L’enfant d’immigré : L’échec scolaire, c’est à cause de lui !

Publié le par Milton Dassier

On apprend aujourd’hui qu’à Orléans, la rectrice fait porter la responsabilité des mauvaises statistiques sur l’échec scolaire sur les enfants issus de l’immigration.

Ces propos sont dans le sillage de ceux de Claude Guéant.

Enfants issus de l’immigration, la formule est vague car on ne sait pas ce qu’elle recoupe.

Par contre, elle est comprise par beaucoup comme enfants des cités dont les parents ne parlent pas bien français.

On connaissait donc l’amalgame : L’immigration aboutit à la délinquance, s’ajoute celui-ci : l'immigration est génératrice d’échec scolaire.

La formule de la rectrice d’Orléans a deux objectifs à part se faire mousser auprès du gouvernement et assurer la promotion de sa carrière : assimiler immigration et échec scolaire et laisser croire que sans l’immigration, le niveau scolaire des jeunes français est correct ce qui justifie la politique de paupérisation de l’éducation nationale.

 

Je remarque l’insistance avec laquelle on laisse entendre que l’échec scolaire en France serait une question d’origine ethnique et sociale.

Par contre, rien n’est dit sur les ravages des médias audiovisuels sur le développement des enfants.

Un livre est sorti sur le sujet en février 2011, « Tv lobotomie », et personne n’en a parlé. L’auteur, Michel Desmurget est un chercheur en neurosciences qui a consulté toutes sortes d’étude scientifiques rigoureuses qui concluent que plus un enfant passe de temps devant des écrans, plus grand est le risque qu’il développe un retard de parole et de langage à l’âge d’être maternelle ou un échec scolaire à l’école primaire et au collège.

 

On a même poussé le bouchon très loin en demandant à un groupe de bons élèves d'augmenter le temps qu'il passe devant des écrans. En un trimestre, un nombre significatif de ces enfants a vu ses résultats scolaires chuter...

 

Et comme par hasard, les enfants qui regardent le plus la télévision, sont ceux des familles pauvres…

 

Pourtant, alors qu’il y a péril en la demeure, on n’entend pas un membre du gouvernement, de l’UMP ou même une personnalité de l’éducation nationale proposer ou recommander quoi que ce soit sur le sujet. La télé n’est-elle pas l’endroit rêvé pour les politiciens ? Ils peuvent y mentir en toute liberté et se faire mousser pour pas cher…

 

Normal, il y a des milliards en jeu, de la multiplication des chaînes de télé à la publicité en passant par la fortune des amis des politiciens, l’oligarchie des médias.

 

Alors que l’enfant d’immigré, ce cancre en puissance si on suit le raisonnement de nos politiciens, il ne représente rien, même pas une voix aux élections !

 

L'auteur de TV Lobotomie interviewé par Audrey Pulvar sur France-Inter

 

Publié dans racisme et xénophobie

Commenter cet article

A2N 20/06/2011 16:55


Bonjour Milton,

Bravo pour ton coup de désintoxication. Le fond de l'air dans cette France UMP est carrément facho, je pèse mes mots. Après avoir préparé les cerveaux à tout accepter, adultes et ados confondus,
les théroriciens du IV ème Reich, pardon de l'UMP, passent la Vème vitesse, celle qui devrait conduire la France dans une nouvelle défaite morale. Comme quoi, Vichy n'a servi à rien. Les germes de
l'intolérance n'ont pas été éradiqués. La faute à de Gaulle, qui a évité à la France collabo d'être jugée à Nuremberg. Moralité, il n'en faut pas beaucoup pour réveiller la bête immonde; comme
Sarkozy et ses chemises noires l'ont compris. Ecoeurant !

A2N