Pas une seule plainte en diffamation contre Mediapart! Cherchez l'erreur!

Publié le par Milton Dassier

"Presse caniveau", "presse d'extrême droite", "chasse à l'homme". Tout cela contre Mediapart.

Que de formules pour accuser un média de tous les maux. Les édiles de droite ont pris soin de ne pas mettre dans le même sac d'autres journaux qui ont fait, eux aussi, des révélations : Le Point, Marianne, Rue 89, Backchich.

 

La ficelle de cette com' est énorme. Ce n'est plus une ficelle mais une corde à noeuds.

 

En général, les hommes au pouvoir ont le procès facile. Que ce soit si l'on diffame une personnalité ou un corps d'état comme la police. Ils savent attaquer pour injures, diffamation, dénonciation calomnieuse, incitation à la haine ou atteinte à la vie privée. Parlez-en à Voici ou à Gala quand ils sont photographiés au bras d'une ravissante jeune femme!

 

Dites dans une chanson, un journal ou blog que la police est un ramassis de vers de terre tout juste bons à manger les pissenlits par la racine et vous vous en prendrez plein la gueule question procès sur procès. Demandez à Hame ce qu'il en pense!

 

Seul le droit à la caricature pourra peut-être vous sauver!

 

Dites publiquement que Nicolas Sarkozy est un menteur et vous aurez des ennuis comme on en fait plus. Vous publiez et la police est déjà chez vous, saisit votre ordinateur, vous place en garde à vue sans avocat avec fouille complète jusqu'à l'anus. Pas d'offense au chef de l'état sinon gare à votre fondement!

 

C'est ce qui arrive d'ailleurs au journal satirique "Le Monte" qui a présenté à sa une, un photomontage de Nicolas Sarkozy dans une posture euh.. peu élégante pour son fondement justement.

 

Et, à ce jour, Mediapart n'a toujours pas été attaqué en justice.

 

Avec ce qui a été dit, on aurait juré du contraire. Sauf que le journal en ligne n'a pas dit les choses comme on fait croire qu'il les a dites.

 

Il y a eu les enregistrements réalisés par le majordome et une interview de la comptable de Liliane Bettencourt.

Ils ont rapporté les paroles; après, les autres avaient le choix entre démentir, confirmer ou porter plainte en diffamation.

 

Seule Liliane Bettencourt a porté plainte mais elle a été déboutée, la justice ayant dit que les enregistrements contenaient des informations qui pouvaient être portées à la connaissance du public même si ils ont été réalisés par un non journaliste et de façon clandestine.

 

La femme d''Eric Woerth a porté plainte en diffamation mais pas contre Mediapart, contre Arnaud Montebourg et Eva Joly pour leurs commentaires!

 

Eric Woerth n'a pas porté plainte en diffamation car il aurait eu à prouver que ce qu'affirme le journal était faux!

Il n'a pas non plus porté plainte contre Claire Thibout pour les mêmes raisons.

 

Il s'est contenté d'une vague plainte contre X pour dénonciation calomnieuse...

 

Presque un aveu?

 

 

Publié dans politique

Commenter cet article

Te@m Taz 12/07/2010 20:38


Bonsoir

Suis tombé là-dessus par hasard ... Pas inintéressant en complément de votre article ( Que nous allons certainement reprendre d'ailleurs en vous citant bien sur ... ) bonne continuation

Cré-@ctivement votre
te@m Taz

http://www.dailymotion.com/video/xdz1ky_les-coulisses-de-l-affaire-bettenco_news#hp-b-l