Déni de service démocratique

Publié le par Milton Dassier

Pour ceux qui n'en sont pas encore convaincus et qui se raccrochent à l'espoir d'une amélioration économique pour défendre encore leur champion de l'UMP, les évènements des derniers jours devraient les achever. A moins que le formatage des esprits soit tel que même un Sarkozy avec casquette brune et petite moustache ne leur ferait ni chaud ni froid.

 

 

Autant en emporte Wikileaks

 

Dans l'affaire Wikileaks, les réactions des uns et des autres sont intéressantes.

 

Julian Assange en prison pour ce qui s'apparente à un coup monté, pas un chef d'état occidental ne lève le petit doigt et ne s'émeut. Bien au contraire, d'Eric Besson à François Fillon, ils sont nombreux à se dire "Bien fait!" et les voilà qui parlent de dictature de la transparence, de risque pour les défenseurs de la démocratie que sont les agents de renseignement, de divulgations susceptibles de titiller l'imagination des terroristes.

 

Scoop: Depuis leur tombe, les démocrates Pinochet et Videla condamnent Wikileaks

 

Mais quand un Lulla, lui, s'émeut de cette atteinte intolérable à la liberté d'expression, ils ne prennent pas le risque de le contredire, il y a tant à faire avec ce Brésil en pleine expansion.

Quand-même, BHL a décidé d'infléchir sa position et de dénoncer une certaine chasse à l'homme contre Wikileaks et Julian Assange.

 

Le Brésil comme toute l'Amérique Latine sait bien de quoi il en retourne. La fameuse défense de la démocratie fut le prétexte de leur asservissement pendant des décennies. Ils savent, en Amérique Latine, qu'un système tel que Wikileaks aurait été le bienvenu à l'époque de leur domination par les USA s'il avait pu dénoncer et faire la lumière sur les combines politicomilitaires qui ont entraîné nombre de coups d'état au Brésil, en Argentine, au Chili, au Honduras, au Vénézuela et dans toute l'Amérique Latine avec massacres, répression féroce des opposants, et utilisation de la torture.

 

UMP et socialistes sur Wikileaks : entre aboiements vengeurs et silence résigné

 

Mais, cela, Fillon, Besson, Sarkozy et le socialiste Hubert Védrine n'en ont cure. D'ailleurs, vous avez remarqué le silence pesant des socialistes sur Wikileaks. Ils ne disent rien... Normal en fait!

 

Tout comme les américains, la défense de la démocratie n'est qu'un prétexte pour dominer des pays au nom des intérêts de la France. Il n'y a qu'à voir l'hypocrisie autour de la crise ivoirienne. Expliquez-moi comment, on peut prétendre défendre la démocratie en Côte dIvoire en dénonçant des élections truquées, tout en se dépêchant de reconnaître le fils d'Omar Bongo au Gabon qui a gagné les élections en les truquant. Un ancien responsable des services secrets français a confirmé et a même donné les chiffres "officiels" qui montrent la défaîte de cinq points d'Ali Bongo. Les français savaient et ont applaudi le tricheur!

 

Que faire  de l'occident?  Nouveau grand problème de la planète

 

Hier soir, un spécialiste de géopolitique, a affirmé que l'occident devenait un problème pour la planète. Je pense qu'il a raison. Selon lui, l'occident a une face lumineuse et une face sombre et que la plupart du temps, c'est la face sombre qui l'emporte.

 

Un petit exemple historique me vient à l'esprit. Ceux qui ont défendu l'abolition de l'esclavage en France ont approuvé la colonisation de l'Afrique par la suite. Les Victor Hugo, Victor Schoelcher et Alexis de Toqueville trouvaient l'esclavage "affreux, affreux, affreux" au nom du principe qu'un homme ne peut appartenir à un autre. Cependant, une colonisation en Afrique, même brutale, devait aider les sauvages à se civiliser, tel était la mission sacrée de la république française!

 

La suite, on la connaît! Après avoir appris aux sauvages à se civiliser, à dire "Bonjour", "Merci", "Pardon", on leur a appris que leurs ancêtres étaient les gaulois puis, comme ils n'y comprenaient rien parce qu'ils étaient encore sauvage au fond, on leur a donné l'indépendance puis on a appris aux plus intelligents, non pas la démocratie mais le carriérisme et surtout, à faire des affaires.

