Vendredi 12 février 5 12 /02 /Fév 17:08

baguette2.gif Jour après jour, c’est comme une gangrène, ça sent de plus en plus mauvais !

 

Je ne sais comment vous faites, mais que dire à un enfant sur l’avenir qui l’attend en France ?

 

Un beau pays au passé glorieux par ses aventuriers, ses artistes, ses écrivains et ses penseurs; pas ses hommes de pouvoir.

 

Un pays où la police a des pouvoirs exorbitants.

 

Elle traque puis laisse mourir d’électrocution dans un transformateur deux enfants qui n’étaient pas de la bonne couleur de peau, ni du bon milieu social.

 

Elle mutile au flash-ball des manifestants récalcitrants même quand ils s’expriment pacifiquement.

 

Elle arrête des enfants de six et huit ans sur le simple soupçon d’un vol de bicyclette.

 

Elle interpelle et menotte des enfants de 13 ans qui pensaient que leur carte scolaire de transport par bus était valable pendant les vacances.

 

Elle arrête et menotte des jeunes filles de 14 ans parce qu’elles ont pris partie à une bagarre à la sortie de leur collège.

 

Un pays où la justice est juste mais avec les puissants :

 

Combien d’affaires de soi-disant outrage et rébellion vite expédiées juste sur la bonne foi de policiers zélés ?

 

Combien de détentions arbitraires pour de soi-disant menaces à la sécurité de l’état ?

 

Combien de politiciens accusés de corruption dont les instructions traînent de juge en juge jusqu’au classement sans suite ou un non lieu ?

 

Combien de justiciables privés de recours parce que la fermeture des tribunaux rend impossible l’accès à un juge, et ce pour des raisons géographiques et d’insuffisance de moyens?

 

Combien de travailleurs poursuivis, combien de travailleurs condamnés à se suicider par  désespoir ?

 

Combien de suicides par an dans les prisons françaises ?

 

Un pays où l’hypocrisie, la manipulation, la vanité médiatique et les calculs électoraux ont remplacé la noblesse des idées, le souci de l’intérêt général et la raison politique.

 

A chaque jour son dérapage avec ses sous-entendus racistes et xénophobes.

 

A chaque jour son fait-divers avec un politicien proposant de faire une loi spéciale, une loi d’exception qui devient peu à peu la règle.

 

A chaque jour un politicien démagogue qui commente l’actualité sur les ondes à la place des journalistes de plus en plus aux ordres.

 

A chaque jour, ses chômeurs, ses SDF, ses sans papier, ses travailleurs précaires au bout du rouleau, ses jeunes en déshérence et dont personne ne daigne parler sinon pour s’en offusquer, sinon pour émettre un léger regret du bout des lèvres selon le contexte médiatique.

 

Un pays où, insidieusement, la démocratie devient sécuritaire, populiste et sans contre-pouvoir.

 

Un pays où le pouvoir s’exerce avec vulgarité et témoigne ainsi du mépris qu’il voue au peuple.

 

Un pays où la république est prise en otage par des clans, des puissances financières, des corporations influentes.

 

Un pays dont la démocratie n’est plus qu’apparente à travers des élections considérées comme une simple formalité et fait l’objet d’une conquête à coup de propagande et de marketing pour des politiciens professionnels et carriéristes qui cumulent mandats, fonctions, rémunérations et avantages.

 

Un pays fier de ses artistes passés mais qui censure ceux d’aujourd’hui. Un pays dont la liberté d’expression a le col usé, les manches trouées et sera bientôt en guenilles grâce à l’action souterraine et opportuniste de lobbies et de courtisans.

 

Journalistes aux ordres ou tout simplement courtisans.

La chanteuse Diam’s villipendée ! Le rappeur Hamé poursuivi ! L’humoriste Stéphane Guillon menacé ! Siné, Edgar Morin et d’autres poursuivis ! Guigne limogé ! Dieudonné interdit ! L’écrivain Marie N’Dyaye rappelée à l’ordre ! La peintre Siu Lan Ko censurée !

 

 

Un pays qui  surveille ses citoyens à travers ses caméras de surveillance, ses 57 fichiers et des autorisations administratives d’espionner le téléphone et l’internet de chaque citoyen directement chez lui.

 

Bientôt, elle n’aura rien à envier à l’Iran quelle critique beaucoup pourtant.

 

La France prend le chemin non pas d’une dictature fasciste au pouvoir autocrate mais d’un régime oligarchique à la chinoise.

 

L’UMP n’a-t-elle pas signé un accord de coopération avec le Parti Communiste Chinois ?

Par Milton Dassier - Publié dans : opinions - Communauté : PARLONS FRANCHEMENT
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Septembre 2014
L M M J V S D
1 2 3 4 5 6 7
8 9 10 11 12 13 14
15 16 17 18 19 20 21
22 23 24 25 26 27 28
29 30          
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés