Lefèbvre la girouette est pour la castration chimique de Polanski

Publié le par Milton Dassier

Quelqu'un disait : "Les cons, ça ose tout, c'est même à ça qu'on les reconnait!"  C'était Michel Audiard.

En trois jours, l'impétueux porteflingue de la Sarkozie a réussi le tour de force de soutenir un violeur en cavale et de se prononcer pour la castration chimique de tous les criminels sexuels.

Frédéric Lefèbvre n'en est plus à une contradiction près.

Si un de vos enfants vous demande : "Pourquoi Mr Lefèbvre veut faire la castration chimique des violeurs?", vous allez sûrement répondre quelque chose comme : C'est pour qu'ils ne recommencent pas !"

Mais votre enfant, espiègle, dira sûrement :

"Mais alors Mr Lefèbvre est  forcément pour la castration chimique de Mr Polanski puisque celui-ci a avoué pour un crime sexuel et qu'en plus, il s'est enfui et même qu'il aurait pu recommencer."

Devant une telle logique, vous n'aurez donc qu'à réussir le tour de force de trouver les mots justes et polis pour finalement lui expliquer qu'il y a  des gens qui devraient la fermer au lieu de dire de grosses conneries!

Publié dans politique

Commenter cet article

Cyrille 19/05/2010 18:13


J'ai quand même l'impression que tout ça est un piège : la pré-supposée pédophilie de Polanski est un os à moelle qu'on nous jette pour faire écran de fumée .

Au printemps 2009 on demande aux banques suisses de la transparence, et on attend d'elles qu'elles échanges des informations sur ses clients, rapports aux évasions fiscales et blanchiments en tous
genres... puis à l'automne 2009, Polanski est arrêté, alors que ça fait longtemps qu'il habite en Suisse, sans se cacher... l'arrestation est incongrue, inattendue, alors pourquoi pile à ce moment?
Puis le juge américain demande son extradition ! et la Suisse veut pas !!!!!!!!!!!

Pourquoi avoir arrêté un homme qui est sous le coup d'un mandat d'arrêt américain, si c'est pour refuser de le livrer à la justice américaine ?!

N'y aurait-il pas là un chantage du genre : "on vous livre Polanski si et seulement si vous arrêtez de nous demander des comptes sur nos clients et nos banques..."

Faut arrêter de délirer : On nous montre la gamine qui avait 13 ans à l'époque, et on nous montre le Polanski de maintenant, qui a 75 ans, pour bien exagérer l'écart d'âge et nous dégouter encore
plus ... puis on nous sort cette actrice ratée qui en profite pour bien exister... alors qu'elle a joué dans le film Pirates 3 ans après son soit-disant viol par Polanski... 26 ans après, tout d'un
coup la mémoire lui revient ! ces 2 femmes sont des bourgeoises qui ne manquent de rien; Polanski a déjà payé depuis longtemps des dommages et intérêts pour le viol de Samantha Geimer. Elle et
Charlotte Lewis vivent dans un milieu protégé, faut pas les mélanger avec les vraies victimes de viol et pédophilie, qui voient leur vie détruite physiquement et moralement par ces actes qui
restent souvent impunis, et qui sont irréparables.

On nous donne à sucer un os à moelle parce que le sexe ça fait jaser, mais pendant ce temps là, les vraies questions sur les magouilles financières ne sont pas posées. Même si Polanski n'est pas
irréprochable.


django131 04/11/2009 12:43


A propos de cette affaire il(Lefebvre) a aussi declare:" De toute facon il(Polanski) a deja paye puisque il a fait 42 jours de prison.En fait il s agissait d internement judiciaire pur evaluer la
dangerosite du quidam. Alors la je pose une question: D un cote on a un Monsieur qui a avoue, qui a fait 42 jours d hopital et dont FL pense,qu il est quitte. D un autre cote on a par exemple un
prevenu, au hasard Julien Couppat qui lui au stade de l instruction s est paye plus de six mois de cabane. Monsieur Lefebvre, etant un Internaute donc abrutti par definition (Seguela dixit) par
pitie expliquez moi comment on peut avoir une telle difference de traitement.


Robert 02/10/2009 12:57


Mort de rire !!!


Milton Dassier 02/10/2009 16:31


Lefèbvre mérite le titre envié de "bouffon de la république!"


Daniella 01/10/2009 19:30


Cette histoire est écoeurante : Ces artistes, intellos de la jet-set et politiciens se permettent de minimiser l'affaire pédophile d'un homme, outre son talent de metteur-en-scène, en s'offusquant
d'une "erreur de jeunesse".
Oui, mais voilà, là il s'agit d'un presque quinquagénaire usant de sa notoriété d'âge et de métier, déjà à l'époque, en brutalisant une gamine (et non pas une jeune femme, comme tentent de rappeler
ces affreux négationnistes et irrespectueux de la santé et vie humaines dans les médias) de 13 ans, seulement, en la sodomisant d'une violence à ne jamais oublier et d'un mépris souvent dignes de
ces "stars" surprotégés parce qu'ils font partie d'un réseau.
Polanski a fui les E.U en 77. Il est normal, en dehors de la prescription, que ce monsieur paie quelque chose, puisqu'enfin, il faut rappeler à ces philosophes ennuyeux, ces acteurs surpayés et
politiciens verreux et lèche-bottes, que le metteur-en-scène chouchouté ne s'est jamais, mais jamais excusé auprès de cet enfant dans ces années-là jusqu'à aujourd'hui.
Ils sont péteux dans le monde du show-biz : Ils gagnent tellement d'argent qu'ils pensent que c'est grâce à leur intelligence!
M. POLANSKI, vous avez eu des malheurs dans votre vie, mais cela ne vous a pas empêché d'être hargneux, méprisant et arrogant tout au long de votre vie avec beaucoup de personnes!
Faîtes une liste pour que l'on arrête de massacrer des enfants, des femmes et des hommes qui vivent le cauchemar et de la guerre et du profit.