La chronique d’Eric Seymour : Pédophilie et déclin de la France

Publié le par Milton Dassier

Nous ouvrons nos colonnes à un jeune journaliste sans avenir...

 

Salut,

 

Je m’appelle Eric Seymour, je suis journaliste à RTBêle et au Cigaro Magazine.

 

Comme mon confrère Eric Zemmour, je suis atteint de mélancolie tant la France, mon pays chéri, se fourvoie dans une tolérance préjudiciable à son identité de grande nation. Alors, je traque les signes du déclin de la France notamment à travers les comportements de délinquance d’une partie de sa population. Des gens qui ont le plus grand mal à respecter les lois et les valeurs de la république. Il faut l’affirmer haut et fort, ces gens, qui pensent vivre dans l’impunité, mettent en péril la concorde sociale et donc l’harmonie du pays. Depuis plusieurs années, certaines affaires ont défrayé la chronique, des lois répressives ont été adoptées, mais le fléau perdure.

 

Aujourd’hui, on a la confirmation qu’un certain nombre de faits de délinquance sont le fait de français de souche, de blancs. Oui, tout le monde dans la police et parmi les magistrats, vous le dira, les crimes sexuels envers des mineurs sont presque toujours le fait de blancs.

 

 

Vous avez vu le reportage de David Pujadas dans l’émission « Les infiltrés » ? Des pédophiles, en majorité des blancs.

 

Et ces prêtres dont on dénonce les agissements après des années de silence complice ? Des blancs le plus souvent.

 

Et cet élu UMP des Yvelines, dénoncé par mes confrères « des infiltrés » ? Un blanc!

 

Et ce général, ancien chef de cabinet de plusieurs ministres de la défense, condamné pour détention de 3400 images pédophiles ? Encore un blanc.

 

Oui, c’est un fait, une vérité qui dérange et que beaucoup préfèreraient taire par complaisance antiraciste. Le pire est que ça s’aggrave.

 

La police doit donc absolument contrôler au faciès les hommes blancs de 20 à 90 ans qui passent à proximité des écoles primaires et des églises.

 

Et si un droit-de-l’hommiste boutonneux s’avise de protester, de crier à la discrimination contre les hommes blancs, je n’hésiterai pas à dire à la façon de mon grand confrère Eric Zemmour : C’est normal, ils sont plus contrôlés car les pédophiles sont des hommes blancs, c’est un fait !

Publié dans opinions

Commenter cet article

lachaurue 18/04/2010 12:29


Apparamment Gallas et Govou sont impliqués dans une affaire de pedophilie. Vous allez pouvoir affiner votre article !


Milton Dassier 19/04/2010 02:57



Pédophilie? J'ai l'impression que vous ne connaissez pas le sens de ce mot. On a parlé d'une prostitué mineure pas d'une enfant...