 

Victor Hugo, Victor Schoelcher et Alexis de Toqueville s'en cognent la tête de rage dans leur cercueil !

 

Hortefeux: Le pire contre-attaque

 

Déni de service démocratique encore avec la prise de position de Brice Hortefeux et des parlementaires UMP de Seine-St-Denis, pour soutenir des policiers condamnés à aller en prison après avoir tout fait pour y envoyer un innocent.

 

Un type poursuivi par la police. Un accident survient où un policier se fait renverser par une voiture de police.

 

Je vous fais la bande-annonce sonore de ce qui pourrait ressembler à un bon film de suspens américain.

 

Sur fond de crissements de pneus

 

- Ecureuil 1 à autorité, nous suivons la voiture dans le secteur 4-3-6, demandons renfort

 

-Autorité à Ecureuil 1, écureuil 2 en chasse aussi, pas loin de vous

 

-On va l'avoir, ça y est, on descend pour l'arrestation! Mais.. Aaaarrgh!

 

- "Qu'est-ce qu'on va faire? On a fait une connerie!" "y a qu'à dire que c'est le type poursuivi qui a renversé not' collègue, il prendra perpèt' et nous, on s'ra peinard!"

 

- Oui mais si on s'fait prendre chef?

 

-ça plaira pas au proc mais on aura le préfet et le ministre à fond avec nous, on ne risque que du sursis au pire.

 

-Ah oui, génial si Hortefeux est avec nous, ça l'fait!

 

Encore plus drôle, après ce lynchage anticonstitutionnel des juges par le ministre de l'intérieur et les syndicats policiers, le ministre de la justice fait savoir qu'il ne dira rien car le faire serait commenter une décision de justice et c'est interdit.

 

Bref, au gouvernement, les carnassiers ont rendez-vous avec les faux-culs!

 

Finalement, la démocratie telle qu'elle se passe chez nous, c'est le système qu'ont trouvé des petits autocrates, susceptibles et orgueilleux, sans relief ni courage, pour accèder au pouvoir et le garder.

 

 Une petite chanson amusante pour finir avec un clip très évocateur de Philippe Katerine

 



 

Publié dans opinions

Commenter cet article

H-Yves 12/12/2010 22:09


Mon problème avec Wikileaks , c'est que bizarrement certaines infos ne passent pas par eux. Quand l'hélico Gazelle français tire sur un pont plein de manifestants civils en Côte d'Ivoire (c'était à
la même époque que l'hélico Apache US qui abat des Irakiens) , Wikileaks a fait l'impasse, alors que je suis sûr qu'ils disposent d'infos bien plus dérangeantes. Cette vidéo diffusée sur Canal+
n'est maintenant plus diffusée sur les médias français. Censure ou protectionnisme ?
Il y a tant à redire sur d'autres belles démocraties que ça fait bizarre de voir à quel point les Russes , la France et la Chine sont épargnés compte tenu que ces mêmes pays n'hésitent pas à
défendre leurs intérêts avec des méthodes aussi éthiques que celle de l'US Army. Il y a bien d'autres exemple ultra-violents et pourtant connus que j'aurais voulu voir évoqués en détail par un site
si moralisateur. Le Canard Enchainé ou le Petit Journal de Yann Barthez est plus terrifiant pour la France que Julian Assange. J'ai un jour vu un documentaire sur Arte évoquant les véritables
motivations de la France et l'Allemagne dans le refus de soutenir les Américains en Irak...si Wikileaks diffusait les échanges diplomatiques franco-allemands , le mythe des vieilles démocraties
européennes soucieuses du droit international volerait en éclat. Bizarrement , ce mythe perdure...pas pour longtemps sûrement, mais ce ne sera pas grâce à Wikileaks.
Alors , si comme prévu Wikileaks décide à s'attaquer aux banques, alors on verra ce qui sera dit sur ces banques françaises qui se sont nourries sur le dos des Irakiens et du droit international si
cher à notre bonne conscience..car , c'est bien ce dont parlait aussi le documentaire d'Arte.


Dominique 11/12/2010 18:08


Tout ceci est vrai mais le futur s'annonce encore pire avec l'avènement de l'empire chinois encore plus malfaisant que l'américano-sioniste.