Pour Rachida Dati, le parlement européen c'est pas assez classe!

Publié le par Milton Dassier

Elle avait toujours joué sur le tableau compatissant, émouvant jusqu’aux larmes de la jeune femme maghrébine issue d’un milieu défavorisé qui, à la force du poignet, avait décidé de prendre d’assaut l’ascenseur social puis de servir son beau pays La France.

Un conte de fée made in France, un véritable rêve américain à la française en somme.

Le président actuel avait vu en elle son potentiel, son dévouement au service de la patrie. Foutaises!

 

Et là patatras. Rachida Dati, dans le privé, ce n’est pas du tout ça. Rachida est obsédée par sa carrière, sa réussite. Elle veut le haut de l’affiche : A Paris pas à Strasbourg. Les ors de la république pas un strapontin au parlement européen. On s’en doutait vu son goût pour le luxe.

 

Issu du peuple, Rachida Dati aime être populaire mais surtout ne pas lui ressembler, jouer à la princesse dans la cour des grands de ce monde, alors députée européen, pfff !

 

Sur la vidéo de M6, elle a oublié qu’elle portait un micro cravate pour un reportage à sa gloire. Coup de fil d’une copine, interruption du tournage mais la caméra continue de filmer et surtout, le micro. Et ça donne le genre de scène qu’on voit dans les opérations d’infiltration policière, quand le méchant, persuadé d’être intouchable, avoue son crime à un comparse avant d’être confondu. Vous entendrez ainsi clairement ce que dit Rachida à son amie, qu'elle s'emmerde au parlement européen, qu'elle n'en peut plus et même qu'elle est obligée d'y être  (les absences font baisser le salaire).

 

Malgré elle, Rachida Dati a donc avoué pourquoi elle fait de la politique.

 

Pour La France ? Non pour vivre comme une reine aux côtés des princes.

 

Et le peuple ? Tout juste bon à s’émerveiller bêtement..


Publié dans pipoles

Commenter cet article