Mardi 16 février 2 16 /02 /Fév 15:39

http://a34.idata.over-blog.com/1/03/80/53/JUIN-2009/2-POLICIERS-FILMES.jpgIl paraît que ce qui a motivé l'idée d'un débat sur l'identité nationale, c'est le problème du "vivre ensemble" et du communautarisme qui empoisonneraient l'évolution de la société française.

Tous ceux qui y sont favorables insistent lourdement sur le climat qui rendrait La France invivable, tous soulignent qu'on ne sait plus ce que veut dire le mot "français" tant il serait moqué, dévalorisé, ringardisé, détesté même.


Ils veulent voir avant tout comme responsables de la situation, ceux qui sont arrivés les derniers dans le marécage français et qui y prennent de plus en plus de place: les immigrés et parmi eux, ceux dont la façon de vivre semble la plus éloignée de celle des français "bon teint" : magrébins et africains.


Certains ont fait la désagréable expérience de croiser un jour des petits cons qui les ont copieusement insultés sur leur apparence trop "franchouille" ou leur peau trop pâle.


Donc, à force d'en parler dans les bistrots, dans les forums sur le net, ça grossit comme une boule de neige lancée sur les pentes de skis de Vancouver et on a l'impression d'un immense phénomène de rejet des français et donc de la France...

Pourtant, on ne déplore pas tellement d'incidents graves, de violence antifrançaise. Par exemple, y a-t-il eu des profanations de cimetières militaires ou de monuments symboles de la grandeur française?Connait-on le nombre de plaintes pour menaces de mort accompagnées d'injures antifrançaises ?


La Marseillaise sifflée à trois reprises à l'occasion d'un grand match de football dont une fois en Corse et c'est toute la France qui fait la gueule et veut exprimer sa colère. Du moins nous a-t-on présenté les choses ainsi.


Voilà, on a donc fait un débat sur l'identité nationale parce que quatre pelés et deux tondus se sont fait insulter dans la rue pour leur francitude et que La Marseillaise a été sifflée trois fois!


De là, on comprend parfaitement que le débat a rapidement glissé sur l'islam... Quand on rien à se mettre sous la dent, on mord son voisin surtout s'il a une tronche pas catholique!

Minarets, Burqa, terrorisme islamique. Ils sont partout! Normal, ils sont facile cinq millions! Et ils sont envahissants les bougres!

Là, chacun de ces bons et braves français laïques, blancs, d'une origine religieuse compatible avec la république et ses valeurs, a croisé le chemin un jour d'un bonhomme en djellaba ou celui d'une bonne femme coiffée d'un voile. Quand on vous refuse une identité, autant s'en découvrir une pourrait-on dire.


Qui sont ces gens qui ne se reconnaissent pas français à part entière dans les yeux de leurs concitoyens et choisissent d'afficher leurs convictions religieuses?

Des gens dont les aïeux sont devenus français en passant par la porte de service. C'est comme les serviteurs des vieux hôtels particuliers, des vieilles maisons bourgeoises. Ils ont leur propre entrée derrière l'immeuble et leurs quartiers sont sous les toits. On les remercie, on les congédie, on les chasse avant d'en prendre d'autres plus serviles, plus dociles, plus gaillards, plus résistants.

Finalement, sous bien des aspects, l'immigration est un vaste marché de la servitude non?

Sauf quand la république entend faire respecter leurs droits. La république, ce n'est pas seulement les politiques, ce sont aussi toutes ces associations, des groupes de personnes qui entendent avoir une influence à travers l'opinion publique, la société civile et la presse.


Et déjà, sentant le vent tourner en faveur de ces demis ditoyens et de ceux qui les soutiennent, les politiciens inventent la notion très floue de devoirs.

Comme si, d'une certaine manière, ces gens ne les avaient pas remplis. Payer ses impôts, donner son sang, faire son service militaire, respecter les lois.. Avant, question devoir, c'était tout ce qu'on demandait à chaque français.
Rappeler qu'il existe des devoirs à honorer pour avoir des droits, c'est sous-entendre que les immigrés s'en fichent comme d'une guigne. Et hop, circulez y a rien à voir! Les immigrés sont de mauvais français! Regardez-les, ils préfèrent leur communauté d'origine à leur nouveau pays. La preuve, ces drapeaux étrangers lors des grandes occasions, la preuve, la façon dont ils parlent et s'accoutrent en mettant leur casquette à l'envers aux Etats-Unis.


Et puis, il y a la question de la repentance. A force d'entendre des bêtises, des esprits courageux ont voulu aller sur le terrain de l'histoire pour démontrer que La France n'avait pas à s'enorgueillir de son passé colonial et militaire. Napoléon décrit comme dictateur raciste et coupable de crimes contre l'humanité, le code noir, De Gaulle et ses réflexions racistes, les zoos humains, la rafle du vel d'hiv, les massacres des guerres coloniales, la répression sanglante dans les colonies.

La contre-attaque fut de s'interdire tout repentir, tout sentiment de culpabilité... Et si les immigrés la ramenaient trop et si les gauchistes se montraient trop bienveillants avec eux, la police se chargerait de remettre tout ce petit monde au pas. Ah La Police!


