Pétage de plomb à Lisbonne : Pour Sarkozy, les journalistes sont des pédophiles

Publié le par Milton Dassier

Certains journalistes rapportent le pétage de plomb en direct de Sarkozy à Lisbonne en marge du sommet de l’OTAN.

Le président français est venu à un point presse organisée au dernier moment, c'est-à-dire sans caméra, sans micro. Il a joué au jeu des questions, réponses sur les sujets de politique internationale.

Tout se déroulait bien, comme une conférence de presse à la Maison-Blanche telle qu’on la représente dans les films américains quand, stupeur, un journaliste osa la question qui tue.

 

 

 

-          A propos de l’enquête sur l’attentat de Karachi, votre nom figure dans des documents qui attestent que vous avez donné votre aval à la création d’une société écran luxembourgeoise par laquelle transitaient les commissions…

 

-          Qui vous a dit cela ? Vous avez eu accès au dossier ? Charles Million a une intime conviction. Et moi, si j’ai l’intime conviction que vous êtes pédophile et que je le dis en m’appuyant sur des documents que je n’ai pas vus ?

 

Puis Sarkozy quitta la salle en adressant aux journalistes un tonitruant : « Amis pédophiles, Bonsoir ! »

 

Aucune trace enregistrée de l’incident, les bandes de la salle de conférence ayant été effacées à la demande de l’Elysée et les enregistrements effectués par les journalistes autocensurés pour l’instant.

 

Les psychanalystes ne manqueront pas l’occasion de commenter le choix du mot pédophile pour désigner les journalistes.

A croire que Sarkozy se sent désormais comme un enfant sans défense.

 

Un signe ?

Publié dans sarkozy

Commenter cet article

Laharl 23/11/2010 15:29


L'intitulé de l'article est proprement scandaleux et diffamatoire. Je déteste Sarkozy autant que vous mais ça me fait bondir de ma chaise quand même lorsque je lis des titres aussi mensongers.
Imaginez qu'un quotidien sorte un titre pareil, c'est direct la clef sous la porte. Vous n'avez beau être "qu'un" (emphase sur les guillemets) blogueur, cela ne vous ôte pas un certain devoir de
déontologie journalistique.


Milton Dassier 23/11/2010 15:51



J'espère que vous ne vous êtes pas fait mal. Une bonne partie de la presse a repris ces infos avec des titres similaires.



Journalistes «pédophiles» : le dérapage de Nicolas Sarkozy‎ (Le Figaro)


Le journaliste n'a pas à faire la preuve de ce qu'il avance, il témoigne c'est tout. Un témoignage n'a pas vocation à dire toute la vérité, mais à donner une indication qui peut mener sur la voie
de la vérité voire à faire débat. Le débat vous gênerait-il?



goc 22/11/2010 19:54


il ne faut pas chercher très loin d'où a pu lui venir l'idée du journaliste pédophile

rappelez-vous Fons le copain de Val, le collabo radiophonique préféré de carla, il a été condamné pour pédophilie. A mon avis il ne supporte que ce genre de journaliste qui a un dossier gros comme
le bottin de Paris, et qu'il peut contrôler grâce à ça