Errances de la diplomatie française : la preuve par la Libye

Publié le par Milton Dassier

alliotmarierafale.jpgJe vous parlais déjà hier de la réponse timorée de la France, de l’Europe et de l’OTAN face au drame des libyens.

Mais on nous dit à droite que question politique étrangère, tout va très bien, Madame la marquise.

Hier, le président Sarkozy après avoir réuni ses conseillers, décidait de proposer au conseil de sécurité de l’ONU, une résolution conjointe avec la Grande-Bretagne, pour condamner les dirigeants libyens et les envoyer à la Cour pénale internationale (CPI) à cause des crimes contre l’humanité que ceux-ci auraient orchestrés.

 

Il y a donc bien des crimes contre l’humanité, la France, la Grande-Bretagne et tous ceux qui voteront la résolution, le reconnaissent.

 

Aujourd’hui, juste après midi, le ministère des affaires étrangères diffuse un communiqué qui dit : « 13h15 – Paris La France "ne voit pas la nécessité d'une réunion du Conseil de l'Otan" sur la Libye, souhaitée par Anders Fogh Rasmussen. »

 

 

Il y a des crimes contre l’humanité mais on ne fait rien ! On condamne, on menace de poursuivre en justice mais on laisse faire. Khadafi est un grand paranoïaque capable du pire mais on condamne, on menace de poursuites judiciaires et on laisse faire.

 

On appelle cela de la non assistance à peuple en danger.

 

J’espère que le peuple libyen une fois qu’il se sera libéré tout seul et sans l’aide des états « démocratiques » qui partagent des valeurs universelles sur les droits des peuples..blablabla…, saura se souvenir de la formidable hypocrisie à laquelle nous assistons aujourd’hui.

Publié dans international

Commenter cet article