La France est-elle le maillon faible?

Publié le par Milton Dassier

Curieuse ambiance en France. Le pouvoir sarkozyste est au plus bas tant de par la crise sociale et les résultats des élections régionales que la contestation d’un style présidentiel qui agace même les plus nantis.

Le pays semble très affaibli comme si La France ne pesait plus grand-chose sur la scène internationale. Pas assez fort économiquement comme l’Allemagne, pas assez fiable et stable comme la Grande Bretagne, juste un peu mieux que l’Italie.

Avant, la politique étrangère de la France se distinguait par son refus d’être alignée sur les positions américaines.  Sa voix rappelait certains principes et dans une Europe forte, cela comptait.

Mais aujourd’hui ?

 

Sarkozy n’est-il qu’une sorte de président bourgeois qui, en voulant accaparer tous les pouvoirs, a contribué à affaiblir la fonction présidentielle ?

Tout porte à le croire.

La France n’est plus que la sixième puissance mondiale, la troisième d’Europe derrière l’Allemagne et la Grande-Bretagne.

Son rayonnement international était lié à son influence dans les pays francophones, en Afrique et sur la singularité diplomatique gaulliste qui lui donnait un certain prestige.

Les relations avec les pays francophones ont perdu de leur éclat et la singularité diplomatique n’existe plus maintenant que les positions de la France sont alignées sur celles des Etats-Unis.

 

Mais, il lui reste l’atome et ça compte beaucoup me direz-vous.

 

Je vous dirai qu’Obama est tenté ces temps-ci, de demander à la Grande-Bretagne et à la France de désarmer significativement leur arsenal nucléaire en leur garantissant le parapluie protecteur des Etats-Unis.

La Grande-Bretagne y est favorable et une France affaiblie ne pourra pas longtemps défendre sa politique de dissuasion tant elle apparaîtra ringarde et en contradiction avec sa politique atlantiste. On ne peut pas être en pointe pour demander des sanctions à l’Iran et refuser d’envisager un désarmement partiel pour soi-même.

Les français ne peuvent pas refuser la dissuasion nucléaire à l’Iran et refuser de revenir sur celle de La France.

 

La France s’est donc piégée toute seule. En jouant au caniche des Etats-Unis, Sarkozy a oublié que la France risquait de perdre sa singularité et son influence diplomatique.

Son statut de puissance nucléaire était tout ce qu’il lui restait de souveraineté après le retour dans le giron de l’OTAN.

 

Aujourd’hui, l’ami américain demande plus au nom de l’amitié…

 

Nous verrons donc si Sarkozy sait dire non à ses amis.

Publié dans international

Commenter cet article

evasion735 18/04/2010 17:53


une analyse pleine de pertinence
je crains que notre omni président ne soit pas homme à dire non à un ami
surtout si il peut en tirer un avantage personnel, mais je peux me tromper, je l'espere
bonne fin de journée


Bridoie 14/04/2010 14:32


"le parapluie protecteur des Etats-Unis". Si la France venait à être menacée d'une attaque nucléaire imminente et que sa protection devait faire courir aux Etats-unis un risque encore plus grand,
ils n'hésiteraient pas une seule seconde à s'abstenir d'intervenir, en dépit de toute convention. Cela est très compréhensible. C'est la raison pour laquelle d'une part, le Général de Gaulle a
oeuvré pour l'indépendance de la France en matière de dissuasion nucléaire, et que d'autre part, l'abandon de cette indépendance est très inquiétante, même si l'on ne se trouve plus dans une
configuration de guerre froide opposant deux blocs.
De plus, pour la réintégration de la France au sein du Commandement unifié de l'OTAN, il ne me semble pas que le peuple ait été consulté, en tout cas pas directement.


Cyrille 13/04/2010 19:50


Starko est en retard d'un mandat : il se prend pour Georges W Bush... il renvoie la même image : même incompétence, même inculture, même lourdeur, même égocentrisme, même attitude niaise...
Ce qui est le plus inquiétant, c'est le harcèlement islamophobe, qui est le terreau du terrorisme... les religieux purs n'ont encore jamais réussis à calmer la testostérone des religieux
radicaux... (litote)^^