Patronymes pas trop catholiques : Pourquoi je soutiens Eric Zemmour

Publié le par Milton Dassier

En fait je ne soutiens pas Eric Zemmour mais sa liberté d’expression, ses idées étant insupportables voire insoutenables.

Je ne suis pas dupe du personnage et de son goût prononcé pour les idées réactionnaires et néocolonialistes.

Je ne suis évidemment pas d’accord avec les propos du journaliste qui lui valent ce procès.

Néanmoins, tout comme je suis avec Dieudonné quand il souffre de harcèlement et d’entraves judiciaires pour se produire sur scène, je suis pour qu’Eric Zemmour s’exprime y compris dans ses idées les plus fascistes.

Et à la limite, ça m’arrange…

 

Tout comme Dieudonné, Eric Zemmour a le mérite d’être courageux. J’imagine déjà le nombre de lettres de menace et d’insultes qu’il a reçues. Il n’en fait pas état d’ailleurs, la victimisation n’est pas trop son style, quoique !

 

Au moins, on voit que le polémiste s’est encore un peu plus découvert.

 

Il est pour les contrôles d’identité au faciès, ou basés sur l’origine supposée.

 

Il est pour les discriminations qu’il conçoit comme une liberté.

 

Il est pour les statistiques ethniques.

 

Il pense que si les policiers s’intéressent plus aux noirs et aux arabes et donc les contrôlent au faciès, c’est parce ce qu’il y en a plus en prison.

Effectivement, vu ainsi, il y en aura toujours de plus en plus…

 

J’adore la société que prône Eric Zemmour. Une société comme seuls l’avaient imaginée Coluche, Desproges et Luis Rego. Une société où si tu es noir, aveugle et petit, ce sera très dur. Tu seras discriminé parce que tu es noir, la moitié des gens se foutront de ta gueule parce que t’es petit et en plus, comme tu es aveugle, tu ne pourras pas t’en apercevoir !

 

"Une société où tout le monde doit être uni contre tous les autres"… La société fasciste vue par Luis Rego est déjà à nos portes avec Eric Zemmour, non ?

 

Je ne serais pas étonné qu’on constate bientôt une baisse de la criminalité blanche proportionnellement à ce que les blancs représentent dans la société. A prévoir aussi, une baisse de la criminalité chez les riches. La vie est belle non ?

 

Rendez-vous compte, pour affirmer que les statistiques policières et judiciaires indiquent qu’il y a une proportion plus forte de noirs et d’arabes dans les prisons françaises, il a eu accès à des données qui prennent en compte l’origine des patronymes. Un comble quand on s'appelle Zemmour!

 

Donc, vous imaginez ces administratifs de la police qui épluchent les listes de prisonniers et mettent des petites croix de couleur devant chaque nom. Pour eux, un noir porte forcément un nom africain. Je me demande comment ils font avec les noms antillais ! Pour eux, un nom en « Ben » c’est arabe, c’est un immigré donc un délinquant. Un nom en –stein, c’est soit allemand, donc descendant de nazi, soit juif. Euh y a comme un problème, chef, avec les noms en -stein et en Ben !

 

Et ils font des statistiques avec ça qu’ils servent à Môssieur Zemmour.

 

Ils doivent même avoir le nombre de juifs mis en prison grâce à un tel procédé. Et si ça tombe entre les mains d’un néo-nazi, ça va faire mal… Imaginez par exemple qu’on trouve que les patronymes juifs sont surreprésentés chez les condamnés pour délit financier !

 

On marche sur la tête, car on oublie qu’avec la mixité et le métissage, n’importe qui de nos jours peut être d’une « communauté » et porter un nom correspondant à une autre communauté: des juifs avec un nom arabe, des noirs qui portent un nom juif.  Ill y a même des roms qui s’appellent Sarkozy et une grande famille de bandits juifs qui s’appellaient Zemour (avec un seul « m ») mais originaire de la même région et installée en banlieue parisienne, on s'inspira de leurs exploits pour le film "Le grand pardon". Et puis, il y a les adoptés, ceux qui changent de nom ..etc.

 

Le raisonnement de Zemmour est biaisé, il repose sur un biais probabiliste analogue à ceux qu’utilisent les antisémites pour soutenir qu’il y a plein de juifs à la tête des banques ou dans les médias. Vous commencez par constater avec conviction -"C'est un fait!"- puis, il vous suffit d'imaginer qu'un tel nombre n'est pas le fruit du hasard et, -"Bon sang mais c'est bien sûr!"-, cela démontre qu'il s'agit d'un complot!

 

Il y a eu un film sur les patronymes qui font croire que vous êtes ce que vous n'êtes pas.

Zemmour et ses soutiens devraient le revoir. 

 

 

 

Mais est-ce que tricher ainsi avec la vérité fait d’Eric Zemmour un criminel en plus d’être un cuistre ?

 

Evidemment non, même s’il porte un nom de criminel (avec un « m » en moins ) !

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans racisme et xénophobie

Commenter cet article