Identité nationale : Sarkozy a-t-il un plan B pour gagner ?

Publié le par Milton Dassier

http://geotrouvetout.files.wordpress.com/2008/09/geotrouvetout-en-pleine-etude.jpgEuréka, vous savez quoi ? J’ai compris à quoi sert le débat sur l’identité nationale. Il sert à rassembler la droite et l’extrême droite sous la bannière UMP. Là, j’ai dit un truisme qui ne mène pas à grand-chose. Mais trêve de discussion, je le redis car il y a peut-être un plan B…

 

-          Oui, mais il y a les dérapages quotidiens des barons du parti, ça va faire fuir la droite humaniste, chrétienne et sociale..  me direz-vous.

Vous ajouterez avec malice :

-          Même Sarkozy a fait un pas de recul dans une tribune du « Monde »..

-          Oui mais, il a renouvelé son appui à Eric Besson,  persiflerai-je

-          Peut-être pour ne pas perdre la face trop vite et tirer quelques marrons du feu!

 

Et vous aurez raison de me dire ça sauf si…

-          Sauf si quoi ?

Sauf si un évènement fort survient. Un truc capable de mobiliser tout le peuple de droite autour de la défense des valeurs d’identité nationale.

 

On se rappelle les mots d’un livre sorti sur la campagne 2007. Sarkozy avait confié en petit comité, je cite :

 

« Si on n'avait pas l'identité nationale, on serait derrière Ségolène. Si je suis à 30%, c'est qu'on a les électeurs Le Pen. Si les électeurs Le Pen me quittent, on plonge. »

 

 

Là, il plonge en eau profonde et en apnée s’il vous plait, car les électeurs « Le Pen » s’ajoutent aux ouvriers et aux petits retraités de la majorité silencieuse très déçus alors quoi de mieux qu’une bonne opération en banlieue pour rebondir et reprendre une bonne goulée d’air à s'en faire péter les poumons.

 

Imaginons qu’un évènement se produise et oblige, avec force propagande,  à une reprise en main policière dans un endroit où se concentre une forte population d’origine immigrée à quelques semaines des élections régionales… Avec un bon matraquage médiatique, l’UMP pourrait reprendre la moitié au moins des régions avec des scores sans équivoque et, en plus, sauver la presse française.

 

Moi je verrais bien l’arrestation en direct d’un groupe terroriste islamique et de leurs complices issus d’une cité sensible, avec assaut des forces de l’ordre et début d’émeute autour d’une salle de prière.

 

Rappelez-vous, ensemble tout est possible…

Publié dans politique

Commenter cet article

goc 17/12/2009 00:42


@ milton
je suis assez d'accord avec toi, sauf que j'entends les gens en ce moment, et visiblement, il existe une remontée "impressionante" du racisme anti-arabe
il y a comme une espece de defoulement, voir pire, de defouloir, dans les propos tenus par la "majorité silencieuse". C'est affligeant

donc je pense que le nabot n'a même pas besoin d'un 11/09 a la française, pour gagner les élections, il lui suffit de dramatiser un peu plus la crise économique, d'y ajouter la "responsabiliter"
des immigrés et autres rebeux, pour remporter une victoire écrasante.

Même si les français voteront à gauche aux régionales, il ne faut pas se faire d'illusions, lors de la présidentielle, ils voteront a droite toute


Milton Dassier 17/12/2009 12:22


L'opération identita nationale est un fiasco. Les sondages le montrent. Si tu ententeds plus de paroles racistes, c'est parce que les 30% d'excités qui le soutiennent encore ou soutiennent Le Pen
s'imagine qu'on peut dire tout ce qu'on veut, alors, ils en profitent les cons. Leur parole plus forte ne les rend pas plus nombreux. Le crise éco, il ne peut pas la drammatiser: il ne l'a pas
vue venir et elle est mondiale donc sans rpport avec les immigrés. Tu as raison sur un point je pense : peut-être vise-t-il déjà la présidentielle de 2012 et non les régionales avec ce débat.