La soirée pour Haïti a été un crime contre l’identité nationale

Publié le par Milton Dassier

Un de nos lecteurs nous a écrit d’Agadir où il a choisi d’émigrer, de s'exiler pour ne plus voir le déclin de la France.

 

Je vous écris pour vous dire qu’on a assisté à un crime contre l’identité nationale en direct sur France 2 , dimanche soir.

 

Une fois de plus, on a vu le spectacle d’une France en déclin, une France qui ne sait plus qui elle est.

Hier soir, sur France 2, en présence du ministre de la culture et du président de France-Télévision, lors de la soirée spéciale Haïti au Zénith, des drapeaux haïtiens ont été agités en nombre et même utilisés comme étendard par certains artistes pourtant français.

 

Pas un drapeau français n’a été brandi pour montrer la fierté de son identité et remercier notre pays, lumière parmi les nations, pour sa générosité.

 

Un ministre du gouvernement s’est permis de parler une langue étrangère : le créole.

 

Pire encore, la chanteuse Diams a affiché de façon ostentatoire sa religion, l’islam, en se produisant sur scène avec un voile islamique. Enveloppée dans le drapeau haïtien, elle a chanté une chanson d’une rare violence contre notre cher et doux pays sans aucune réaction des officiels de la soirée.

 

Les responsables doivent être poursuivis pour haute trahison et les contrevenants déchus de leur nationalité française.

 

D’ailleurs, notre bon ministre de l’immigration a tout de suite réagi en expulsant deux haïtiens..

 

Ce dont je me félicite !

 

La dernière information est véridique. Malgré ses déclarations, Eric Besson a expulsé du territoire français deux haïtiens !


 

Publié dans fruits imaginaires

Commenter cet article