Hortefeux en pince pour les bus mais pas pour les vigiles basanés

Publié le par Milton Dassier

Drôle d’affaire que celle qui a conduit un vigile marocain à perdre la vie dans des conditions obscures du côté de Bobigny !

Un homme est mort pendant son travail, victime de la violence de cinq hommes et une femme qui s’étaient vu refouler d’un magasin de bricolage.

 

Les agresseurs présumés ont reconnu avoir pris à partie le vigile consciencieux retrouvé noyé dans le canal de l’Ourq.

Ils ont nié avoir poussé le gardien et son chien. On se demande en effet pourquoi le chien a été retrouvé dans l’eau par les secours.

 

Pourtant la violence gratuite était bien là. Ils ont suivi le vigile qui a dû se défendre puisque sa bombe lacrymogène a été retrouvée vide. A moins qu’ils l’en aient aspergé… Pour leur défense, ils accusent le vigile de les avoir insulté pour leur confession juive. Déjà que ça ne se voit pas sauf si on se promène en kippa et surtout si on porte des vêtements chauds couvrant une étoile de David portée autour du cou, donc invisible.

 

Le ministre de l’intérieur s’est déplacé en Seine-Saint-Denis. Mais pas pour demander la plus grande sévérité à l’encontre des coupables quand ils auront été confondus. Hortefeux n’a que faire de ces auvergnats souvent trop nombreux. Rappelez-vous sa déclaration : « quand il y en a un ça va, c’est quand il y en a beaucoup que ça pose des problèmes ! ». Là, il y en a un en moins…

 

Le ministre pense à tous ces bus qu’on attaque trop facilement. Un bus vous pensez, c’est beau et surtout, c’est utile. C’est le signe que la société bouge. Tous ces gens qui le prennent pour aller pointer à Pôle Emploi en ont un besoin irrépressible.

 

Alors, à Villepinte, non loin de Bobigny, le  ministre a fait une déclaration très sarkozyenne pour défendre les droits des bus : « Ce ne sont pas quelques crapules qui vont faire la loi dans les cités ! »

 

A Bobigny par contre, ce sont pourtant six crapules qui avaient voulu faire la loi devant un magasin de bricolage… Sauf qu’au lieu de brûler le magasin ou le caillasser, ils s’en sont pris à un être humain.

Publié dans société

Commenter cet article

pach 09/04/2010 12:05


Appel pour une marche le samedi 10 avril à 15 heures, place République afin que toute la lumière soit faite sur la mort de Said Bourarach, agressée par 6 individus et retrouvé noyé dans les eaux du
canal de l’Ourq à Bobigny.

VENEZ NOMBREUX !!!!


Phil 02/04/2010 13:05


Dans la presse, et c'est comme ca qu'ils vendent la mèche ces cons,
"Mort par noyade, avec quelques ecchymoses ""insignifiantes"" "!

"par noyade" : la presse aux ordres nous dit que le "suspect" ( le Mort), n'était pas mort avant de se noyer, et donc qu'ils n'y a pas de suspiscion sur d'éventuels sévices pré-mortem de la part
des susceptibles voyous talmudiques.
"Ecchymoses insignifiantes" : la presse aux ordres nous dit, qu'avant de se noyer, le "suspect"( le Mort), n'a pas subi de sévices " étant susceptibles d'ayant entraîné la mort".

Pour bien vous l'enfoncer, la presse aux ordres reprend les dires des chaleureusement suspectés talmudiques:" le suspect( le Mort), aurait proféré des propos antitalmudiques (vielle tactique
indienne),
donc le Mort est bien suspect!
Cerise sur le pain de Paques talmudique, le profesionnalisme des Keufs( qui ont eu des ordres): les propos des arêtés sont "" CONFUS"".

Donc 5 types et 1 filles pouvant être catalogués ethniquement, médiatiquement parlant,ont peut-être tabassés un homme d'une autre ethnie, médiatiquement parlant,et ont fini par le pouser à l'eau(
froide en ces jours, je le signale bêtement), son chien le suit, et tout ce beau monde attend la noyade du ""suspect anti-talmudique, bientôt Mort.

Je veux rien dire , enfin si, mais ca vous rappelle rien , ce genre de barbarie, à géométrie médiatiquement variable?


ARMAGUEDON 02/04/2010 10:26


La mort d un homme dans l exercie de son travail dés lors qu il est au desssus de tout soupsons et quelle que soit son origine dans des conditions pareilles est insupportable mais que n aurait on
pas fait si ce vigile etait juif.
J ai lu hier que les "échymoses n etaient pas significatives" donc le vigile si je comprends bien il se serait fait du mal avant de tomber à l eau et se serait noyé et pour couronner le tout il
aurait eu des propos antisémites . Je pense sincérement qu on a du en haut lieu fait tout pour faire minimiser cette affaire délibérement


Le passant ordinaire 02/04/2010 10:14


A quand une bonne ratonnade un samedi matin aux environs d'une synagogue ?