Quand l'Iran mouche les donneurs de leçon d'occident

Publié le par Milton Dassier

 Je vous parlais, il y a quelques jours de la possibilité d’une manipulation autour du cas de Sakineh, femme d’Iran qui devait être lapidée d’ici la fin du ramadan pour adultère et meurtre de son mari.

 

L’intelligentsia néocon française s’était emparée de l’affaire, BHL en tête. Même Sarkozy et d’autres politiciens français y allèrent de leur refrain outré.

 

Et puis, flop, plus rien. Le voyage de Dieudonné en Iran, puis un article de Thierry Meyssan laissaient planer comme un doute sur la véracité du cas Sakineh.

 

Et puis, il y a deux jours, la contre-offensive médiatique est venue d’Ahmadinejad en personne. Il a utilisé avec une logique « chomskienne » la prochaine exécution d’une américaine déclarée coupable du meurtre de son mari avec l’aide de son amant. Une affaire similaire à celle de Sakineh. En plus, Teresa Lewis, c’est son nom, souffre de désordres mentaux qui auraient dû lui permettre d’échapper à cette condamnation à mort.

 

De cette nouvelle injustice, la presse française parla mais de mobilisation, il n’y eut point.

 

Ainsi, pas de pétition avec 200.000 signataires pour Teresa Lewis et d’une manière générale, pour les 53 femmes qui attendent aux Etats-Unis dans les couloirs de la mort.

 

Pas de déclaration de Nicolas Sarkozy, rien du côté de Rama Yade qui pourtant a fait de Sakineh une affaire « de la responsabilité de la France ».

 

Ainsi, BHL ne signe pas d’article dans « La règle du jeu » : « Teresa Lewis, les Etats-Unis et l’insoutenable mascarade ».

 

Le milliardaire François Pinault n’écrit pas d’article : « Teresa Lewis, nous sommes à vos côtés »

 

La chanteuse Jeanne Balibar ne va pas dans le sens de « souhaiter que Teresa Lewis soit rendue à la vie »

 

Claude Lanzmann n’écrira certainement pas : « Teresa Lewis, l’annonciatrice de temps nouveaux ».

 

Je ne jette pas la pierre à ces gens sincères qui ont signé la pétition pour sauver Sakineh et se mobilisent pour elle. Le régime iranien n’est pas du tout tendre avec les femmes, on le sait tout comme le gouvernement français n’est pas tellement tendre avec ses minorités, les roms et ses détenus en prison.

L’affaire Teresa Lewis et l’injustice manifeste qui lui est faite par le pays « ami », le suzerain du monde, ne suscitent pas le même emballement, pas la même passion.

Tout ceci pour dire que quel que soit ce qu’on pense du régime iranien, l’occident a pris l’habitude de le diaboliser en manipulant sa propre opinion publique. Au fond, les droits de l’homme n’intéressent pas les pays occidentaux à l’extérieur d’eux-mêmes, ils ne sont que prétextes à des manipulations destinées à asseoir leur domination.

Publié dans international

Commenter cet article

A2N 27/09/2010 17:13


Bonjour Milton !

Yes men, tu as tout résumé. Quelle mascarade, hein !
On cherche BHL, le manipulateur en chef au service du pays voyou qui se moque des palestiniens depuis 60 ans !

Foss !


ludovic 25/09/2010 16:10


Bravo pour cet article lucide!!


dgidgi 25/09/2010 07:12


Je préfère cet article qui montre aussi votre opposition à toute peine de mort, Milton, à votre réponse à mon commentaire sur votr premier article sur Sakineh dans lequel vous disiez que la France
pratique aussi la peine de mort via les suicides en prison.
Les suicides en prison sont inadmissibles, ils sont sans doute souvent de la responsabilité (partielle) de l'administration pénitenciaire, mais on ne peut pas les comparer à un système judiciaire
qui propose cette peine de mort dans ses condamnations.
Il y a une différence entre être condamné et être contraint.
Je continue donc de vous lire avec bienveillance.


boubou 24/09/2010 11:48


2ffectivement , il y a encore deux poids et deux mesures .Nous sommes habitué en France comme en occident de cette propagande contre les pays qui ne mangent pas dans les mains des Américains .Les
Américains, les Israeliens tuent , ils seront toujours pardonnés et protégés par l'ONU qui soit disant est là pour faire respécter le droit international .Leurs baratins , nous n'y croyons plus .


Reine Roro 24/09/2010 09:11


Et bien voilà ... Teresa a été executée à 3h13(heure de Paris) ...