Malgré ce qu’affirme l'UMP, impôts et taxes augmentent!

Publié le par Milton Dassier

14231278-m.jpgC’est presque passé inaperçu tant la com’ gouvernementale brille sur tous les fronts baptismaux des diffuseurs d’infos.

La droite s’enorgueillit d’avoir fait baisser les impôts et de limiter les prélèvements obligatoires. Tout dépend pour qui !

 

Suppression des droits de succession, bouclier fiscal, défiscalisation des intérêts d’emprunt pour l’achat de la résidence principale, défiscalisation des heures supplémentaires, tout ça profitent à ceux qui ont ou se constituent un patrimoine. La suppression de la taxe professionnelle est un leurre puisqu’elle est remplacée par une contribution. Mais cela profitera essentiellement aux entreprises..

 

Mais qu’en est-il du travail ?

 

Deux exemples que chacun de vous a expérimenté en remplissant sa déclaration d’impôt.

 

On y trouve la suppression de l’abattement forfaitaire de 20% sur les revenus des salariés pour leur frais professionnels. Il est remplacé sous condition par un abattement de 10%.

 

Résultat pour la majorité des salariés : un revenu imposable en augmentation de 10%/

 

Si vous déclariez 30.000€ de salaires, avant 2007, on retenait 24.000€ comme revenu imposable. Après 2007, ce sera 27.000€.

 

Mais cela concerne aussi les travailleurs indépendants qui ne sont pas en société. Pour les bénéfices non commerciaux et, les bénéfices industriels et commerciaux, les bénéfices agricoles, on a un truc similaire. Depuis 2008, l’administration fiscale majore ce résultat arbitrairement et automatiquement de 25%.

Par exemple, un kinésithérapeute qui déclare 30.000€ de résultat pour son cabinet sera imposé sur la base de 37500€ et ses cotisations sociales seront calculées sur la même base…

 

 

Tout ceci s’ajoute à la vingtaine de taxes crées sous Sarkozy dont certaines, ont des répercussions directes sur les prix de prestations au public (santé, téléphonie, internet, télévision, ordinateur, carburants…etc). Attention c'est très très long!

 

-          Taxe sur les assurances et les mutuelles (1 milliard)

- Taxe sur l'intéressement et la participation (400 millions)

- Taxe sur les stock-options (250 millions)

- Franchises médicales (850 millions)

- Hausse des cotisations retraite (150 millions)

- Taxe sur la publicité des chaînes privées (incalculable)

- Taxe sur les compagnies pétrolières (150 millions)

- Taxe pour financer la prime à la cuve (100 millions)

- Taxe sur les ordinateurs (50 millions)

- Taxe pour copie privée des disques durs externes et clés USB (167 millions)

- Taxe sur le poisson (80 millions)

- Taxe sur les huiles moteurs (44 € par tonne de lubrifiant)

- Taxe sur les imprimés publicitaires

- Hausse de la redevance télévision (20 millions)

- Contribution exceptionnelle (exceptionnellement reconduite chaque année depuis... 1991) sur les ventes en gros de produits pharmaceutiques (50 millions)

- Taxe sur la téléphonie et internet (80 millions minimum)

- Taxe sur les grosses cylindrées (malus auto annualisé : 160 € par an par auto)

 

-          Taxe sur les indemnités des accidents du travail (135 millions)

 

-          Taxe sur les indemnités de départ volontaire à la retraite (20 millions)

 

-          Hausse de20%  du forfait hospitalier

 

-          Taxe sur les contrats d’assurance-vie au moment du versement du capital-décès aux ayant droits (273 millions)

 

 

 

J’ai l’impression qu’il y a comme un problème euh.. de justice, d’équité, de respect..

 

Envie de continuer ainsi ?

Publié dans économie

Commenter cet article