De nouveaux soucis pour Eric Woerth?

Publié le par Milton Dassier

piedsnikUn nouveau scandale risque d'affaiblir un peu plus le pouvoir sarkoziste et dévoiler ce que beaucoup craignait: l'insolente collusion entre l'UMP, le président et de riches favoris est constitutive d'un véritable système de financement opaque.

 

Les faits et le contexte

 

Un litige juridique oppose la femme d'un très grand collectionneur d'art, Daniel Wildenstein, et les enfants de celui-ci, Guy et Alec, issus d'un premier mariage.

Les enfants se sont arrangés pour dissimuler l'importance de la fortune de leur père pour que, lors de la succession, elle en hérite le moins possible.

 

Ayant découvert le pot-aux-roses, la veuve agira en justice et obtiendra une pension de 400.000€. Mais l'enquête menée par ses avocats la conduira à découvrir que la fortune de feu son époux n'est pas de 42 millions d'euros déclarée officiellement au fisc français mais de quatre milliards. Un somme colossale, composée d'oeuvres d'art, de propriétés immobilières dont un ranch de 30.000 ha au Kenya et de placements domicilés dans des paradis fiscaux.

 

Sylvia Wildenstein saisira à nouveau la justice et le ministre du budget de l'époque, un certain Eric Woerth. L'une et l'autre ne lèveront pas le petit doigt, ne diligenteront aucune enquête... Le procureur Jean-Claude Marin classera sa plainte sans suite. Il s'agit du même procureur que dans l'affaire Clearstream..

 

Pourtant, l'état français pourrait récupérer en terme d'impôts, d'amendes et de majorations, un sacré pactole...

 

Alors pourquoi l'état reste-t-il passif?

 

Il faut dire que l'un des fils Wildenstein, Guy, fait partie du fameux "premier cercle des donateurs de l'UMP". En outre, il a été nommé par l'UMP, délégué auprès des français de l'étranger et pourrait devenir leur député..

 

On peut envier la fortune des Wildenstein, on peut comprendre leur souci de ne pas voir le fisc se mêler de leurs affaires mais, les politiques et leurs déclarations sur la morale et la vertu, leurs proclamations sur les droits et les devoirs des citoyens, leur désir très médiatisé de faire la chasse aux fraudeurs et à toutes les formes de délinquance que deviennent-il? Des mots pour faire plaisir à la France d'en-bas et l'enfumer!

 

Que vont penser tous ceux qui se lèvent le matin très tôt pour aller bosser et se prennent dans les dents, ici, une amende pour 10km/h de trop sur une rocade, là, un redressement fiscal de 2000€ pour un oubli sur leur déclaration?

 

 

 

 

 

Publié dans justice

Commenter cet article