Cesare Battisti est libre : Vive le Brésil !

Publié le par Milton Dassier

Cesare Battisti est libre. Moi, j’applaudis. La justice brésilienne a décidé de libérer l’auteur de polars italien.

Et je rigole des commentaires désabusés des petits politiciens français et italiens qui voient dans la décision du Brésil, un camouflet. Oui, comme ils sont petits les Berlusconi, les Villepin et les Sarkozy qui avaient décidé de revenir sur la protection accordée à Battisti par la France.

 

Les brésiliens ont tout simplement protégé un homme présumé innocent qui n’aurait pas eu de nouveau procès s’il avait été extradé en Italie où il avait été condamné par contumace, à perpète.

 

Oui, présumé innocent, puisque son procès ne fut pas équitable, dans une affaire de meurtre au cours des terribles années de plomb en Italie. Une époque trouble où l’extrême gauche et l’extrême droite tentaient de faire peser un climat de terreur voulu par des organisations secrètes extérieures au pays. Il s’agissait d’empêcher l’Italie de virer vers un régime politique qui l’aurait peut-être amenée à quitter l’OTAN…

 

Le Brésil donne une leçon de justice aux vieilles démocraties pleines d’arrogance que sont la France et l’Italie.

La présidente du Brésil, Dilma Youssef, peut témoigner qu’elle aussi, issue de la gauche militante, n’avait pas vu l’ombre d’une protestation émanée des autorités françaises et italiennes dans les années 1970, quand elle fut emprisonnée et torturée pendant 22 jours par la dictature brésilienne de l’époque si amie de cette fameuse grande démocratie que sont les Etats-Unis.

Même chose pour Lula, syndicaliste emprisonné à maintes reprises à la même époque.

 

Qu’en avaient dit les Andreotti, les Chirac et les Giscard à l’époque ?

 

Bonne vie au Brésil, Mr Battisti !

 

 

Publié dans justice

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article