Que de bienveillance envers ces dictateurs à mille milliards de dollars!

Publié le par Milton Dassier

J’ai regardé DSK à la télé hier soir.

Je n’en retiens qu’une seule chose : un quart des salariés en France gagne moins de 750€ par mois. Il y a seize millions de salariés en France, cela veut dire que quatre millions gagnent moins de 750€ par mois. Si vous ajoutez ce nombre faramineux aux 4,3 millions de chômeurs, cela donne huit millions de français qui sont dans de très sérieuses difficultés.

  

Et, apparemment, cela ne dérange pas l’UMP qui voit dans l’islam l’ennemi le problème public numéro un à régler de toute urgence. L’UMP a choisi avec Sarkozy de faire une politique inégalitaire. Tout le prouve : cadeaux aux plus riches, aux grands privilégiés et à ceux qui ont un patrimoine, tour de vis sur les petits privilèges des salariés, désignation de français « inférieurs » qui auraient à démontrer leur attachement à la France. Le bilan est effarant !

 

La vérité est celle-ci. Tout pouvoir qui base son action sur les inégalités, cherche à faire l’unité autour de lui en désignant des ennemis de l’intérieur ou des communautés inférieures. Cela est vrai aux Etats-Unis qui ont constitué leur unité dans la diversité en mettant à l’index les afro-américains et les indiens, cela est vrai en Israël, seule démocratie ethnique du monde dont l'unité est dûe à la désignation des arabes, ennemis à l'extérieur, inférieurs à l'intérieur..

 

L’islam véhicule à merveille cette notion de religion incompatible avec la démocratie et les valeurs républicaines puisqu’il s’agit d’une religion établie en France principalement avec les immigrés d’il y a quelques décennies.  Un islam bien commode pour justifier des lois antiterroristes très contraignantes. Un islam bien pratique pour provoquer un rejet de la part d’une partie de la population française. Mais au fait, le problème n’est-il pas cette partie de la population française qui se met hors-jeu de l’unité de la république en rejetant une partie de ses citoyens ?

 

On fait croire qu’on veut un débat en invoquant le problème de l’islam. Or, il n’y a qu’à peine 12% de musulmans pratiquants, juste un peu plus que les catholiques (7%). Et la tendance chez les jeunes est à la mixité qui éloigne d’une pratique rigoriste de sa religion. Les musulmans font comme les catholiques, ils sont attachés à leur religion mais ne la laissent pas guider leur vie sociale.

 

Et l’on voit ce monde arabe qu’on disait si soumis à sa religion et à ses dictateurs, se révolter et donner une leçon de comportement politique aux peuples européens et étatsuniens.

 

Donc on se moque de nous non ?

 

Mais il y a encore mieux !

 

Nous savons tous que nous payons les pots cassés de la crise financière, la gabegie de ceux qui nous gouvernent et de ceux qui tiennent les cordons des bourses.

 

Qu’avons-nous appris grâce aux révolutions dans le monde arabe ?

 

Ben Ali dans un pays qui vit essentiellement de tourisme avait une fortune estimée à plus de 10 milliards de dollars ! Et encore, on ne parle pas de ce qui concerne sa famille.

 

 

 

Moubarak frisait les 70 milliards de dollars…

On risque de trouver des sommes encore plus grandes chez Khadafi. (La Libye regorge de pétrole !).

Les dictateurs africains ont sans doute des fortunes comparables à celle de Ben Ali voire de Moubarak. Ali Bongo, Duarte, Denis Sassou n’Guesso et tous les autres ont bien quelques dizaines de milliards chacun sans compter leurs clans.

On peut supposer que les fortunes des pétromonarques du Golfe sont encore plus grandes.

 

A mon avis, l’argent dans les coffres des dictateurs doit atteindre facilement 1000 milliards de dollars ! De quoi relancer l’économie mondiale vers une croissance partagée. De quoi éradiquer la famine dans le monde ou proposer des actions de lutte contre les grandes pandémies.

Les hedges funds et autres fonds spéculatifs vivent de cet argent dormant, détourné de sa vraie finalité qui est d’être investi au service de la production de richesses.

