L’équipe de France sera-t-elle victorieuse ce soir ?

Publié le par Milton Dassier

Le suspense est à son comble. Le doute s’est installé depuis longtemps sur les capacités de l’équipe de France. Personne ne saurait dire ce qui va se passer.

 

D’une certaine façon, le pays de France se croit maudit, il a perdu toute confiance en lui. Personne n'a plus confiance en personne en France. Déjà qu’on ne sait plus qui est français à part entière tant on nous a expliqué ce qu'un français doit être. Alors des footballeurs !

 

L’équipe de France de football est à peu près à l’image de son immigration, de ses quartiers pauvres, de ses banlieues difficiles.

Il y eu la génération polonaise et hongroise, puis la génération espagnole et italienne, les premiers antillais et enfin les africains et les maghrébins. Puis, de moins en moins de caucasiens. Tout ça sur les 50 dernières années.

Pourtant, le football, c’est populaire, c’est international, c’est fait pour rassembler même ceux qui ne se ressemblent pas.

L’équipe de France n’a pas vraiment confiance en son pays qui la dénigre puis la glorifie avant de la stigmatiser encore une fois. Un comportement collectif quasi caractériel. A part les inconditonnels du football amoureux du beau jeu qu'on dit de moins en moins nombreux, ce que je ne crois pas, il y a ceux qui la voit composée de mercenaires attirés par l’appât du gain, il y a ceux qui la voit composée de carriéristes contents de leur sélection pour faire monter leur côte. Bien peu qui s'expriment pour la voir dans la sincérité et la fierté de représenter la France. Peut-être la douce France n’en est-elle plus très digne !

 

Cela me fait penser à la vie politique, à la vie économique, à la vie, où tout se compte, se mérite, s’obtient en écrasant l’autre.

 

C’est peut-être cela le hic finalement!

 

Les footballeurs de haut niveau sont dans un système à fric dont ils sont les rouages essentiels.

 

Bonjour la pression ! Des ouvriers de luxe mais des ouvriers souvent fils de prolos! Des forçats du sport payés comme des millionnaires. On les voudrait humbles, dociles, soumis, aimables, pas trop futés. Sportifs quoi !

En réalité, ils sont arrogants, vaniteux, bling bling, malpolis, malins. Comme ceux qui se sucrent sur leur dos.

 

Ils sont suffisamment intelligents pour comprendre la douce imposture qui en fait des dieux admirables le matin; des démons ingrats le soir.

Ils sont suffisamment lucides pour comprendre qu’ils sont la fierté de la France quand ils gagnent; sa honte quand ils perdent.

 

Vous voyez à quoi ça tient. Un coup de tête au but ou un coup de boule sur un défenseur ! Un pouce levé et c’est la vie, un pouce abaissé et c’est la mort !

 

Comme les gladiateurs au temps des romains.

 

Pas plus qu’aux jeux du cirque, il n’y a de logique en football.

 

Les footballeurs français vont faire le seul et unique job qu’ils ont à faire : pas gagner avec la manière pour que les ventes de bières, de biscuits apéritifs et d’écrans plats redécollent, tout simplement jouer au football !

Publié dans société

Commenter cet article

Clovis Simard 09/10/2012 13:20

Voir mon Blog(fermaton.over-blog.com)No.7- THÉORÈME SOCCER. - Un joueur de soccer conscient ?