Rama Yade sur un siège éjectable

Publié le par Milton Dassier

C’est haro sur le baudet. En ce moment, on lui tisse un bonnet d’âne pour l’hiver. Morano, Woerth, Sarkozy et hier, Fillon tirent sur elle à boulets rouges sang. Normal, une potiche qui parle, c’est mal vu.

 

Nous les députés, n'avons aucune relation avec Rama Yade, comme nous n'avions aucune relation avec Rachida Dati. Ce sont des ministres hors-sol, des étoiles filantes qui ne dépendent que de Nicolas Sarkozy"

 

Depuis qu’elle a osé prétendre se présenter aux régionales dans les Hauts-de-Seine, voilà ce qui se dit chez les députés UMP. Et puis, il faut bien trouver un job à David Douillet : ministre des sports donc à la place de Rama Yade.

 

On nous en avait fait des tonnes sur les ministres de la diversité… C’était la France moderne, la France de l’avenir, parait-il. Depuis, Rachida Dati  a été jetée et Rama Yade devrait l’être juste après les régionales.

 

Sans doute une question d’identité nationale à préserver dans les rangs du gouvernement !

 

Chassez le naturel…

 

Publié dans politique

Commenter cet article

naqba 10/11/2009 13:40


SARKO LA MIT LA POUR DIRE?JE SUIS ANTI-RACISTE,UNE BLACK ET UNE ARABE.La seule qui est somise et dit ok à tout ce que dit son maitre Sarko? EST,EST Fadela Amera,la leche c..........


maurice 05/11/2009 14:30


Meme si c'est une trompette comme les autres membres du gouvernement , elle au moins le mérite de l'ouvrir et de ne pas se courber à toutes les paroles du monarque comme ses collègues les moutons .


Milton Dassier 05/11/2009 23:20


Et en plus elle est la plus jolie femme politique en vue ce qui est plutôt agréable.


Demi MOORE 04/11/2009 03:06


Rama Yade n'a tiré aucune leçon de l'expérience calamiteuse "R.Dati"...Comme elle, elle a cru qu'en tant que "symbole" elle pouvait tout se permettre....alors qu'à ce titre elle avait les mêmes
devoirs que les autres ministres et, de surcroît, celui d'être un exemple pour les jeunes issus de la diversité!
Les caprices de petite pépette sans envergure auxquelles elle s'est livrée dés qu'elle a été repéchée par le président de la République ont surpris ses plus fidèles supporters dont je suis...Elle
qu'on avait connue moins frivole s'est laissée aller à des provocations inacceptables après son refus d'obtempérer pour les européennes: Au moins aurait-elle pu "rentrer dans le rang" et
tra-vail-ler! Mais non!
En définitive, Rama Yade, comme Rachida Dati, ont plombé par leur impéritie et leur inintelligence, les chances qui leur avaient été accordées: être issues de la diversité n'est pas se conduire
comme des écervelées plus préoccupées de se faire voir que de satisfaire aux charges et fonctions qui leur ont été confiées...Qu'elle parte Rama Yade, elle nous est devenue insupportable
d'arrogance et d'insolence vis à vis du président de la République qui l'a tirée de l'anonymat! Ni elle ni Dati ne sont suffisamment matures et maîtresses d'elles mêmes pour figurer au gouvernement
de la France...On peut être de la diversité, point n'est besoin d'être aussi au gouvernement!


DELGRES 03/11/2009 16:19


Bonjour,

Il ne faut quand même pas faire passer Yade pour une Lucie Aubrac. Elle a choisi son camp et ses amis en connaissance de cause.