L'UMP soutient Polanski : Et Battisti alors?

Publié le par Milton Dassier

C'est fou tous les soutiens que Roman Polanski reçoit suite à son arrestation.
Personnellement, j'aurais tendance à privilégier la liberté surtout quand les faits remontent à trente ans, que le coupable a avoué et regretté à maintes reprises et s'est montré un exemple de "réinsertion" par le talent.

Je me met à sa place tout simplement. Après tout, que va gagner la société française ou américaine à le voir en prison d'autant que la victime n'a plus du tout envie de remuer toute cette crasse?

Ce qui compte c'est de garder de la cohérence et certains de ceux qui soutiennent Polanski n'en ont pas.
Rendez-vous compte, dans le sillage des ministres d'ouverture, et persuadée que c'était sans doute le voeu du Président,  l'UMP soutient Polanski et s'est dépêché de le dire, histoire de se montrer à la pointe d'un combat qui plaira aux artistes en vue et garder le capital sympathie obtenu dans ce milieu après HADOPI 2.

L'UMP, le parti qui a promulgué moultes lois liberticides, dont celles qui permet les prélèvement ADN dés une simple garde-à-vue. L'UMP, qui a défend la possibilité de mettre des gens en prison pour des broutilles, qui a fait de la lutte contre les violences sexuelles son cheval de bataille, qui voit dans la justice le bras armé de la sécurité pour tous les gens qui n'ont rien à se reprocher... L'UMP qui n'est pas choqué des fouilles corporelles humiliantes lors des simples gardes-à-vue. L'UMP soutient Roman Polanski et se permet de critiquer deux pays amis (La Suisse et les Etats-Unis), qu'elle voit comme des modèles de démocratie.

On croit rêver.

Pourtant, on ne peut s'empêcher de penser à Cesare Battisti en cavale au Brésil.
Lui aussi, était recherché pour un crime.
Lui aussi, avait trouvé asile en France et contestait la façon dont on l'avait jugé. Un président de la république française (François Miterrand) avait même décidé qu'il ne serait pas possible de l'extrader étant donné sa "réinsertion" exemplaire, son intégration par le talent et son inactivité politique. Il était devenu un auteur de roman reconnu.

Mais, un jour, l'UMP a dit : "Stop, c'est intolérable, il faut que justice se fasse et a demandé aux juges de l'extrader!"
Et devant les contestataires, elle ajoutait : 'Avez-vous pensé aux victimes?"

On sait aujourd'hui qu'à l'époque, le contrat pour la ligne TGV Lyon-Turin dépendait pas mal de la volonté d'extrader Battisti vers l'Italie.

Quand Cesare Battisti, a filé pour le Brésil, j'étais rassuré. Je me doutais bien qu'il y avait de la revanche politique dans son extradition prochaine voulue par la France pour l'Italie.

Et là, aujourd'hui, l'UMP se la joue libertaire en invoquant des arguments qu'elle contestait fermement pour Battisti.

S'ils sont tant attaché à la liberté de créer des artistes, qu'attendent Frédéric Miterrand et l'UMP pour défendre Dieudonné puisqu'on l'empêche de se produire y compris sur des parkings?

L'UMP a senti le vent et a voulu racheter un peu de la sympathie qu'elle n'a plus depuis quelques temps auprès des bobos. Après avoir proposé d'imposer les indemnités après accident du travail, après avoir donné le triste spectacle d'un ministre de l'intérieur tombé au ras des pâquerettes des blagues racistes, après avoir augmenté le forfait hospitaliers, après avoir fait tant de cadeaux fiscaux à ses amis restaurateurs, l'UMP a besoin d'apparaitre gentille,  bienveillante, généreuse et magnanime..

Elections régionales obligent...








Publié dans justice

Commenter cet article

pach 01/10/2009 17:17


Un détail agravant Polansky a sodomisé cette petite fille de 13 ans à l'époque,et ça les médias ne le cient pas sur tous les toits.