 

Et dire qu’il faudrait à peine 50 milliards de dollars pour éradiquer la famine dans le monde… Mais cela ne préoccupe pas plus DSK, président du FMI, que Sarkozy, président du G8 et du G20. On veut réguler mais en douceur, il ne faut surtout pas affoler nos amis des grandes fortunes mondiales parmi lesquels pas mal de chefs d’état qui ont du sang sur les mains…

 

Sarkozy et ses sbires, y compris au PS, ont agi à contre temps. On sait désormais, qu’ils jouent le peuple et les peuples du monde contre les puissances d’argent y compris les plus douteuses, avec lesquelles ils se sont compromis.

 

Finalement, je retiens que la droite française et une partie du PS ont fait beaucoup pour le pouvoir d’achat des dictateurs.. Par contre celui du peuple français, ils l’ont passé à la trappe. Quelques milliards dans les mains de quelques-uns, c’est assurément plus facile que d’aider des millions de pauvres gens ; ça demande plus de boulot aussi !

 

Nous sommes les dindons de la farce politique et économique du monde.

 

Et si on faisait comme les tunisiens..

Publié dans opinions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Charlie 19/03/2011 17:48


Bonjour Milton,

Je comprends tout à fait le sens de votre article, néanmoins vous prenez - je trouve - des raccourcis, du croustillant même, qui in fine rendent votre analyse bancale.

Premièrement, le 1/4 de la population qui gagne 750€/mois et moins, travaille du temps plein, temps partiel, ou ...? C'est important de définir cela, sans quoi ca ne veut rien dire.

Deuxièmement, dans ce monde qui n'a jamais été autant mondialisé, avec des interdépendances très fortes, n'avez vous pas remarqué qu'il est quasi impossible dans notre système social, culturel et
politique, d'agir sur l'économie, l'emploi et le pouvoir d'achat ? C'est une propagande morale, rien de plus. Et bien facile sera la personne qui pense le contraire.

Troisièmement, ni le gouvernement, ni les grandes instances, ni l'élite ne nourrissent les riches fortunes mondiales : c'est le peuple lui même qui le fait. En effet, nous sommes tous libres
d'acheter français, chez l'artisan du coin. Pourtant, nous achetons à l'étranger, pour avoir soi disant plus de pouvoir d'achat. Soit, mais on ne peut se plaindre alors des conséquences, ni de
mettre la faute sur autrui. La balance commerciale qu'on a, ce n'est pas le fruit ni du hasard, ni d'un complot de riches malveillants.

Le seul point où je vous rejoins - si j'ai bien compris votre analyse - c'est que tout cela est du second degré, c'est pinuts. En fait, dans ces temps difficiles, il est chose facile de réconforter
le peuple en faisant du protectionnisme culturel, identitaire, même si selon moi, il n'y a pas de fumée sans feu... C'est un autre débat.

Alors oui, les politiques ne sont pas très utiles, oui ils savent réconforter les foules, oui c'est de notre faute, oui nous avons ce que nous méritons.


H-Yves 10/03/2011 02:35


Bonjour Milton ,

Cette semaine , se tient le "procès" de l’incendie du boulevard Vincent-Auriol, dans le XIIIe arrondissement parisien, le 26 août 2005.
Ce procès est une mascarade... Quand le fils de Sarko ne retrouve pas son scooter , la police retrouve le coupable grâce à son ADN, en un temps record, mais quand 17 personnes originaires d'Afrique
meurent, la police n'a pas plus les moyens pour faire son enquête.
C'est pourquoi, je profite de mon commentaire sur" l'extermination des Africains en Amérique Latine " pour rappeler que ce genre "d'extermination accidentelle" ne sont que les maillons d'un
programme. C'est ainsi que les Africains d'Amérique Latine (Mexique , Chili etc..) ont disparu. Ils ont d'abord servi de chairs à canon contre les Indiens , puis , d'incendies de bidonvilles
non-accidentels en épidémies controlées , de spoliations en déportations, la machine exterminatrice a fait son oeuvre.
C'était voulu , la preuve peut se trouver dans les écrits des chefs d'orchestre de ces génocides. Ainsi , voilà ce que disait l'un des présidents d'Argentine , Domingo F. Sarmiento:

http://webcache.googleusercontent.com/search?q=cache:VCFmErP3WD4J:kwanzaamillenium.wordpress.com/2010/06/15/la-disparition-des-kamites-dargentine-ou-le-genocide-oublie/+domingo+sarmiento+racisme&cd=1&hl=fr&ct=clnk&gl=fr&client=safari&source=www.google.fr

"Nous formerons bientôt une nation complètement uniformisée d’un nouveau et magnifique blanc." disaient-ils.

