Faut-il virer Zemmour de la télé ?

Publié le par Milton Dassier

http://medias.lepost.fr/ill/2008/12/05/h-20-1347635-1228491174.jpgGrande question quand on sait que, suite à ses déclarations appelées dérapages, des associations et des personnalités se sont prononcées pour des poursuites et des sanctions de la part du CSA.

Eric Zemmour ne laisse pas indifférent. Il a des conceptions d’un autre temps et cela séduit des personnes qui pensent que le racialisme en vigueur jusque dans les années 60 est encore valable.


A l’époque, on publiait par exemple, des planisphères où étaient représentées les races du monde. On parlait d’un continent jaune, d’un continent blanc et d’un continent noir avec des sous-groupes ethniques.
Une manière de donner une identité ethnique à un lieu géographique..

Beaucoup de gens d’un certain âge ont été éduqués dans cette optique et ont gardé des traces mentales de ces théories racistes conçues dans un but de domination coloniale hier, néocoloniale aujourd'hui.

 

Eric Zemmour joue donc sur ce tableau, il connaît ces données et en use jusqu’à l’écoeurement.

Il est dans la droite ligne de ce que Sarkozy appelle la droite décomplexée, une droite qui n’hésite pas à flatter son électorat le plus conservateur, d’abord en remettant au goût du jour cette vision vénéneuse de la société et du monde, puis en présentant le tout comme la preuve d’une audace innovante puisque faisant sauter un tabou.

Pour beaucoup de gens, la France n’a rien à gagner à ce retour aux idées de la première moitié du 20ème siècle. Ils savent qu’une idéologie totalitaire est née de telles conceptions, que le fascisme et le nazisme sont le prolongement des idées de domination coloniale basées sur le racisme. Aimé Césaire et Hannah Arendt l’ont parfaitement démontré.

 

Dieudonné fut traité d’antisémite et harcelé avec le soutien du gouvernement. Il avait osé caricaturer les colons israéliens en fanatiques écervelés puis avait enfoncé le clou en faisant un amalgame entre juifs et « négriers reconvertis dans la banque », parlé de pornographie mémorielle.

Zemmour a fait la même chose en parlant d’autres personnes au nom d’un racialisme qu’il défend: noirs, arabes assimilés à des délinquants, des trafiquants de drogue, c’est aussi raciste que d’assimiler les juifs à des gens fortunés. Il minimise l’horreur de l’esclavage et des traites négrières et remet donc en cause le devoir de mémoire pour ce crime contre l’humanité. Il se garde bien de parler de la shoah de la même façon. Mais finalement, vis-à-vis des noirs et des arabes, il est dans une démarche analogue que celle de Dieudonné vis-à-vis des juifs.

 

Pourtant Zemmour pourra garder une image respectable alors que Dieudonné est considéré comme un fou dangereux. On aurait donc ainsi une hiérarchie des raisons de s’indigner et de s’inquiéter pour la concorde civile.

 

Malgré cela, je pense qu’il faut laisser Zemmour dire ce qu’il pense mais lui opposer systématiquement un contradicteur pour rééquilibrer le débat.

 

Le retour de Dieudonné sur les plateaux de télé ne se fera pas de sitôt car la télé ne peut accepter que des personnages lisses, insipides ou des fortes personnalités à condition qu’elles lui soient soumises.

 

C’est dire à quel point les médias d’aujourd’hui sont atteints de toute puissance, de vanité et d’égocentrisme. Zemmour n’échappe pas à la règle. La façon dont il mène ses débats, pleine d’arrogance et de dédain agacé, montre à quel point il en est.

Publié dans presse et médias

Commenter cet article

pach 24/03/2010 04:47


oui,deux fois plutot qu'une sans imdémnité qui serai verser à des associations humanitaire en Afrique


setkem 22/03/2010 18:53


"il est dans une démarche analogue que celle de Dieudonné vis-à-vis des juifs."
Là vous allez un peu trop vite en besogne. Zemmour est ds une logique raciste et racialiste. et ne s'en cache meme pas. Dieudonné se defend comme il peut de la meute d'enragés qui veulent le tuer
mediatiquement juste parce qu'il ne baisse pas son froc. donc faut pas tt melanger.


Milton Dassier 23/03/2010 02:36


Le problème est que l'antisionisme de Dieudonné a conduit à des dérapages similairesà ceux de Zemmour. Il a voulu tenir tête en provoquant mais il a brouillé son message et son image. Et les
médias s'en frottèrent les mains. Zemmour provoque lui aussi à sa façon. Il sait qu'en s'en prenant aux noirs et aux arabes, il consterne une bonne partie des gens qui espèrent en le progrès. Chez
Zemmour le positionnement est calculé, chez Dieudo non. Si Dieudo voulait comprendre que le problème n'est pas le sionisme mais le néocolonialisme, on n'en serait pas là.