Complot et rumeurs: Voyage au bout de l'affaire

Publié le par Milton Dassier

Ma dernière nuit a été très agitée. Beaucoup de travail, puis arrivé fatigué chez moi, j’ai dîné rapidement et je me suis couché. Je me suis endormi immédiatement, certainement profondément. Le sommeil du juste dit-on.

Trois heures du mat’, j’ai des frissons. Je viens de me réveiller en sursaut, j’essaye de me rendormir. Dur ! Panne de sommeil !

Je me lève pour boire un coup et j’allume la télé. I-Télé débite ses salades de l’actualité à coup d’images préenrégistrées et de bande défilant en bas de l’écran.

Je ne prête guère attention aux résumés des matchs de la ligue des champions. Rien à battre.

Et puis, stupeur, je lis sur la bande qui défile en bas de l’écran :

 

Sarkozystan : le président Sarkoziev a quitté la capitale pour une destination inconnue – Le premier ministre a donné sa démission

 

 Waaaouh ! Il s’en passe des choses en métropole. J’attends et je vois des images d’émeutes très violentes avec la police qui tire partout à balles réelles.

Un nouvelle annonce écrite en bas de l’écran :

le ministre de l’intérieur a été tué aux cours des affrontement – l’assemblée nationale occupée par les manifestants – Les Etats-Unis se disent préoccupés

 

Alors ça y est, c’est la révolution. Je suis saisi d’une angoisse mêlée à un sentiment de joie.

J’écarquille les yeux sans trop quoi penser. Je me lève, vais me passer de l’eau sur le visage et reviens suivre les évènements. Sans doute des commentateurs vont-ils apporter de l’eau au moulin de cet actualité brûlante. Psccchhh!

 

Patatras, un nouveau bandeau défile : Carla Sarkozy : Il n’y a aucun complot contre nous – Carla Sarkozy : Rachida Dati reste tout à fait notre amie –

Rumeurs : Le contre-espionnage a bien été saisi d’une enquête -

 

Je réfléchis tant bien que mal, le cerveau toujours embrumé. Pendant un dixième de seconde, je pense que peut-être le fameux complot qui visait le chef de l’état était bien réel. Salir le président pour le déstabiliser avant de le jeter dehors dans un élan insurrectionnel.

 

Le suspens est à son comble et mes neurones s’entrechoquent sous mes méninges.

 

Puis la réalité émerge enfin… Insurrection oui mais pas en France où l’on préfère pleurer sur la perte des acquis sociaux tout en se passionnant pour des histoires d’alcôves entre courtisans à voix caressante et apprentie princesse, au service d’un petit despote imbu de lui-même.

 

 

Alors aujourd’hui, j’ai décidé de lancer ma propre rumeur et d’ourdir un complot.

 

Rachida Dati fait chanter le président. Elle a cru son heure arrivée quand il a divorcé de Cécilia. Mais, Séguéla a joué les entremetteurs car il adore les mecs qui ont des Rolex. Il a saboté le projet de Rachida en présentant Nicolas à Carla lors d’un dîner à Marne-la Coquette. Celle-ci a compris que Rachida en pinçait pour son Jules à talonnettes et l’a fait surveiller pour mieux la contrôler. Rachida ne pouvait pas saquer Carla depuis le début. Furieuse de s’être faite doubler par une chanteuse sans voix, ex-mannequin sans seins et sans fesses, Rachida a menacé qu’elle balancerait tout ce qu’elle savait sur le système Sarkozy dans les Hauts-de-Seine. Elle se prenait pour une sorte de Mata-Hari , une Mata-Dati, alors Nicolas a flippé et Carla a essayé de rattraper le coup.

C’est alors que Villepin a provoqué en duel Jean Sarkozy, histoire de montre à son père que plus rien ni personne ne l’arrêterait pour assouvir sa vengeance. Il parait même que Rachida trouve que l’ancien Premier Ministre de Chirac et ennemi juré de Nicolas, a de l’allure avec sa belle taille et sa chevelure argentée.

 

Amour, suspens, action, rebondissement... La recette du succès!

 

To be continued ?

 

 

Publié dans fruits imaginaires

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

pach 09/04/2010 12:02


Appel pour une marche le samedi 10 avril à 15 heures, place République afin que toute la lumière soit faite sur la mort de Said Bourarach, agressée par 6 individus et retrouvé noyé dans les eaux du
canal de l’Ourq à Bobigny.

VENEZ NOMBREUX !!!!


A2N 09/04/2010 11:15


Bonjour Milton,

Je te cite :"Furieuse de s’être faite doubler par une chanteuse sans voix, ex-mannequin sans seins et sans fesses, Rachida a menacé qu’elle balancerait tout ce qu’elle savait sur le système Sarkozy
dans les Hauts-de-Seine. Elle se prenait pour une sorte de Mata-Hari , une Mata-Dati, alors Nicolas a flippé et Carla a essayé de rattraper le coup."

Ce n'est pas une rumeur, ça, c'est ce que la vérité que tout le monde voit sans voir....Sauf que tu en parles très bien, clairement au point de décrire l'anatomie de "notre première streap
teaseuse". Tu vas avoir des problèmes, toi !

A+

A2N