La schizophrénie de la droite sur l’immigration

Publié le par Milton Dassier

Claude Guéant a déclaré qu’il souhaitait limiter l’immigration légale liée au travail.

Celle-ci a un peu augmenté (+10%) par rapport à l’an dernier.

 

Il est évident que Claude Guéant est en service commandé pour faire croire que lui et Sarkozy sont à l’écoute des électeurs du FN. A force de parler des thèmes du FN, ils se disent que l’électeur n’y verra que du feu, il votera pour ceux qui en ont parlé le plus.

 

 

 

 

 

 

Le plus amusant, ce sont les défenseurs de l’immigration qui se sont manifestés assez vite.

 

Parmi ceux-ci, Jean-François Copé, Christine Lagarde et Laurence Parisot sont montés au créneau pour défendre l’immigration. Laurence Parisot craint même que la France ne se ferme. On ne tombera pas dans le piège de l’élan du cœur et de la générosité.

 

  

Les 20.000 immigrés qui viennent chaque année rapportent en effet beaucoup aux entreprises et à l’état. Pas étonnant que ce soit la ministre de l’économie et la présidente du patronat (MEDEF) qui s’en préoccupent.

 

L’immigration, c’est très commode finalement. En plus d’accepter des métiers pénibles, le travailleur immigré est moins regardant sur ses droits, très disponible car il est prêt à se déplacer où l’on veut. S’il vient d’arriver et que sa famille est restée au pays, il est encore plus disponible, malléable, corvéable…

 

L’on voit ainsi le clivage schizophrénique de la droite aux affaires. Grande protectrice des patrons, elle défend l’immigration choisie..

Mais soucieuse de se faire réélire, elle espère qu’un discours anti-immigrés de dernière ligne droite électorale saura séduire les conservateurs d’extrême droite.

 

Dans tous les cas, elle prend les gens, français ou non, pour des cons !

 

 

Publié dans politique

Commenter cet article