DSK quasiment innocenté : Une histoire à vomir debout!

Publié le par Milton Dassier

Alors là, c’est le pompon ! La jeune et jolie femme de chambre, discrète, effacée et exemplaire sans oublier bonne musulmane, ne serait qu’une opportuniste impliquée dans le blanchiment de l’argent de la drogue et qui avait trouvé l’occasion inespérée de faire bondir son compte en banque en accusant DSK de l’avoir violée.

 

D’après le film des évènements avancé par ceux qui suivent l’affaire de près, elle aurait demandé à faire les suites VIP à la place d’une de ses consoeur absente, se serait introduite dans la suite de DSK et aurait eu avec lui une relation sexuelle, peut-être tarifée.

Ensuite, elle aurait imaginé un stratagème pour inciter la direction du Sofitel à prévenir la police et déposer plaine pour viol.

 

Etant donné ce que DSK avait affirmé à des journalistes de Libé quelques semaines à peine avant l’affaire, à savoir qu’il envisageait possible un complot pour le faire accuser de viol, une seule question mérite d’être posée : La femme de chambre connaissait-elle Claude Guéant ou un membre de l’UMP ?

Question pas si débile qu’on veut bien le croire :  Il paraît que certains étudiants des « jeunes Pop » à New-York surveillaient plus ou mojns les allées et venues de DSK dans la « grosse pomme ». Certaines déclarations du député Bernard Debré et le tweet annonçant l’arrestation de DSK avant qu’elle soit rendue publique le prouvent, non ?

 

DSK va sans doute très bien s’en sortir et la justice américaine manger son chapeau.

Le quidam français se sent fier d’un seul coup. Lui, décrit comme un pervers par une presse américaine qui n’en est plus à un excès près. L’honneur de la France, ce n’est pas Sarkozy, ce n’est pas BHL, c’est DSK !

 

Comme le concombre espagnol , DSK  est hors de cause. Et Vive la France !

 

Vous savez quelle sera la phrase plus employée dans les prochains jours ?

 

« Au fond de moi, je savais qu’il n’ y était pour rien ! »

 

On peut même imaginer une mission spéciale pour le tout nouveau secrétaire d'état aux français expatriés: David Douillet pourrait être mandaté par Nicolas Sarkozy pour bichonner un DSK interdit de sortir des USA. Face aux caméras de télé bien entendu!

 

Car cette affaire a eu de folles conséquences pour le politique française. Christiane Lagarde nommée au FMI, Martine Aubry obligée de se déclarer comme candidate à la primaire socialiste, sans oublier les gaffes des journalistes et la récupération de certains politiciens.

 

Le plus dommageable est que les affres et les gaffes de cette élite arrogante et si sûre sont devenues au fil des mois, une sorte de feuilleton à rebondissements qui maintient le spectateur dans une léthargie. La même qui le pousse à consommer sans se poser de question.

 

Le peuple attablé devant sa télé s’abrutit à réfléchir sur DSK, Tron ou Liliane Bettencourt, histoire d’avoir une opinion et pendant ce temps, il oublie la crise, le chômage, le flicage et la délinquance. Accaparé par cette funeste occupation qu’on lui impose, il reste aveugle aux atteintes à ses propres libertés et aux petits arrangements entre amis qui ont lieu  dans les salons feutrés des palais de la république.

 

Consommez, consommez puis vomissez !

Publié dans justice

Commenter cet article

sarkis 17/07/2011 12:54


merci pour:"LA PHRASE DE JOUR"
c'est exactement ce que je pensais
je rajoute que ce "fond de moi" est tellement couvert des couches de l'hyppocritie, ruse,calcule.....,que il falle quell que mois pour écater ces couches pou aller cherche ce "fond de moi"


Holden 02/07/2011 14:47


Que le dossier s'écroule ne veut pas dire que DSK est innocent. Ca veut juste dire que le procureur ne peut plus tenir le dossier devant un jury, qu'il doit convaincre à l'unanimité dans la justice
américaine. Si un seul juré exprime un doute et refuse de prononcer la condamnation, l'accusé est relaxé. Le procureur ne peut pas prendre un tel risque. S'il est avéré que Nassifatou Diallo a
menti sur ce qu'elle a fait juste après l'agression, ça instillera le doute dans l'esprit de quelques jurés, et les avocats de DSK vont se régaler. C'est d'ailleurs pour ça qu'aux USA, les affaires
ou c'est la parole de l'un contre la parole de l'autre se règle par une négociation avant procès.