Mano Solo nous a quittés

Publié le par Milton Dassier

J’aimais bien Mano Solo. Il avait un look de titi parisien, de Gavroche et il chantait la cause des pauvres gens chers à Léo Ferré.

 

Mano Solo avait une voix éraillée mais puissante comme celle des chanteurs de blues, une voix avec des accents de gouaille triste comme celle des chanteurs réalistes des siècles derniers. Il chantait bien, il chantait avec son cœur, avec ses tripes.

 

On lui rend hommage avec cette chanson aux parfums de flamenco chantée avec Balbino Medellin..

Publié dans pipoles

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article