Affaire DSK: Pourquoi ça pue le coup tordu

Publié le par Milton Dassier

Il y a bien quelque chose qui vous chiffonne dans ce qui arrive à DSK. Pour ma part, je veux bien que le type soit porté sur le sexe, qu’il ait trompé sa femme à tire-larigot, qu’il se soit déjà laissé aller à des gestes et des paroles déplacés, à des allusions graveleuses ou même qu’il ait participé à des parties fines, façon Berlusconi.

 

Mais tout de même, il ne faut pas exagérer : le sexagénaire DSK aurait beau être un « sex addict », il n’est pas Rocco Siffredi, encore moins un violeur.

 

Je reste persuadé qu’il y a un océan entre un type qui aime les femmes et un violeur.

 

Mettons-nous à la place de DSK. Il sait qu’il a un poste très important qui le place parmi les gens les plus puissants de la planète.  Il sait aussi que, comme candidat potentiel à l’élection présidentielle française et grand favori des sondages, il compte de nombreux ennemis.

Ceux-ci viennent d’ailleurs de tenter de le discréditer avec cette histoire idiote de Porsche. DSK est donc forcément un homme aux aguets mais pas un affamé de sexe prêt à sauter sur tout ce qui porte une jupe.

 

Le 28 avril dernier, DSK confie à des journalistes de Libération certaines de ses craintes. Il invoque ses points faibles : le fric, les femmes et sa judéité. Il affirme également qu’il se sent surveillé, qu’il redoute un coup tordu de Claude Guéant qui pourrait le foutre en l’air. Et de quel coup tordu possible parle-t-il ? Une femme payée 500.000 dollars ou plus, qui pourrait l’accuser de viol !

Incroyable non ?

 

 

 

N’oublions pas qu’il a largement les moyens mais aussi le charme pour faire venir n’importe quelle femelle pouvant lui accorder ses faveurs. Alors pourquoi une femme de chambre juste avant un déjeuner avec sa fille et un avion pour Paris ?

 

L’affaire du Sofitel sonne donc bizarrement. Si on est logique, il s’agit sans doute d’un gros malentendu voulu ou non, provoqué ou non.

 

La femme de chambre est peut-être achetée, peut-être sincère, elle a peut-être été agressée par un homme qui l’a peut-être prise pour une espionne, une journaliste, bref une intruse.

Tout est possible, il se préparait, nu et elle est entrée, pensant qu’il n’y avait personne dans la chambre. Quoique, il me semble que dans un hôtel de cette catégorie, une femme de chambre s’assure en général auprès de la réception, que le client ne se trouve pas dans sa chambre avant de s’y rendre.

 

Donc elle entre, il est nu, il avait peut-être passé la nuit en galante compagnie, pris le temps de s’en remettre. Il s’est peut-être moqué d’elle, pensant avoir tous les droits. A moins que ce ne soit le contraire…

 

Mais franchement, vous imaginez DSK, un homme de 62 ans à poil, disant à cette femme de chambre après lui avoir peloté la poitrine  : « Tu as vu mon organe, viens me faire un petite gâterie sinon je te fais virer ! » ?

 

Vous imaginez la femme de chambre de 32 ans qui fait tout de même 1m80, rouge de honte, certainement capable de courir  plus vite que le patron du FMI, attaquée par DSK qui la traîne dans la chambre, la plaque sur le lit et lui présente son engin devant la bouche tout en lui palpant la vulve et en lui retirant ses bas?

 

Vous imaginez DSK, qui a 62 ans, éjaculant au bout de quelques minutes, comme un puceau trop excité ?

 

Vous êtes comme moi, ça fait beaucoup à imaginer.

 

Quelques-uns d’entre vous vont me dire : Et s’il était sous viagra, voire sous extasy ou les deux à la fois?

 

Cela voudrait dire qu’il n’était pas dans son état normal finalement…

 

En bon conspirationniste, je n’aurais plus qu’à vous pondre un papier présentant l’hypothèse qu’on lui a fourni de l’extasy à l’insu de son plein gré..

 

Je pourrais tout simplement aussi en conclure que le pouvoir et le fric rendent fou alors avec tous ces politiciens addictés d'ambition, de fric et de pouvoir, pourquoi faire des élections si c’est pour élire un fou ou un futur fou ?

Publié dans opinions

Commenter cet article

H-Yves 27/05/2011 00:36


Je vais dans le même sens que les 2 commentaires précédents.
Contrairement à vous , cher Milton, je ne crois pas que c'est une affaire "d'aimer trop" les femmes. Je veux dire par là, que beaucoup de violeurs ont des compagnes et des relations sexuelles
régulièrement(ex: Marc Dutroux était marié et opérait même avec sa femme ).
Il est certain aussi que DSK pouvait se payer une call-girl...
Mais, le viol est plus une affaire d'humiliation (donc de sadisme, au sens propre du terme) que d'envie sexuelle. Les violeurs n'assouvissent que très rarement leurs pulsions sexuelles, mais plutôt
leurs pulsions de domination.
Alors, peut-être est-il innocent, mais l'argument qu'il y a un gouffre entre "aimer les femmes" et les violer,n'est pas vraiment recevable.


teroura 18/05/2011 14:07


je ne comprend pas le but de ce billet ! Dsk est un psychopathe de notoriété publique, vous n'aurez qu'a écouter la chronique de Guillon a son sujet qui date d'un an ,elle est tout bonnement
hilarante et surtout d'une justesse implacable ! Donc on peut dire de ce genre d'homme qu'il n'a pas besoin de viagra ou autre et que son viagra a lui ,c'est l'interdit et la perversité . Et comme
tout bon psychopathe franc-macon ,il ne mesure l'ampleur de ses faits qu'apres coups mais là c'est trop tard le mal est fait. Et toc dans les dents !


Milton Dassier 18/05/2011 16:38



Pourquoi? Vous étiez là? Vous êtes un grand naïf capable de gober tout ce qu'on lui dit...Le but de ce billet, c'est de comprendre que si on n'a rien vu, on peut faire toutes les
suppositions y compris celle d'un coup tordu. En 1963, on a dit que c'était Castro qui avait fait assassiner Kennedy  et on sait maintenant que c'est Lyndon Johnson qui avait commandité le
meurtre...



PALESTRO 17/05/2011 13:10


Je ne suis pas tout à fait d accord avec vous qu on on est accusé pour diffamation on porte plainte pourtant on en a lu des histoires de lui et ses rapports avec les femmes dans la presse , s il
était innocent il aurait certainement porté ces affaires en Justice .Dans l affaire en question ce sera le chantage argent ou bien on salira la victime avec de faux témoins