Le référendum d'initiative populaire: la démocratie arnaquée

Publié le par Milton Dassier

bvomi.jpgMort de rire. Il paraît que la France va bénéficier d'une très large avancée démocratique grâce à une modification de la constitution.

 

Le référendum d'initiative populaire est né! ça y est! Claironnez clairons, tompettez trompettes!

Sarkozy l'avait promis dans sa réforme constitutionnelle. C'est fait, le français vont pouvoir organiser des référendums comme en Suisse, le rêve pour les grincheux de tout poil.

 

Mais, cela ne doit pas être trop facile sinon on passerait notre temps à voter.

 

La loi encadre donc ce référendum.

 

D'abord 184 députés et 4,5 millions d'électeurs devront l'avoir proposé...

 

Et puis, il ne pourra concerner que trois domaines: les traités internationaux, la politique sociale et économique, l'organisation des pouvoirs publics et de l'administration.

 

 Et en plus, un référendum ne pourra pas être destiné à abroger une loi qui existe déjà ! C'est génial !

Ceux qui se voyaient avec le pouvoir  d'abroger la réforme des retraites, la LOPSII2 ou Hadopi peuvent verser des larmes de dépit ou de colère.

 

J'en vois qui enragent à droite.. La peine de mort.. apparemment on ne pourra pas. Par contre le traité de Lisbonne, c'est possible.

 

Un référendum d'initiative populaire ne pourra avoir lieu dans l'année précédant une élection nationale.. Donc, il faudra tenir compte des années où il y a la présidentielle, les législatives et les sénatoriales. Si le gouvernement sent qu'un référendum va le déstabiliser, il peut dissoudre l'assemblée nationale et hop, plus de référendum!

 

Bref, ça sent l'arnaque tout comme le statut pénal du chef de l'état dont l'impunité vient d'être élargi à tout acte pénalement répréhensible durant son mandat.

 

Si Sarkozy a envie de mettre un coup de boule à un rom, il peut!

 

Elle est pas belle la vie en Sarkozie?

Publié dans politique

Commenter cet article

dona.ferentes 27/12/2010 17:18


Proposition de vote par référendum
"Voulez vous que soient rétablies sur tout le territoire Français des élections contrôlables par tout électeur, reposant sur la preuve matérielle de chaque vote rigoureusement confidentiel et
surveillé par tous, et accessoirement de permettre des économies considérables?" Évidement le résultat ne serait probant que si n'importe quel électeur pouvait le vérifier... Cordialement --
dona.ferentes