La police, bras armé du pouvoir politique, parfois au service d'une idéologie sécuritaire. Il fallait bien rassurer les petits vieux.

Le sujet est sensible, il est partie intégrante de l'identité nationale. L'action policière conditionne une bonne partie des relations entre les gens.


Les gens actifs, qui travaillent, sortent de chez eux, y compris le soir commencent à avoir la peur au ventre à l'idée d'être controlés par la police.


Qui n'a jamais conseillé à ses amis d'éviter tel ou tel rond-point la nuit car les flics qui y opèrent se prennent pour des cow-boys?


Qui n'a pas eu un serrement au niveau du ventre au moment où un flic s'est approché de lui pour le controler?


Qui n'a jamais préféré s'abstenir de protester contre un controle ou une contravention qu'il jugeait injustifiés de peur d'être violenté ou embarqué?


Des histoires de policiers arrogants et agressifs, il en circule partout. Une nouvelle affaire fait la une des journaux aujourd'hui, une affaire de tapage nocturne qui a dégénéré dans l'arbitraire et la violence policière.


Heureusement, il y a une vidéo...


Des affaires de policiers véreux, brutaux, racistes remplissent les pages des journaux.


Une affaire qui est très révélatrice, c'est celle de ces policiers venus racketter et voler dans une boutique qui vend des cartes de téléphone prépayées avant d'être confondus par leurs collègues bien plus tard.


Vous vous rappelez mais savez-vous le fin de mot de l'histoire?


Les gérants de la boutique ont protesté et s'en sont pris à eux verbalement. Les policiers véreux se sentant menacés ont appelés la police. Les renforts ont procédé à l'arrestation sans ménagement des gérants qui sont indiens. En garde à vue, ceux-ci ont protesté de leur innocence et dénoncé les policiers véreux sans être crus. Il leur a fallu expliquer qu'une vidéo pouvait les innocenter pour qu'on les prenne au sérieux.


Voici la fameuse vidéo:




Je vous laisse imaginer ce qui se serait passé sans cette vidéo. Les victimes auraient été certainement condamnés pour outrage et rébellion avant d'être expulsés du pays.


Et avec tout ce qui sort sur les gardes à vue, les controles au faciès et les violences policières, la police est vécue comme un facteur d'insécurité, bien plus que la présence de femmes voilées ou d'hommes en djellaba.


Et vous savez à quoi c'est dû? L'impunité et le manque de volonté d'agir conte les abus des policiers. Une dénégation des droits les plus élémentaires de chaque citoyen.


Sarkozy perd donc son fond de commerce en ce moment. La délinquance ne baisse pas vraiment et les bavures policières dénoncées dans la presse se multiplient comme des petits pains.


Sarkozy, c'est son fond de commerce.

N'a-t-il pas été élu sur les problèmes de sécurité et de police trop laxiste?
N'a-t-il pas construit sa réputation d'homme d'état sur sa volonté de faire tomber la délinquance notamment celles dans les cités?
N'a-t-il pas géré les émeutes de banlieues avec un soutien sans faille à ses policiers sans qu'une goutte de sang ne soit versée?


Et la surenchère sécuritaire ne fait plus vraiment recette. Un couvre-feu pour les moins de 14 ans de 23h à 6h du matin. Donc l'ado qui rentre chez lui à pied à 23h30 après avoir passé une longue soirée à faire ses devoirs chez un copain un mardi soir, celui qui finit sa garde alternée en partant de chez son père en même temps que lui part au boulot à 5h30, et rentre chez  sa mère à 800m de là, seront des délinquants susceptibles de subir une garde à vue.

Le problème de Sarkozy repose sur sa dette envers les policiers. Il les a protégés en ne les désignant pas comme coupables ou complices de la mort des enfants Zied et Bouna, mort qui fut à l'origine des émeutes. En plus, il faut le souligner, les policiers ont agi avec prudence et efficacité dans cette crise, ce qui mettait leur ministre en selle pour la présidentielle.
 

D'ailleurs, toujours pas de procès en vue pour les policiers qui ont laissé mourir les deux enfants...

On le comprend aisément. Très médiatisé, ce procès mettrait Sarkozy sous le feu des projecteurs puisqu'il avait participé à la campagne de désinformation sur les enfants en les accusant d'être des délinquants alors qu'ils avaient fui la police tout simplement parce qu'elle leur faisait peur...


Puisqu'on aime les débats dans ce pays, un débat sur la Police Nationale est absolument nécessaire tant le ras-le-bol à son encontre est important, tant nous avons le sentiment d'un immense malentendu sur ses missions et son rôle dans la vie des citoyens.

J'attend donc qu'on rappelle aux policiers les droits de la population et leurs devoirs envers elle.

J'attend donc qu'on refuse l'impunité aux policiers qui dérapent. Pas d'excuses, pas de repentance.

Oseraient-ils?Non évidemment, un débat sur la police deviendrait très rapidement un débat sur Nicolas Sarkozy!

Donc on attendra que les poules aient des dents...

Par Milton Dassier - Publié dans : société - Communauté : PARLONS FRANCHEMENT
Ecrire un commentaire - Voir les 0 commentaires
Retour à l'accueil

Calendrier

Août 2014
L M M J V S D
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
             
<< < > >>

Rechercher

Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés