Ca y est ! La France est un protectorat américain

Publié le par Milton Dassier

Le grand Charles doit se retourner dans sa tombe surtout après la venue de Nicolas Sarkozy à Colombey et son discours sur son action de président de la république plein de références gaulliennes!

L’essentiel du gaullisme vient de voler en éclat.

La France est devenue un supplétif des Etats-Unis y compris en matière militaire et nucléaire.

 

La guerre en Afghanistan est une hystérie militaire américaine. Rappelons-nous que les américains ne font la guerre qu’à des très petites puissances et seulement pour des motifs géopolitiques.

Ici, la guerre en Afghanistan n’a pas d’autre but que d’assurer une présence militaire au sein de l’Eurasie, au milieu de très grosses puissances de la région que sont la Russie, la Chine et l’Inde sans oublier les puissances moyennes : le Pakistan et l’Iran.

L’obsession américaine est donc bien de garder un certain contrôle du monde loin de ses frontières.

Le problème est que les Etats-Unis ont entraîné dans cette hystérie, leurs alliés européens qui n’ont pas les mêmes intérêts puisque leur situation géographique ne les exclut pas de la région.

 

Les vassaux des Etats-Unis sont situés aux extrémités de l’Eurasie : Europe, Japon, Corée mais aussi au Proche-Orient : Turquie, Israël, Arabie, Irak. La présence militaire américaine est donc une façon d’assurer un contrôle sur ses vassaux dans cette partie du monde.

 

Les Etats-Unis n’ont pas d’autre politique étrangère que de faire en sorte que ses protectorats restent bien sagement dans leur giron.

La dissuasion nucléaire de la France apparaissait comme une épine de souveraineté dont il fallait obtenir la caducité.

C’est chose faire justement aujourd’hui.

A Lisbonne, les chefs d’états de l’OTAN ont acté la présence du bouclier anti-missile américain sur le sol européen ce à quoi s’étaient toujours refusés François Mitterrand et Jacques Chirac. Ce bouclier rend caduque la force de frappe nucléaire française. Si des missiles ne peuvent pas atteindre la France, le nucléaire français devient inutile mais cette protection sera sous tutelle américaine et le recours à la force de frappe nucléaire soumis à l'agrément américain en cas d’attaque contre la France. La dépendance de la France vis à vis des Etats-Unis augmente donc encore, car on imagine bien qu'une protection comme celle qu'offrent les Etats-Unis n'existera pas sans des contreparties financières, économiques ou politiques...

 

Nicolas Sarkozy a donc vendu à Bush puis à Obama ce qui restait de souveraineté de la France.

 

Revoyez une allocution de Charles de Gaulle en 1967 où, il explique entre autre chose,  sa vision de l'indépendance de la France, son retraît de l'OTAN et sa métaphore sur Méphisto qui tente Faust.

 

retrouver ce média sur www.ina.fr

 

Publié dans géopolitique

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

boubou 19/11/2010 22:19


Sarkozy c'est le tapin à Obama , qui l'envoie faire le trottoir pour lui ramener du fric .