Dieudonné est-il un looser ?

Publié le par Milton Dassier

Et une nouvelle salve contre Dieudonné ! Une !

La LICRA, le MRAP, l’UEJF et d’autres veulent des poursuites pénales contre Dieudonné.

Leurs motifs ? Dieudonné a dit les phrases suivantes. Les voici sorties de leur contexte : « les plus grands escrocs sont tous des juifs » ; « Il faut être juif pour avoir la liberté d’expression en France ». Bien entendu, la majorité des gens vont comprendre : "Les juifs sont les plus grands escrocs" et "Les juifs décident de qui s'exprime ou non!"

 

 

 

Le contexte, bien sûr, c’est « le deux poids, deux mesures » entre d’une part,  un Zemmour, juif d’origine nord-africaine disant des insanités sur les noirs et les arabes et blanchi d’avance par le monde politico-médiatique parisien et, d’autre part, Dieudonné disant des conneries sur les juifs et condamné à errer dans le silence médiatique.

 

Le contexte, c’est la liberté d’expression de Dieudonné mise entre parenthèse depuis quelques années par l’action judiciaire d’associations aux arrière-pensées parfois très politiques.

 

Donc, je ne hurlerai ni avec les loups, ni avec les moutons mais, je voudrais dire combien je suis déçu.

 

Les poursuites aboutiront peut-être encore à la relaxe mais comme ses détracteurs vont s'en donner à coeur joie pour le diaboliser encore plus!

 

Allons donc, Dieudonné sait qu’il est en liberté surveillée, que certains guettent la moindre occasion de s’en prendre à lui et que d’une manière générale une bonne partie de ses sympathisants ne comprend pas sa démarche politique qui tourne à l’obsession. Si j’étais Dieudonné, je me poserais des questions en lisant qu’un certain nombre de connards authentiques d’extrême droite se réjouissent de ses propos !

 

La seule bonne question : Pourquoi ne pas en avoir fait un sketch ?

 

C’est là où Dieudonné est le plus talentueux : utiliser l’humour pour faire passer un message politique et je dois dire que l’affaire Zemmour s’y prêtait bien. Caricature, guignolade, paradoxe de situation, tout ça aurait pu faire bien des dégâts.

Avec l’internet pour compenser le boycott des télés,  il aurait pu faire le buzz en diffusant un bon sketch sur Zemmour et le deux poids, deux mesures un peu comme Jean-Marie Bigard avec le 11 septembre.

 

Non, on a droit à une déclaration plus ou moins sérieuse où Dieudonné s’en prend à Zemmour pour mieux se victimiser et stigmatiser ses ennemis. D’accord, il l’a bien cassé. Un peu facile non ?

 

Lui, il appelle cela une quenelle parce que c’est censé faire chier ses détracteurs et la presse bien pensante, moi j’appelle ça offrir le bâton pour mieux se faire battre.

 

Quand on en arrive là, cela veut dire qu’on accepte son rôle de looser, certes dans la dignité de celui qui reste droit dans ses bottes. Mais, quand les bottes rapetissent et vieillissent à vue d’œil, on en change.

 

L’humour corrosif et décapant, l’écriture et l’interprétation de sketchs sont les bottes de sept lieux de Dieudonné pour faire passer ses messages, y compris les plus politiques.

 

Peut-être l’a-t-il oublié ?

 

Dans ses déclarations politiques, il est souvent au ras des pâquerettes, à peine plus pertinent qu’un maire UMP islamophobe qui cherche à se faire mousser dans une interview sur France 3 – Régions.

 

Dans ses sketchs, il est pareil aux géants, presque intouchable tant il sait manier l’humour et la dérision.

 

Devrait peut-être relire « L’Albatros » de Charles Baudelaire…

Publié dans liberté d'expression

Commenter cet article

gus 29/04/2010 11:12


non Dieudonné n'est pas un looser, oui Dieudonné est un warrior

Le problème de Zemmour c’est qu’il n’a personne en face pour lui dire que, oui c’est vrai , les prisons sont peuplés de noirs et d’arabes pour des délits mineurs, mais les gros escrocs de la
planètes sont tous des juifs Madoff, sentier.. Zemmour ne penses tu pas qu’ il serait plus judicieux de s’en prendre aux gros escrocs plutôt que de t’en prendre à ceux qui prennent des miettes.

