Pour une poignée d'euros: Mi-putes, mi-soumises ?

Publié le par Milton Dassier

La loi sur l’interdiction de la burqa fait des heureuses…

 

L’association « Ni putes, ni soumises » a reçu, apparemment en exclusivité, 80.000€ de subventions pour assurer le volet pédagogique de la loi.

C'est-à-dire organiser dans les cités de banlieues des réunions avec des femmes musulmanes pour leur apprendre la laïcité, le vivre ensemble et le féminisme à la française et, ce pendant six mois au bout desquels le volet répressif de la loi s’appliquera. Personne ne sait si les femmes voilées seront nombreuses à s’y rendre.

 

Ni putes ni soumises est l’association fondée par Fadela Amara, ministre en exercice…

 

La campagne présidentielle se prépare déjà !

 

Mi-putes, mi-soumises ?

Publié dans politique

Commenter cet article

Le passant ordinaire 30/10/2010 09:33


En conclusion un superbe jeu de mot.
Bravo