Les vieux en ont assez des Guignols de l’Elysée

Publié le par Milton Dassier

http://souklaye.files.wordpress.com/2009/01/guignolpolice.jpgDes enquêtes le montrent de la façon la plus claire : les vieux ont, soit boudé le scrutin des régionales, soit voté contre l’UMP.

Il faut dire que tout en constituant le socle électoral de l’UMP, ils sont les dindons de la farce.


Patients et séduits par le nouveau style de Sarkozy, ils avaient cru, espéré que leur sort s’améliorerait.

Sarkozy a fait pas mal pour les séduire, ces braves petits vieux de droite. La politique sécuritaire et répressive, c’était pour eux. La politique d’identité nationale aussi, histoire de les câliner dans le sens de la nostalgie des temps anciens.


Ils avaient pensé voir leur retraite augmenter après les promesses de Sarkozy en 2007.

Le futur président devait remettre le pays au travail, écarter les fonctionnaires paresseux, protéger le patrimoine de chacun, diminuer les retraites des services publics et les redistribuer aux retraités du privé. Il voulait aller chercher la croissance avec ses dents et retrouver la grandeur passée de la France. Voilà le message que cet électorat a entendu..

 

Pas de chance, ils ont vu un président bling-bling qui s’agite et se vautre, puis se relève, hurle un bon coup puis rit jaune avant de se vautrer en beauté sur la crise qu’il n’avait pas vu venir.

Il leur a fallu du temps pour s’en rendre compte.

 

Ils ont vu le déremboursement des prestations de santé. C’est qu’ils sont fragiles, les petits vieux. Le cœur, les poussées d’arthrose, tout ça coûte cher.


Leurs retraites n’ont pas augmenté et pourraient être remises en cause par Fillon d’ici quelques mois.

Et puis,

Ils voient les agriculteurs crier famine et se disent que c’est un comble.


Ils voient la vie chère et se disent que c’est très dur.


Ils envisagent de dîner aux restaus du cœur et se disent que c’est la honte.


Ils voient des travailleurs dormir dans leur voiture et se disent que c’est bien triste.


Ils imaginent qu’un jour, ils pourraient être expulsés de chez eux et se disent : « Toute une vie pour ça ? ».

 

Le sentiment d’insécurité sociale fait des ravages et aucune police n’y pourra rien !

 

Alors, les petits vieux sont fâchés comme les autres et le font savoir en votant FN ou PS.

 

Et comme les ténors de la droite n’ont rien compris, pensant que cet électorat les suivra les yeux fermés, on peut imaginer que les électeurs de droite voudront marquer leur différence en votant massivement à gauche ou au FN au deuxième tour au lieu de s'abstenir.

 

La droite, l’UMP commence à sentir le vent de la défaite. Déjà des règlements de compte en vue. Les critiques contre la méthode Sarkozy se font entendre, On parle de sanctions envers certains, de reprise en main de l’UMP par Hortefeux.


On parle d’une démission de François Fillon qui sera refusée, de Pécresse, Penchard, Falco et d’autres qui seraient éjectés et on cite Fadela Amara qui serait nommée à la HALDE.


Un vrai théâtre.. Il est temps de finir le dernier acte. 

 

 

 

 

Publié dans politique

Commenter cet article

de la mata jeanpaul 20/03/2010 15:21


Le problème chez moi c'est que je n'y suis jamais dans mon trou...et comme assesseur dimanche dernier j'en ai vu un paquet d'anciens venir voter,par contre les jeunes de 18 à 35/40 ans,presque
pas...hé,hé !


Milton Dassier 20/03/2010 20:09


Exact, les statistiques le disent aussi, les jeunes ne votent pas car ils n'y croient pas. Les vieux votent mais là ils ont voulu montré qu'ils n'étaient dupes des promesses bidon de Sarkozy alors
ils ont voté FN ou PS en plus de certains qui se sont abstenus.


de la mata jeanpaul 19/03/2010 22:06


Tu te bases sur quoi pour dire que les vieux n'ont pas voté UMP...t'es un visionnaire,tu sais d'avance si ceux qui votent pour soi-disant des bipèdes de gauche vont laisser quelques miettes à mon
cher et adoré Sarko ?
Un peu trop sur de toi Milton,non ?

C'est bien la mi-temps pour l'instant!


Milton Dassier 19/03/2010 23:22


Il faut sortir un peu de ton trou! Je me suis basé sur des enquêtes sérieuses réalisées il y a quelques jours. Lire Médiapart et Marianne 2 par exemple. De plus, les instituts de sondages savent
cerner ces phénomènes. On sait que les vieux de moins de 75 ans ont voté à gauche ou se sont abstenus, seuls ceux de plus de 75 ans sont restés fidèles à l'UMP. Même les médecins, les agriculteurs
et les travailleurs indépendants ont déserté l'UMP. D'ailleurs qui Sarkozy rencontre-t-il ces jours-ci? Les médecins et les agriculteurs. Quel thème cher aux personnes âgées s'est invité dans la
campagne? La sécurité. Avec toi, c'est :"Trop de naïveté tue l'innocence.."


Phil 18/03/2010 12:35


les Divas de la DOXA : les arnaqueurs sans honte!


Elisabeth Badinter, 10°/° du capital de Publicis : 4ème agence Mondiale de publicité, vous voyez un peu la masse d’argent à se foutre dans le porte monnaie le jour du bilan ( rien que pour Nestlé,
1,5 Milliards de chiffre d’affaire).

Ca vous fabrique la femme-objet pour du pognon, et en plus ca vient vous faire la morale ;ils savent pas à quel point ils nous sont insupportables.

Elisabeth ma soeur ne vois-tu rien venir ?

Les Francais en ont raz le ...de tous ces IMPOSTEURS donneurs de lecon, culpabilisateurs officiels, castrateurs des âmes du Peuple.

Alors vois-tu venir ma soeur Elisabeth ce dont le Peuple crève réellement dans le fond ?

C’est pas de souffrir, d’être de plus en plus à la peine, c’est pas d’être obligé de vous entendre les Imposteurs offficiels.

Non ce dont crève le Peuple c’est de ne pouvoir vous faire rendre gorge à la hauteur de votre Imposture.

Parfois dans l’Histoire, l’occasion lui est donnée, même si les marrons du feu ne sont jamais pour lui, comme toujours. Mais ne serait-ce que cette occasion !

Putain, quand c’est qu’ils vont voir venir tous ces Elisabethins repus qui nous crachent dessus à longueur de suffisances associales.


Milton Dassier 19/03/2010 18:52


Tu poses tout le problème de l'embourgeoisemen. Il faut juste rappeler qu'Elizabeth Badinter a été une simple prof de philo dans un lycée du val de marne pendant des années. C'était à l'époque où
son mari était un avocat plein d'avenir. Et puis, ensuite les honneurs, la gloire, l'argent vous changent... Vous voyez les choses avec la naïveté de celui qui pense avoir mieux compris la vie
parce qu'il a réussi...