Grand Theft Auto à Tremblay City?

Publié le par Milton Dassier

Je ne sais pas pour vous mais je trouve que ce qui se passe au Tremblay, dans le 93, est emblématique des maladies de notre société politique.

Des bus se font caillasser quotidiennement dans cette commune.

La version officielle serait que ce sont des représailles à des arrestations de trafiquants. Je trouve ça un peu court et facile comme explication.

La réalité n'est-elle pas que ce genre d'attaques est plus fréquente qu'on le ne dit? La politique sécuritaire étant fortement critiquée et jugée inefficace, il est préférable pour le ministère de l'intérieur, de monopoliser l'attention de l'opinion, histoire de redorer son blason.

 

Alors, le premier caillassage tombait à point nommé et comme d'habitude le ministre de l'intérieur se rendait sur les lieux et proposait tout de suite un plan de sécurité pour les transports. Les bus seraient escortés par les policiers.

Manque de chance, encore une fois les bus ont été caillaissés et même un car de CRS. De quoi faire passer le frisson du ridicule sur le ministre.

 

Les jeunes laissés pour compte ne s'en laissent pas compter. Après tout, qu'ont-ils de plus à perdre?

 

On pourrait peut-être même assister à une surenchère comme dans une sorte de jeu comme ceux que ces gamins adorent faire sur leur console. Un Grand Theft Auto grandeur nature et bien réel.

 

D'un côté, on a un Brice Hortefeux qui se prend pour l'inspecteur Harry dans "L'épreuve de force". Une référence ancienne. La jeunesse du ministre, c'était Charles Bronson dans "Le justicier" et Clint Eastwood dans l'Inspecteur Harry".

 

  gautlet

 

 

Sauf qu'aujourd'hui, au 21ème siècle, on en est à bien plus violent et surtout cynique. Face à l'inspecteur Harry se dressent des jeunes qui se la jouent non pas "Le cave se rebiffe" mais Grand Theft Auto III grandeur nature et bien réel. Là, on ne distribue pas de baffes mais on cogne à coup de battes de base-ball et de petits flash-ball. 

 

Ils ont des épreuves à passer, des missions à remplir où tous les moyens sont bons. Un bus de CRS caillassé, c'est 2000 points.., Un bus incendié, 3000...

 

 

Pour l'instant, ça se passe avec des cailloux façon "Intifada" ou Belfast du temps de la guerre civile. 

 

Mais, dans quelques années?

 

 

 

 

 

 

 

 

Publié dans société

Commenter cet article

pach 17/04/2010 05:12


J'accuse rmc et ces pseudos grandes gueules de véhiculer la haine et le racisme.





Décidément il devient de bon ton d’évoquer la propagande d’un pseudo racisme anti blanc,Marcel Campion directeur de la foire du trône entre autres évoque un racisme anti blanc, il parle carrément
de chasse a la foire du trône ou des hordes de jeunes noirs agresseraient des jeunes blancs,il va même plus loin,il prétend sur rmc que des viols auraient lieu en plein centre ville .RMC,une radio
qui contribue depuis quelques temps a véhiculer la haine passant sur son antenne des témoignages sans preuves de pseudos victimes de racismes antis blancs par des bandes de noirs ou il suffit
d’appeler et prétendres sur les ondes d’une radio national, avoir été victimes de violences racistes anti blancs voir de viols les croyants sur paroles .S’est une honte,un procédé a inciter a la
stigmatisation d’une population ou le retour du baton ne peut qu’agraver le climat actuel dans une violence sans précédent.J’accuse la radio rmc particulierement "les grandes gueules" de jouer le
jeux de la peur, et d’une propagande mensongère qui consiste a diabolisé voir barbariser la population Afro-Française .


Milton Dassier 17/04/2010 14:50



Ce qui existe, c'est la méfiance qui répond à l'intolérance des autres; le mépris qui répond au rejetI l y a rejet des blancs parce que au départ,  des blancs ont méprisé les non
blancs. Donc cette forme de rejet des blancs existe bel et bien. Des non blancs habitués à vivre entre eux en ghetto considèrent les blancs comme des gens en qui on ne peut se fier ou des gens
qui ont du fric. C'est la lutte des races qui remplace la lutte des classes... Et ça commence parfois dés le collège! Les gens qui s'en plaignent devraient arrêter de pleurer et se demander
quelle est la couleur de peau de ceux qui décident dans ce pays depuis des décennies!