idée Michèle?

- Non, on a rendez-vous avec le chauffeur du mini-bus de l'agence à 7 heures, alors allons-y sinon on va le rater! répondit-elle"

 

Ils arrivent sur le parking et de bus il n'y a point!

 

"Oh non on l'a raté! Il va falloir y aller en bus avec la populasse!"

 

C'est alors qu'Aziz Miled, l'ami très cher, apparaît soudainement sorti de nulle part avec son avion.

 

Il s'adresse à eux:

"Le minibus qui devait vous emmener a été saisi par la famille Ben Ali. Leïla Ben Ali en avait besoin pour ses coiffeurs. Vous voyez, je vous l'avais bien dit, leur voracité est sans limite. Alors pour que votre séjour reste agréable, je devais me rendre dans le sud, vous aussi je crois. Si vous voulez, je vous propose de vous emmener. Cela prendra vingt minutes. "

Un sourire illumine alors le visage de MAM: "Aziz, c'est merveilleux, je te remercie."

 

Une fois embarqués dans l'avion d'Aziz Miled, la voix du pilote retentit: "Ladies and gentlemen, captain Belhassen Trabelsi speaking, veuillez attacher vos ceintures s'il vous plait, décollage dans une minute. "

 

MAM qui comprend un peu l'anglais:" Aziz, ce n'est quand-même pas...

   

- Belhassen Trabelsi, mon associé, Il a tenu à piloter lui-même l'avion quand il a su que vous seriez à bord, répond Aziz Miled un peu gêné."

 

L'avion décolle et survole le centre de la Tunisie. D'en haut, on aperçoit des fumées blanches et noires s'élevant de chaque bourgade.

 

A travers le hublot, MAM s'extasie: " Patrick, tu as vu? Les tunisiens font la fête aujourd'hui, il y a des méchouis géants partout!

 

- Oui Michèle, et tu vois, cela prouve que, malgré ce que l'ultragauche affirme, la Tunisie est bien en train de progresser dans le domaine des libertés. Ils ont dû prendre exemple sur nos apéros géants en France, j'en parlerai à Frédéric Mitterrand."

L'avion atterrit à proximité d'une oasis. Une petite marche dans le désert pour tout le groupe, et les voilà attablés pour un déjeuner accompagné de thé à la menthe.

"Cet endroit est magnifique, Aziz, merci de nous avoir véhiculés dans ton avion, je n'oublie pas pour la machine à expresso, je la ferai dédicacer par Georges Clooney en personne quand il viendra recevoir sa médaille de chevalier des arts et des lettres, dit MAM."

Une caravane de trente dromadaires arrive et s'ébroue. Des hommes en armes se rassemblent à cent mètres de MAM et de ses compagnons.

 

" Mais que fait donc notre pilote? s'exclame Patrick Ollier"

Aziz Miled lui murmure: "C'est notre escorte, Trabelsi les a fait venir spécialement.

- Charmante attention, quand je vous disais qu'on a le sens de l'accueil dans la Tunisie moderne, dit MAM"

- Mais que font-ils? Ils déchargent des caisses de notre avion. Il y a marqué quelque chose sur les caisses, A..K..47. Et ils les chargent sur les chameaux! s'étonne Patrick Ollier

- C'est sans doute un don humanitaire du gouvernement tunisien pour ses populations les plus déshéritées. Sûrement des vaccins. N'oublie pas que ce peuple n'est pas encore entré dans l'histoire, nous sommes en Afrique. D'ailleurs, vu ce que je viens de voir, ce souci du bien être du peuple honore ce monsieur Trabelsi,  je compte proposer Belhassen Trabelsi et notre ami Aziz Miled pour la légion d'honneur, c'est bien le moins que je peux faire en plus de la machine à expresso."

 

Belhassen Trabelsi, leur pilote, revient une liasse de billets à la main, ce qui étonne un peu Patrick Ollier.

 

Trabelsi le rassure: " Le président, mon beau-frère, m'a nommé représentant itinérant du Trésor Public tunisien. Vous voyez, cet argent, ce sont des arriérés d'impôts que ces gens devaient à l'état.

 

MAM : - Excellente méthode de recouvrement, je vous félicite Mr Trabelsi pour votre dévouement envers votre pays. Cela vous honore. Et si ces gens peuvent payer une si grande somme pour leurs impôts, cela prouve que le peuple tunisien a certainement un niveau de vie élevé, proche de celui des européens. Le miracle tunisien est donc une réalité.

Il faudra que j'en parle à Eric Woerth pour la campagne de dons à l'UMP avant la présidentielle et....."

 

Belhassen Trabelsi l'interrompt:- Eric est venu il y a trois mois. Il n'avait pas le moral alors mon beau-frère, le président, lui a fait un chèque."

 

 

 

 

 

 

Publié dans fruits imaginaires

Commenter cet article

H-Yves 07/02/2011 07:35


Hortefeux aurait dit : "Un ami Tunisien , ça va! C'est quand on en a plusieurs que commencent les problèmes."
Eric besson va-t'il devoir répudier sa femme?


H-Yves 07/02/2011 07:30


Ah! Je voulais dit que c'était la fille de Gaston Lagaffe! Il n'y avait pas lieu de faire des tests ADN, il suffisait d'avoir un peu de culture en bande dessinées.
Sarko,c'est le rejeton de Joe Dalton.
Carla Bruni , c'est l'héritière d'Olive, la femme de Popeye.