Pour Noël, offrons un coussin péteur à Brice Hortefeux !

Publié le par Milton Dassier

Brice Hortefeux pourrait faire partie de ces gens qui passent les fêtes de fin d’année dans la tristesse.

Il y a toujours des gens pour ne pas se sentir concernés par les fêtes, ils considèrent que, soit ils ne les méritent pas, soit leur tâche est si sérieuse qu’elle n’autorise aucun écart, pas même un sourire.

 

Brice Hortefeux est dans une mauvaise passe. Il a d’abord fait dans la boulette de neige de mauvais goût quand il a annoncé la non pagaille en Ile de France du fait du mauvais temps.

Les banlieusards frigorifiés par des heures d’attente n’en croyaient pas leurs oreilles. Ce fut encore plus drôle quand il annonça qu’il n’y aurait pas de naufragé de la route !  

Il est vrai qu’on venait de déneiger la Place Beauveau et les abords du Palais de l’Elysée…

Là, les voitures circulaient, les piétons déambulaient. Mais là seulement !

 

 

 

Certains se sont dit: "C'est de l'humour noir qu'il nous fait là!". Malheureusement non, Brice Hortefeux a expulsé le noir de son humour 100% Vichy!

 

Sacré Brice, non content du ridicule de son intervention où il démontra qu'il n'était pas plus doué pour la chasse à la neige et au verglas que pour la chasse aux délinquants, le voilà reparti à l’attaque des juges de Bobigny, histoire de monopoliser l'attention sur lui et rattraper sa bévue.

 

"Salauds de juges, ils ont condamné des policiers courageux mais si fragiles à de la prison ferme ! Je n' les laisse pas tomber, ils sont si fragiles, être un flic UMP, tu sais, c'est pas si facile! " Ce qui donne en langage de ministre pour la télé : (voir la vidéo)

 

 

Pourtant, grâce à ces juges, on a évité qu’un film hollywoodien à grand succès soit réalisé. Un film qui aurait achevé à coups de bâton l’image déjà bien décatie de la France dans le monde.

 

Je vous fais le pitch de ce film qui ne sera donc pas tourné.

 

Un homme a volé une voiture et se retrouve en prison à perpétuité sous la fausse accusation de tentative de meurtre d’un policier à sa poursuite. Il lui a foncé dessus en voiture et l’a blessé grièvement à la jambe. Prison à perpétuité, protestations de toutes parts. Bob Dylan reprend la guitare et en fait une chanson dénonciatrice sans effet sur une justice française sourde. Heureusement, un jeune avocat inconnu se battra pour rétablir la vérité et démontrera que les policiers ont menti. L’avocat au grand cœur les confondra, l’accusé sera libéré sous les vivas du monde entier puis réhabilité avec des millions d’euros de dédommagement.

 

Mais Brice Hortefeux a décidé de soutenir les policiers véreux. Il attendait un peu d’indulgence pour ces hommes si fragiles au métier difficile. Eh non ! Les juges ont appliqué la loi rien que la loi. Ils ont fait un exemple car la police doit être exemplaire.

Et ça, Brice Hortefeux ne l’admet pas. Alors il n’a pas condamné la manifestation des policiers devant le palais de justice, il n’a pas condamné son préfet pour l’avoir laissé se dérouler. Il a attaqué une décision de justice, violant ainsi la loi !

 

Et pour couronner le tout, on apprend que la conductrice nantaise avec niqab a vu sa contravention annulée par le tribunal de police. L'histoire avait défrayé la chronique, Brice Hortefeux était monté au créneau pour soutenir le policier qui avait dégainé son carnet de PV. Un tribunal de police donne tort au ministre de l'intérieur. Là, encore un juge et en plus dans un tribunal "maison", on n'est jamais mieux trahi que par les siens!

 

 

 

Soyez en sûrs, Brice ne va pas bien ! Peut-être l’affaire Karachi lui donne-t-elle en plus des aigreurs d’estomac ?

Il y est lui aussi. Il a servi d’émissaire à Balladur et Sarkozy pour le contrat  SAWARI II signé avec l’Auvergne Arabie Saoudite avec sans doute de fortes rétrocommissions…

 

Et qui s’occupe de ce dossier : un juge !

 

Brice Hortefeux est au bord de la crise de nerfs, il va nous faire un infarctus très bientôt, c'est sûr! Vous êtes étonné? Oui, Brice Hortefeux a un coeur! Un coeur qui s'emballe, un coeur tout fragile prêt à lâcher!

 

En plus, il a été condamné pour racisme par des juges. Aïe aïe aïe!Ces juges, ces empêcheurs de flash-baller en rond, ces ronds de cuir tout juste bons à remplir de la paperasse, ces gauchistes qui veulent imposer le désordre à une société qui a tant besoin d’un ordre nouveau comme savait y faire avec talent ce grand démocrate italien qu’était Mussolini.

 

Donc Brice Hortefeux n’en mène pas large. Alors soyez chic, offrez-lui un cadeau qui le fera rire et lui rendra ce sourire pincé qui fit son succès. Pensez à Valérie qu’il n’honore plus très souvent. Pensez à la France ! Offrez-lui un accessoire simple pour un rire primitif, au ras des pâquerettes, un rire de ceux qu’on lance sans réfléchir, par pur réflexe.

 

Offrez un coussin péteur à Brice Hortefeux, histoire de lui dérider les zygomatiques.

 

Il y va de sa santé et de la notre…

 

Publié dans justice

Commenter cet article