C’est intéressant ce que dit dieudo, le problème, majeur, de nos vies en société, les gros escrocs, ceux qui nous empêchent de profiter du fruit de notre travail et font basculer une société vers
la faillite, qu’elle soit matériel ou spirituelle. Qui sont ces gros escrocs ?. Que font-ils ? Sont-ils punis ou agissent ils, pour la majeur partie d’entre, au gré de leur envie et de
l’indifférence totale pour la société ?

Dommage que certains ne retiennent que les clichés bateaux de critique qui ne permettent que de s’éloigner de l’essentiel.

Dire une vérité ça passe quand elle implique le noir ou le rebeu, mais une vérité sur les juifs, ça ne passe pas ?

Pourquoi ?, la Shoah?, Les persécutions a travers les siècles. Ça s’est la face obscur de la vie des « juifs », mais ils n’ont pas vécu que à travers ça, les brefs moment sou ils
n’étaient pas persécuter, ils ont agit, et agissent aujourd’hui.
On cite souvent une couleur, une nationalité ou une religion pour parler de certains, alors pourquoi ne peut on pas s’exprimer sur des agissements de juifs que l’on estime mauvais, comme on
s’exprime sur les noirs. Donner son avis sur les agissement de certains noirs, et pas sur les agissements de certains juifs, je ne comprend pas cette obstination, les noirs ont été traités pire que
du bétails, mais on peut s’exprimer sur des agissements que l’on estiment néfaste pour une société, pourquoi pas les juifs ?. Serraient ils tous des saints ?, ou serait-ce la shoah qui les absous
de toutes critiques et de toutes condamnations.

Ce que dit Dieudo est vrai, comme ce que dit Zemmour, alors laissons chacun s’exprimer, et si nous sommes honnêtes, preuves à l’appui chacun pourra débattre.


Cesco 28/04/2010 14:09


@Milton: je ne pense pas et je m'explique:
- sur la question de Israel et de sa main mise sur la France, il s'agit ÉVIDEMMENT de sionisme. Et Dieudo parle TOUJOURS des sionistes lorsqu'il parle de géopolitique (Israel, colons
israéliens,
palestiniens, ...etc.). Lorsqu'il dénonce l'emprise de certaines institutions (CRIF et autres) sur la politique francaise dans la région; lorsqu'il dénonce la couverture médiatique des
évènements
du proche orient extrêmement biaisée en faveur d'Israel, lorsqu'il dénonce la démonisation de l'iran ...etc., il dénonce le SIONISME!

- Puis, il y a le cas de Zemmour, juif qui se permet de dire ce qu'il a dit sur les noirs et les musulmans SANS conséquences; et le traitement médiatique du meurtre de Said, tué par des juifs,
mais
rabaissé à un simple fait divers sans intérêt avec, en plus, des accusations allégées alors qu'il est clair qu'il y a plein d'éléments aggravant. POINT DE SIONISME dans ce cas. Il ne s'agit pas
d'Israel ici. Il n'y a donc pas à parler de SIONISME. Dieudo est selon moi TRES cohérent.

Il s'agit simplement d'un traitement PRÉFÉRENTIEL d'une partie des français. En l'occurrence, ceux de confession juive. Ce deux poids 2 mesures est ce que Dieudo dénonce.

Ce n'est pas sorcier: prenez la phrase de Zemmour, et imaginez vous qu'un noir/blanc/arabe ait scandé en publique que "la plupart des grands bandits sont des juifs" ... OULALALALALA!!!!! Les
ministres auraient fait des conférences de presse!!!!!!!

Maintenant, imaginez qu'un groupe de noirs/blancs/arabes aient attaqué et tué (volontairement ou non) un juif qui faisait tranquillement son travail: Le président de la république et toute la
classe politique auraient dénoncé l'horreur! On aurait eu çà en boucle à la télé pendant des jours. On aurait exigé ''la peine de mort'' pour les ''nazis'' criminels...

enfin bref, c'est tout çà que Dieudo dénonce. Et sur ce coup, je le répète, il s'agit bien de comment sont CONSIDÉRÉS/TRAITÉS les juifs dans la société française par rapport aux autres
français.

