Le gouvernement français fait-il semblant d'aider Haïti?

Publié le par Milton Dassier

http://upload.wikimedia.org/wikipedia/commons/a/a6/SaintDomingue.360.jpgVous avez sûrement entendu parler de cet avion français empêché d'atterrir en Haïti par les américains.
 

Rappel: Vendredi, un avion du gouvernement français chargé d'aide humanitaire a voulu atterrir sur les pistes de ce qui reste de l'aéroport de Port au Prince.


Les américains ne lui ont pas donné l'autorisation pour des raisons logistiques et l'avion dut  atterrir en République Dominicaine proche.


Le problème est qu'un secrétaire d'état français, Alain Joyandet, a cru bon d'émettre une protestation auprès des autorités américaines et que celles-ci l'ont envoyé balader. Averti, le quai d'Orsay a préféré se coucher devant les américains..

Il faut le dire, il faut le répéter. La France envoie des secours, certes mais plus pour ses ressortissants que pour le peuple haïtien. Ce qui est donc urgent pour le gouvernement français ne l'est pas forcément pour les américains...


-130 sapeurs sauveteurs sont arrivés en Haïti, 
Une partie d'entre eux a concentré ses efforts sur l'Hôtel Montana, totalement détruit. Six chiens les accompagnent.

-
Dès mercredi, un Airbus A310 a emmené une environ soixantes membres de la Sécurité civile.

- Côté militaire, trois avions ont été dépéchés, avec à leur bord 12 tonnes de matériel humanitaire. Une cinquantaine de personnes, plus environ soixante infirmiers les a rejoint.

- Un hôpital gonflable a été mis en place.

-
Deux navires militaires et des hélicoptères ont été envoyés, avec à leur bord "des équipements de terrassement".

Pas terrible pour la 6ème puissance du monde...

Vous avez vu des images sur les télés où les sauveteurs français dépéchés par le gouvernement interviennent avec leur coeur et leurs tripes mais cela concerne les hôtels,les institutions onusiennes, les institutions françaises.

Normal me direz-vous, il faut penser à ses compatriotes.et je serai d'accord avec vous.


L'effort de la France s'arrête pratiquement là. Le reste de l'action française d'assistance et de secours, c'est à dire, celle qui est destinée aux haïtiens,est le fait d'organisations privées: les ONG.

Il faut le dire, la France a des ONG extraordinaires pour ces situations-là. On verra de nombreuses vies sauvées grâce à elles.

Mais surtout, ne confondons pas l'aide du gouvernement français, réduite et celles des ONG françaises, énorme.


Les américains, les canadiens et d'autres encore, ont décidé de s'occuper des haïtiens sinon il n'y aurait pas cette opération de grande envergure avec, par exemple, des porte-avions dont un capable de déssaliniser un million de litres d'eau de mer par jour, des navires hôpitaux, des hélicoptères, des soldats des sauveteurs et surtout des moyens financiers très importants.


Ne nous faisons pas d'illusions. Ils ont des motivations plus politiques qu'humanitaires: une forte communauté haïtienne réside dans ces pays et les américains et canadiens ont peur de voir l'immigration clandestine en provenance d'Haïti être multipliée par dix dans les prochains mois.


Nicolas Sarkozy a souhaité l'organisation d'une grande conférence internationale sur Haïti.
Il adore faire ça. Une grande conférence, c'est toujours ce qu'il propose pour compenser le manque d'influence de la diplomatie française. Il nous a fait le coup avec le G20, l'Union Pour la Méditerranée (UPM) et le Darfour. Et vous verrez, si cette conférence voit le jour, il fera tout pour qu'elle soit organisée à Paris.


Jusqu'à maintenant, Le gouvernement de La France n'a annoncé aucune participation financière alors qu'on a déjà:

 

- 100 millions de dollars du FMI

- 100 millions de dollars des Etats-Unis
- 100 millions de dollars du Canada

- 5 millions de la part du Japon
- 10 millions de dollars espèré par la Croix-Rouge Internationale
- 100 millions de la part de la part de la Banque Mondiale
- 3 millions de dollars de la part de la Commission Européenne
- 7 à 10 millions d'euros de la part du Brésil
- 6 millions d'euros de la part de l'Australie
- 7 millions d'euros de la part du Royaume-Uni
- 2 millions d'euros de la part des Pays-Bas
- 1,5 millions de la part de l'Allemagne
- 1,4 millions de la part du Danemark

- 300.00 euros de la part de la région Guadeloupe

- 150.000 euros de la part de  la ville de Paris


La France de Sarkozy a donc un sacré toupet au regard de l'histoire. Haïti a été un "investissement" plus que rentable pour La France.
 

1°) L'ancienne colonie a fait la fortune des négriers, des armateurs, des constructeurs de bateaux, des commerçants en sucre, coton, café, or et cacao des grands ports de l'Atlantique et des financiers de la Compagnie des Indes Occidentales; tout ça pendant plus de deux siècles. On rappellera pour ceux qui s'enorgueillissent de leur identité nationale française que l'ensemble de la population amérindienne d'Haïti fut exterminée en moins de cent ans. Les fameux taïnos dont Chirac adore le peu qui reste de leur culture...Et un génocide au compteur, un!.


2°) Quand Haïti gagna son indépendance en battant les armées de Napoléon en 1804 pour que ses habitants ne redeviennent pas esclaves, La France mit l'île sous blocus pendant 20 ans puis, à l'avènement de Charles X, elle et les puissances européennes obligèrent Haïti à payer 150 millions de francs-or soit 21 milliards d'Euros!!


Haïti mit plus de 80 ans à payer et pendant cette période, l'île fut l'objet d'un embargo commercial très dur des puissances européennes et reçut régulièrement les obus des canonnières françaises, allemandes et britanniques quand elle était en retard sur son échéancier.


On ne jettera pas de fleurs aux américains car, lors de l'occupation d'Haïti au début du 20ème siècle, le peu d'or qui restait à la Banque Nationale d'Haïti fut volé par le gouvernement américain...


Après on s'étonne qu'Haïti soit aussi sous-développé...

La France a reçu 21 milliards d'Euros d'Haïti et n'est pas capable d'aligner le moindre copeck alors qu'elle est la 6ème puissance économique du monde !

Publié dans international

Commenter cet article

Flamenco 17/01/2010 21:16


personnellement je fais partie de ces aveuglés qui font confiance à l’administration Obama.
Ceci étant il ne faut pas non plus tomber dans l’autre panneau, qui consisterait à ne pas faire attention à comment la situation se développera dans les mois qui viennent, car il est vrai que
l’attitude des USA en amérique du sud n’est pour le moment pas exemplaire, et il est possible qu’on ait besoin d’esprits critiques d’ici qq temps.
Pour le moment, on ne peut clairement que saluer le fait que quelqu’un prenne les rennes de la chose, car il y en a clairement besoin.


Milton Dassier 17/01/2010 22:51


Obama peut bouger parce qu'il y a un vote noir et un vote haïtien. Il y a aussi le souvenir des graves erreurs dans l'acheminement des secours après l'ouragan Katrina en Louisiane.