La France est-elle une vieille milliardaire qui se laisse gentiment plumer?

Publié le par Milton Dassier

piedsnikLes affaires Woerth se multiplient chaque jour. On soulève un coin du tapis et on aperçoit un peu de poussière. Que va-t-il se passer si on soulève tout le tapis ? Va-t-on apercevoir en dessous, une trappe qui mène au  local à poubelles de l’immeuble ?

 

Tout ce qu’avait affirmé Mediapart et d’autres journaux se révèle donc vrai donnant tort à Nicolas Sarkozy lui-même.

Par ses relations, par ses amitiés cultivées pendant plusieurs années comme trésorier de l’UMP, Eric Woerth est au centre de tout un système d’influences qui a permis l’avènement de Nicolas Sarkozy.

Son expérience d’expert-comptable lui a permis de trouver des moyens de contourner les lois sur le financement des partis politiques et de les mettre au service de Nicolas Sarkozy et de l’UMP.

Le système est basé sur la défiscalisation des dons aux associations.

Le principe : si vous faites un don à une association pour pouvez défiscaliser 60% de votre don. Un don à une organisation politique ne peut excéder 7500€ par an et par personne.

Mais je peux faire plusieurs dons à des associations différentes.

 

Imaginons que je sois imposé sur la fortune et que je veuille financer la campagne de Nicolas Sarkozy.

 

Je peux donner 7500€ à l’UMP, ma femme aussi, soit 15000€.

Je peux faire de même avec l’association de soutien à Nicolas Sarkozy, soit 15000€.

Je peux répéter l’opération avec l’association des amis de Nicolas Sarkozy, soit 15000€

Je peux faire le même don à l’association pour la recherche sur les talonnettes de Nicolas Sarkozy, soit encore 15000€.

Et ainsi de suite, du moment que ces associations destinent mes dons à la campagne de Nicolas Sarkozy.

Ainsi, en versant 60000€, j’obtiens une déduction d’impôts de 60000 x 60% = 36000€.

 

Vous me direz : « N’empêche, tu as dépensé en réalité 60000€ - 36000€ = 24000€, est-ce que ça vaut vraiment le coup ? »

 

En ayant financé Nicolas Sarkozy de cette façon avec plein d’autres gens fortunés, nous constituons tous ensemble un lobby discret qui peut peser de façon efficace sur certaines orientations politiques et obtenir pour certains d’entre nous, des faveurs au gré des circonstances : un hippodrome pas cher, la fin d’un redressement fiscal pour un ami, une loi instaurant le bouclier fiscal aussi bien pour les revenus imposables que pour le patrimoine.

 

Mes 24000€ auront été un investissement. Grâce au bouclier fiscal, le fisc me reverse 100.000€. A cela, s’ajoutent les 108 niches fiscales qui me permettent de ramener mon taux d’imposition au niveau d’un simple cadre.

 

La France est une vieille milliardaire dont le patrimoine a été « confisqué » par des gestionnaires de fortune. Ces gens se relaient depuis plusieurs années, voire plusieurs décennies pour nous plumer. Leur hypocrisie est telle qu’ils arrivent à nous faire croire qu’ils sont totalement désintéressés, qu’ils sont en mission pour la grandeur de la France !

 

 Les petits héritiers que nous sommes, n’y peuvent pas grand-chose, à part chasser, en 2012, les avocats d’affaire et experts-comptables qui se servent copieusement sur l’héritage avec le soutien des plus fortunés.

Publié dans politique

Commenter cet article

A2N 16/07/2010 10:15


Bonjour Milton !

Ta démonstration est implacable. En effet, la France est bien entre les mains de brigands, comme je l'affirmais depuis, lire mon billet " Il faut stopper le pizzaïolo Hongrois", écrit avant
l'élection du chef du gang. Article étrangement très difficile à trouver alors qu'il est paru sur mon blog. Bizarre, non ? Il faut dire qu'à l'époque, le bonimenteur faisait encore peur à tout le
monde.
Concernant la proposition de grève générale, je pense qu'il ne faut pas rêver: les Français dans l'hexagone sont très individualistes et lâches
Il faut donc s'en remettre à la mobilisation acharnée d'une petite minorité de Français, qui osent défier le pouvoir, comme nous l'avons fait lors du NO SARKOZY DAY, pour faire gripper la machine.
Oui, c'est possible !

A+


Roland 15/07/2010 19:37


Pourquoi attendre 2012 pour virer les pieds nickelés ?

Il suffit de déclencher une grève générale jusqu'à ce qu'ils partent ! D'exiger par exemple, la dissolution de l'assemblée.

Parce que d'ici 2012 il peut s'en passer des choses..

Imaginez qu'une guerre mondiale se déclenche avant, après une attaque nucléaire d'Israël contre l'Iran par exemple (c'est une simple hypothèse d'école n'ayant aucun lien avec la réalité, bien
sûr).

Si ça se produit qui vous dit qu'il y aura des élections en 2012 ? Qui vous dit qu'il n'y aura pas la loi martiale pour cause de guerre mondiale ? Qui vous dit que l'escroc de Neuilly ne s'arrogera
pas les pleins pouvoirs illimités si ça se produit ?

Science fiction ? Peut-être pas ! N'oubliez pas que ce type est capable de tout.