Et le devoir de réserve des hommes politiques ?

Publié le par Milton Dassier

Eric Raoult s’est défilé mais l’opération conquête des voix d’extrême-droite est lancée.

 

Non, la main sur le cœur, il n’a jamais eu l’intention de remettre en cause la liberté d’expression d’un prix Goncourt.

Oui, mais il a fait un buzz sur cette histoire à quelques semaines des élections régionales…

L’UMP est en mauvaise posture et les élections à venir sont redoutées. Alors, après le débat sur l’identité nationale voulu par Eric Besson quoi de mieux qu’un petit rappel à l’ordre autoritaire pour montrer que les immigrés sont bien là comme une verrue dans l’identité nationale.

 

Car, dans les rangs des électeurs de droite déçus de Sarkozy, il y en a pas mal qui se disent qu’après tout, s’intégrer c’est faire preuve de plus patriotisme que les français eux-mêmes. C’est bien cela qu’ils souhaitent au fond. Des immigrés qui réussissent ? Oui mais à condition de remercier, de défendre le fabuleux pays des droits de l’home qui les a accueillis.

Ce n’est donc pas par hasard qu’Eric Raoult a choisi sa cible : Marie Ndiaye, une française d’origine africaine qui a appliqué le slogan Sarkoziste : La Francve, ou tu l’aimes ou tu la quittes ! » Alors l’écrivain a quitté la France.

 

Tout ceci pour dire que les hommes politiques de l’UMP devraient appliquer à eux-mêmes ce qu’ils recommandent aux autres : un devoir de réserve.

 

 Et Eric Raoult a quand même assez souvent dérapé :

 

Raoult répond à une question sur l'absence de Noirs au Parlement:

« C’est pour un mariage blanc ? »

 

« On est pas une communauté comme au village. Le Raincy, c'est pas Bamako »

 

Il a même proposé de faire des caricatures trop outrancières l’objet de poursuites pénales.

 

Ce n’est rien à côté d’autres dérapages de personnalités politiques ou membres d’institutions de la république. On en aura un bon aperçu dans ledossier des ya bon awards qui avaient récompensé Eric Raoult pour l’ensemble de son œuvre…

 

On attend toujours la réaction outrée d’Eric Raoult et son souci de l’image de la France après les différentes déclarations de ses camarades Nadine Morano, Brice Hortefeux et Nicolas Sarkozy.

 

Mais, pour eux l’essentiel n’est pas là. Les élections approchent et on devrait voir fleurir d’autres chardons de la bêtise.

Publié dans liberté d'expression

Commenter cet article

DELGRES 12/11/2009 22:36


Le devoir de réserve, je ne sais pas!! Par contre, faudrait peut-être créer une réserve UMP avec tous ces animaux sauvages : la murène morano, la hyène lefèvre, le boa besson, babouin hortefeux, le
héron lagarde, le ouistiti sarko, le rhinoceros bertrand.....