Je tiens aussi à rappeler que lors de cet incendie , Sarko était ministre de l'intérieur. Il en a profité pour expulser vers le Mali ,le père d'une des victimes.
http://tempsreel.nouvelobs.com/actualite/politique/20100129.OBS5207/sarkozy-a-t-il-fait-expulser-un-malien-par-vengeance.html
Moi , c'est ce que je retiendrai de la vie de Sarkozy.
Papon n'aurait pas fait mieux !


Milton Dassier 13/03/2011 22:19



OUi, absolument d'ailleurs, selon certaines personnes très bien informées. Beaucoup de types d'extrême droite ont voté Sarko en 2007 parce qu'il paraissait plus méchant que Le Pen lui-même.



H-Yves 06/03/2011 04:04


Dans mon dernier commentaire, j'ai malencontreusement supprimé des lignes, ce qui déforme un peu mes propos. En parlant de l'esclavage en Argentine (et dans les pays d'Amérique Latine), je voulais
dire qu'on oublie trop souvent que certains de ces pays ont tenté , voire réussi ( c'est le cas de l'Argentine) d'exterminer leurs esclaves noirs. La plupart des Argentins sont même persuadés qu'il
n'y a jamais eu de Noirs en Argentine , alors que la révolution Argentine a été faite en partie par des esclaves noirs.L'Argentine a aboli l'esclavage au moment même où il ne restait presque plus
de Noirs dans le pays. S'ensuivit "la politique de blanchiment" du pays qui visait à ne faire venir que des immigrants d'Europe . La gauche et la droite argentine n'ont jamais remis en cause cette
politique , alors qu'en Australie , cette politique a été supprimée dans les années 60-70.
Votre vision partielle et partialle de l'histoire donne l'impression a bcp que seuls les USA ont maltraité les Africains et les Indiens.
C'est très loin d'être le cas !


H-Yves 05/03/2011 20:38


Pouvez-vous sortir un peu des lieux communs en élargissant votre liste quand vous dites :
"Cela est vrai aux Etats-Unis qui ont constitué leur unité dans la diversité en mettant à l’index les afro-américains et les indiens, cela est vrai en Israël etc...".
Ce que vous dites est vrai, mais malheureusement , les gens ont tendance à croire que seuls ces deux pays ont agi ainsi.
Voilà donc une liste de pays ou de peuples que vous pouvez ajouter à ce genre de méthode , en plus de la France qui s'est aussi constituée , pendant très longtemps , contre ses Protestants et ses
Juifs à l'intérieur, et les Anglais à l'extérieur :
- Le Brésil contre ses Indiens et ses Africains.
- L'Argentine (pareil,contre ses Indiens descendants des premiers esclaves des Européens et aujourd'hui contre ses immigrés Boliviens).
- Les Australiens contre les Aborigènes.
Les Japonais qui ont exterminés les premiers habitants du Japon (il en reste moins d'un millier non-métissés).
Etc...
Si vous vous renseignez, vous verrez que dans le genre machiavélique, il y a beaucoup d'exemples européens aussi violents que ceux que vous citez. A force de trop regarder au-delà des mers, les
gens oublient que les racines du mal dont vous parlez sont en Europe.C'est comme ça qu'on a laissé Sarko et Berlusconi s'installer tranquillement , s'en voir qu'ils allaient chasser les Roms et les
autres, parce qu'on a jugé bon de concentrer nos forces sur l'extérieur , alors que la moisissure a toujours été sous notre tapis. La moisissure est en train de faire la course en première place
pour les élections de 2012, elle est blonde, a les idées brunes , déteste le vert et s'appelle Marine.
Cessez (un instant) d'entendre les loups qui hurlent au loin ,car la peste est à nos portes, transportée par des gros rats...


christian 22/02/2011 08:34


ont sans fou de nos impots si cela peu rendre heureux tout un peuple


Milton Dassier 22/02/2011 12:20



heureux ses dirigeants surtout!