Thierry Henry a-t-il vengé la Géorgie?

Publié le par Milton Dassier

L’affaire de la main de Thierry Henry lors du match France-Irlande fait grand bruit. On se demande quelle mouche a piqué l’arbitre pour ne pas voir la main tendancieuse ou croire les irlandais qui la lui signalaient…

 

La réponse dans la vidéo ci-dessous :

 

 

 

 

 

Lors d’un match de poule contre la Géorgie pour la qualification à la Coupe du Monde, l’équipe d’Irlande attaque est en attaque. A un moment donné, un irlandais est hors-jeu, les défenseurs géorgiens le signale à l’arbitre. Au même moment, un attaquant irlandais tente de lober un défenseur géorgien. Les irlandais alors signale une main d’un des défenseurs géorgiens et l’arbitre décide d’accorder un pénalty. En fait le ballon effleure l’épaule gauche du défenseur..

 

La vidéo montre donc que la faute de main était imaginaire…

 

Si j’avais été un arbitre et que j’avais eu vent de cet incident, il est certain que j’aurais bien réfléchi avant de croire à ce que m’auraient dit les joueurs irlandais à propos d’une faute de main !

Publié dans société

Commenter cet article

dgidgi 21/11/2009 15:59


Le foot, le sport en général est important pour toute société, mais il ne faut pas exagérer. L'importance sociale du sport, c'est bien le développement des potentialités physiques de chaque
individu et par là même son développement moral, les valeurs de courage, d'endurance, d'effort se trouvent valorisées et sollicitées par le sport. Les sociétés, elles sont obligées de mobiliser les
énergies de solidarité pour fournir les équipements matériels et humains pour que les sportifs puissent s'exprimer. Les enjeux sont bien économiques et sociaux, certes, mais il y a aussi la
dimension jeu dans tout sport. L'arbitrage existe dans tous les sports collectifs et très nombreux sont les matchs dans lesquels les contestations d'arbirage sont fréquentes, le foot n'échappe pas
à la règle.

Il est donc vainc de prétendre que le foot touche à la pureté des valeurs, qu'il ne devrait pas être entaché de fautes intentionnelles ou non. C'est un fait, les fautes (ou erreurs) d'arbitrage
font partie des règles du jeu.
Que la faute soit reprise à l'échelon le plus haut de l'Etat en étant donc couverte et en se montrant fier d'être qualifié, beau combat, langage militaire par le chef des armées fervent animateur
d'une campagne nationaliste, pourquoi pas ? Hélas, la triste réalité est bien que ce sont là que les jeux du cirque, que lorsqu'une nation se rend au cirque et veut mettre à mort l'adversaire ou le
gladiateur, ou l'entraineur, c'est que cette nation est en train de perdre son âme, elle est entrée en décadence, comme la Rome antique qui n'a pas vu venir sa propre destruction, toute occupée
qu'elle était par les jeux du stade.
Quand le n° 1 politique du pays n'a pas d'autre alternative que de se montrer fier de couvrir une faute de jeu pour suivre et diriger la liesse du peuple, c'est que la politique a bien perdu de ses
valeurs et que les objectifs et idéaux des valeurs socio-politiques n'existent plus.

Pour être plus terre à terre, il est bien dommage que pour se faire entendre cette semaine, il soit nécessaire de ne parler que de foot. On lit les blogs de votre genre pour y trouver des idées sur
d'autres problèmes.
Et pour en finir avec le cas du pauvre (pas en euros) Thierry Henry, tout en respectant sa longue carrière, j'aurais aimé l'entendre déclarer que la main était bien intentionnelle, qu'il n'arrivait
pas à controler le ballon avec les pieds et qu'il savait en le controlant de la main qu'il avait une passe en or à donner ensuite à Gallas.

Au lieu de cela, T. H. se défend en racontant que le ballon va à la main, que ce n'est pas sa faute. La vidéo le dément, tout gamin qui a couru après un ballon dans les 18 m sait qu'il ne faut pas
mettre les mains.
Mais les jambes de Thierry n'allaient pas assez vite, d'où le petit coup de main...
Thierry ne le dit pas comme cela et il a tort. Tout le reste est compréhensible : la fraude, pas vu pas pris, l'arbitre qui ne voit pas, cela fait partie du jeu.

Demander que le match soit rejoué n'est pas honnête, les règlements en vigueur y sont clairement opposés. Faire mieux à l'avenir, certes cela demandera une nouvelle décision avec commisions
réunions, décisions, vote, équipements au plus haut niveau des instances sportives. Mais cela ne sera pas rétroactif.

Nous avons bien 60 millions de nouveaux législateurs en foot en France, la plupart inconsciemment savent que la main est voulue (il suffit de ne pas la mettre pour que le ballon aille en 6 mètres,
c'est ce qui se disait dans ma jeunesse) mais peu de monde le dit. Faire semblant de croire Thierry Henry quand il dit que la main n'était pas intentionnelle ne vaut guère mieux que ce qu'il a
fait.


Enezeneg 21/11/2009 10:06


Merci pour cette justice qui n'excuse pas le fond...
Enfin...
Souvenons nous de Séville, de Mardel Plata et d'autres... De Berlin...
Alors pas d'Etat d'Âme la FIFA n'avait qu'a être aussi intélligente que la l'IRB...
Vive le Rugby...