Et si on offrait Sarkozy et son gouvernement à la Belgique !

Publié le par Milton Dassier

abrarac2.JPGOù en est la France ?

 

Une drôle de question non ? Avant tout, levons un peu les yeux. La Belgique n’a plus de gouvernement depuis plus de deux cents jours. C’est regrettable mais apparemment, le pays tient la route. La justice, la police, les hôpitaux, l’industrie, l’enseignement fonctionnent. Les salaires sont versés, les commerces achalandés, les impôts rentrent dans les caisses. Cela prouve que l’organisation administrative et la façon dont la société fonctionne sont fiables. Bravo les belges!

 

En France, est-ce qu’on fait mieux que la Belgique finalement ?

 

Aujourd’hui, Sarkozy a remis la légion d’honneur à …. Mireille Mathieu. Pauvres de nous !

Hier, il réclamait une nouvelle loi sur la récidive. Il y en a eu cinq en sept ans ! Or, Mireille Mathieu est une récidiviste de la chanson ringarde non ? Elle est très bonne non?

 

Cinq lois qui n’ont pas empêché le drame de Pornic de se produire. Cinq lois qui ont oublié de doter de moyens supplémentaires l’administration pénitentiaire et la justice pour obtenir des résultats. Cinq lois ! Et puis la disparition de Laetitia.

Avouez que ça fait désordre quelques jours après le graphique d’Hortefeux sur TF1 !

 

Je suis inquiet. Pas pour la France qui en a vu d’autres dans son histoire. Je suis inquiet pour Nicolas Sarkozy. Tant d’incompétence et d’incohérence, ça va mal finir pour lui !

 

A y regarder de plus près, après les remous en Tunisie, la gaffe d’Alliot-Marie, après la crise ivoirienne, après le remaniement ministériel, après la réforme des retraites, après l’affaire Woerth, après le tourbillon de l’affaire Karachi, après le procès de l’Angolagate ;  cette remise de la légion d’honneur à Mireille Mathieu, c’est finalement la meilleure mesure prise par le président depuis trois mois !

 

Revenons à la Belgique. En réalité, une fois qu’un pays à le cadre adéquat pour fonctionner, la politique consiste à améliorer les choses ou bien remettre en cause ce qui est obsolète, inefficace ou encore déterminer les rouages grippés de la société dans le but de les corriger. C’est ce que nous montre la Belgique. L’absence de gouvernement ne conduit pas l’anarchie et à la gabegie mais à un certain immobilisme, et si les choses fonctionnent correctement au quotidien, l‘immobilisme même prolongé sur quelques mois n’est pas si dramatique.

 

Tout cela montre à quel point, le gouvernement français est dans la gesticulation et le clientélisme. Les problèmes ont été identifiés mais ça ne bouge pas. Regardez l’étrange politique étrangère d’une France qui n’a plus voix au chapitre. Encore plus vassalisée à l’égard des Etats-Unis qui ont connu des états européens plus combatifs pour la défense de leurs intérêts dans le passé.

 

Malgré ce déclin d’influence, on rêve de la grandeur et du rang de la France dans le monde comme si on risquait de tout perdre. Mais, question grandeur et influence de la France, c’est déjà fait ! Regardez l’affaire des rafales soi-disant vendus au Brésil !

 

Et on fait flipper tout le monde pour les ratages de quelques apprentis sorciers qui s’imaginaient que participer à la gouvernance mondiale, c’était comme administrer le conseil général des Hauts-de-Seine.

Face à cette gabegie, à cette funeste pantalonnade, au lieu de faire dans un pragmatisme qu’on revendique pourtant, et changer de lunettes, on préfère culpabiliser certains français. On accuse des non français d'être nuisibles et on laisse même entendre qu’il y a des français plus français que d’autres. Puis, on fait dans l’hystérie pour « coller » aux peurs supposées des français, à la faveur d’un fait-divers par exemple..

 

Comme, ce système est devenu un cercle vicieux, plus on en fait, plus il faut en faire, on se lance à corps perdu, dans la surenchère législative et médiatique.

Et les voilà qui légifèrent à tour de bras! Pour pas grand-chose finalement quand on fait le bilan ou quand un fait-divers inattendu survient. Seuls, certains intérêts privés proches du pouvoir sarkoziste tirent leur épingle de ce jeu à trois bandes : les élus UMP inquiets pour leur réélection, la bande des Hauts-de-Seine et la bande du Fouquet’s !

 

Et dire que la Sarkozie a même pondu une loi sur les bandes dangereuses…

 

Le peuple français est lassé de tout ce cirque.

 

D’une certaine façon, les belges ne connaissent pas leur bonheur…

 

 

Publié dans opinions

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article