Maintenant, si dénoncer ce 2 poids 2 mesures est être anti-juif, c'est un autre débat. Selon moi, dénoncer cet état des choses ne fait pas de quelqu'un un antisémite; çà n'empêche pas non plus
qu'il puisse l'être.
Après tout, on peut être noir et con... et ce n'est pas parce qu'un membre du KKK le dirait que ce ne serait pas vrai.
;-)


Milton Dassier 28/04/2010 14:57



Le problème est de fare passer ce message afin que le plus grand nombre le comprenne. Or, justement, cette nuance sionisme n'apparait pas. Aucun effort pour expliquer ce qu'est ce sionisme-là, en
quoi il est dangereux et surtout, en quoi il n'est pas une idéologie exclusivement partagée par les juifs d'où qu'ils soient. Les explications, on les trouve plus du côté d'Edgar Morin, de Gidéon
Levy ou d'Edward Saïd que du côté de Dieudonné. Même des journalistes ont compris qu'il y a une instrumentalisation de la part des sionistes et ils ont trouvé les bons termes pour qu'il y ait
aucun malentendu. Les antisémites d'extreme droite ne s'y sont pas trompés: Dieudonné tient un discours qui les arrange, l'ambiguïté entre sionisme et judéité les sert.



Cesco 27/04/2010 23:06


Salut Milton,
beaucoup de plaisir à lire ton texte et tes commentaires ainsi que ceux de plusieurs de tes lecteurs.

Je pense qu'il est injuste de faire une quelconque analyse des réactions de Dieudo sans tenir compte du contexte.
Se demander pourquoi Dieudo fait une ''fixation'' sur les juifs est quelque peu malhonnête (intéllectuelement) dans la mesure où c'est à partir de là que le sacndale est venu... façon de
parler:
1) Dieudo fait un sketch sur un colon extrêmiste (juif! ben oui, ils le sont tous ces colons non?)

2) les pro-israel (juifs et non juifs) lui tombent dessus avec tout ce qu'on sait. Particulièrement ceux qui défendent TOUT ce que Israel fait bon ou criminel. Ces pro israel sont des
sionnistes.

3)Constatantle pouvoir disproportionné de ces sioniste sur la France, Dieudo se met à dénoncer plutôt que de se la fermer. Bref, c'est la guerre entre lui et les sioniste avec les conséquences que
l'on sait.

4)Puis, dans le contexte de la montée de l'islamophobie et de la ''soumission'' de certaines institutions envers les politiques Israéliennes, Dieudo dénonce le 2 poids 2 mesures. on peut toucher à
tout SAUF au peuple élu.

4) Zemmour dit quelque chose de PIRE que ce que Dieudo a pû dire et à peine si çà tousse un peu. Il se trouve que Zemmour est juif. Dans le contexte de la mort ''anonyme'' d'un vigile arabe aux
mains de juifs, il est clair que lorsqu'on est JUIF en France, on a un traitement différent et plutôt plus favorable.

C'est simplement selon moi, ce que Dieudo dénonce. Et là, je comprends qu'il ne veuille pas passer par 4 chemins.

Au plaisir.


Milton Dassier 28/04/2010 00:07



Sauf qu'il confond "juif" et "sioniste". C'est en cela qu'il est condamnable contexte ou pas.



Cyrille 25/04/2010 23:00


le problème n'est pas nouveau :
http://www.racismeantiblanc.bizland.com/
silenceselectif/bid33.htm
en 2002 à la barbade, une conference sur le racisme, organisée par des pays de l'hémisphère sud, a exclu officiellement tout officiel blanc des discussions. Une de leur revendication a été de
vouloir attaquer en justice l'Allemagne, la Grande-Bretagne la France et la Belgique pour les méfaits commis contre les nations africaines par le passé.
Absurde : CETTE IMPUTATION DE RESPONSABILITE SUR LA SEULE BASE DE LA RACE EST LA DEFINITION MEME DU RACISME. Nous ne pouvons pas être tenus responsables, nous, de nos jours, des erreurs passées par
d' autres Hommes. Ces actions en justice ont toujours visé les PERSONNES INDIVIDUELLES RESPONSABLES et non pas les NATIONS.


Milton Dassier 28/04/2010 00:10



Moi, je comprend très bien que ces pays aient voulu mettre au point leur demande entre eux sans que les pays accusés ne s'en mêlent et tentent d'influencer. Les pays doivent assumer leur passé
car elles ont le statut de personnes morales. Sinon, c'est très facile de se défausser.



sam 25/04/2010 00:04


et bien Milton ... ( abstention de commentaires blessants ) .... argumenter, pourquoi ?, t'exposer un point de vu sur les agissements de dieudo, quel intérêt, comme tout dans la vie, tu prends ou
tu prends pas, c'est une question de choix. bise milton, et que le dieudo qui est en toi s'exprime librement pour qu'un jour il s'exprime en paix.